Les femmes sont nulles en économie

Hélas, il va bien falloir l'admettre !

Le Cercle des économistes a taclé S Royal (Le Figaro du 19 mai).

Qui se permet de tacler un homme politique sur ses connaissances économiques ? On lui demandera ce qu'il en pense ou ce qu'il compte faire, mais une femme on cherche à vérifier ses connaissances et par là sa légitimité à prétendre au pouvoir. D'emblée elle est suspectée de ne pas être à la hauteur.

Vous pouvez surtout noter que ce Cercle est composé de 30 éminents membres. Dont 27 hommes.

CQFD. les femmes sont trop nulles pour être éminentes et prétendre gouverner.

Commentaires

1. Le 27/05/2008, 16:38 par jvvlee

«Mais il est bien question du bac ! Nous sommes tous profs à Polytechnique ou à l'université. Il y a effectivement erreur sur le niveau», s'est moqué l'un d'eux.
Quelle preuve d'humilité...ça fait plaisir cet esprit d'entraide et de respect.... sans même parler du sexisme déjà c'est franchement nulle comme état d'esprit d'écraser quelqu'une comme ça mais en plus évidemment c'est une femme....

Purée et dire que ces gens ont des responsabilités....
Désolée mais franchement ça m'énerve ces élans de supériorité que se donnent ces gens. Pfff révolution ;)

2. Le 30/05/2008, 00:25 par Aube

Je crois que le cercle des économistes n'a pas du tout apprécié l'article du Figaro et qu'il y a une plainte pénale pour calomnie qui a été déposée.

de toute manières si 30 économistes, profs d'uni et de polytechnique réunis étaient moins compétents dans leur étroit segment de compétence qu'une dirigeante politique, je m'inqiéterais de leur compétence A EUX ! C'est leur job ! Ils ont ce devoir et cette fonction d'enseignement. Par contre, je leur dénie toute dignité à dénigrer qui ce soit sous prétexte qu'il/elle n'ait pas les mêmes connaissances spécialisées.

je pourrais coincer n'importe lequel de ces 30 économistes sur le domaine ultra-spécialisé de compétences qui est le mien. Tout comme, le premier électrivcen ou plombier venu pourrait le faire avec moi.

Il y a des milliers de domaines de compétences hautement spcialisés. Utiliser cela pour tenter de dénigrer d'autres êtres, est juste l'évidence de ses intentions nuisibles et de son indignité à faire partie d'une communauté indulgente et fraternelle. surtout lorsque de surcroit on a invité cette personne.

Finalement, même si je peux me tromper, je crois que cet épisode du cercle des économistes, tout comme ces image svolées dans une église, ne sont pas le fruit du hasard. Ca se produit juste après des incitations répétées à l'acharnement médiatique émanant de Sarkozy et de l'UMP. Deuxième élément qui me fait suspecter un plan, est que les deux médias (Paris- Match et le Figaro) sont très proches du pouvoir. Le Figaro est quasimment le porte-parole officiel de l'UMP. Un petit détail instructif que j'ai observé d'un militant UMP qui ripostait à un regard critque sur les résultats dela 1ere année de présidence est qu'il avait rétorqué (en gros) : " avez-vous vérifié vos sources et pris de médias sérieux, comme le Figaro, Paris- Match, Europe 1 ou Elkabach ? "(j'ai l'impression qu'il aurait pu allonger sa liste par TF1, LCI, A2 et Libé, pour n'en citer que les plus évidents)

Il s'agit probablement pour l'UMP et l'Elysée de décridibiliser Ségolène Royal, pendant que l'on pousse Delanoë avec plusieurs médias de droite (parallèlement à d'autres tentatives de déstabiliser SR, comme ces vidéos del'esclandre de Fountaine ,en février ,qui on subitement fait leur apparition sur 4 médias électroniques différents ces derniers jours, en plein coming out de delanoë pour le PS (Politique.net, C'est Off, Le Post et Rue 89) Il ne m'est pas clair si c'est le fait de la seule UMP qui aide ainsi Delano!e ou s'il y a aussi le trio Fountaine- Jospin- Delanoë qui est dans le coup ? En tous cas pour politique.net, c'est un blog officiel UMP du Poitou- Charentes.

Pour ces raisons, mon intuition est que l'épisode du cercle des économistes s'inscrit dans une stratégie plus vaste qui vise à écarter la seule concurence capable de battre Sarkozy actuellement (Ségolène Royal) et la remplacer par Delanoë qui n'aura probablement aucune chance en 2012, srtout si SR abandonne. Car les militants, très fâchés, ne vont en aucun cas, ni rejoindre le TSS, ni l'UMP. Mais bien : l'extrême gauche, afin de faire un maximum de dégâts au TSS et à l'UMP.

Si tu veux mon avis, malgré les airs qu'il se donne, Delanoë ne me paraît pas très intelligent. Il ne voit pas qu'il est en train de se faire rouler par la droite et qu'il n'héritera au mieux que d'un champ de ruines de ce u'il restera du PS et que sans nous, il n'a aucune chance en 2012. L'inelligence la plus élémentaire aurait visé un apaisement et un partage des fonctions en vue de 2012. Le scénario du pire, pour Sarkozy. Seul, un redressement économique exceptionnel pourrait alors lui permettre de vaincre pareille coalition.

3. Le 31/05/2008, 17:24 par olympe

je ne sais pas pour ce qui est des stratégies des uns et des autres. mais je n'ai encore jamais vu un postulant homme dont les connaissances soient mises en doute.

4. Le 21/06/2008, 11:46 par Javi

comme l'intervenant précédent, je pense aussi que cet article relève plus de la haine politique contre Ségo que du préjugé anti-femme.

La source du cercle des économistes citée ne reflète visiblement pas l'avis du groupe, groupe qui rassemble des gens de gauche et de droite.

Enfin le Figaro est actuellement en train de devenir aussi biaisé que l'humanité ou libé de l'autre coté de la barrière, et de façon à mon avis plus agressive. Je pense que dans ce cas précis, ça suffit à expliquer l'acharnement. Si quelqu'un doit être accusé, à mon avis, c'est le locataire de l'élysée: sa campagne anti-ségo ds présidentielles était ignoble.

5. Le 21/06/2008, 18:01 par olympe

ouais, possible. N'empeche que ce Cercle des économistes me paraitra moins suspect quand il comprendra autant de femmes que d'hommes