Bien que mariée je n'utilise qu'un seul nom : le mien ! celui que j'ai reçu à la naissance et auquel je suis bien habituée depuis le temps.

J'exagèrerais en disant que c'est un combat quotidien, mais ça demande beaucoup de constance et de motivation.

Avec ma banque par exemple :

Notre compte courant est bien au nom de "Mr L et Mme B" mais suite à un moment d'inattention de ma part nos chèques étaient libellés au nom de "Mr et Mme L.... "

Ayant décidé d'ouvrir un autre compte (dans la même banque je précise), rien qu'à mon nom, je pars voir ma banquière. Je rappelle à ce propos que la loi de 1943 a supprimé la nécessité d'autorisation maritale pour l'ouverture d'un compte bancaire mais qu'il a fallu attendre 1965 pour que la femme mariée puisse gérer elle-même ses biens et en disposer librement. Mais tout ça c'est du passé.

Voici un résumé de notre conversation ! (cliq droit sur l'image pour l'ouvrir si vous n'arrivez pas à lire) a_la_banque.jpg

J'ai du me résoudre à lui envoyer un autre justificatif.

Maître Eolas a donné toutes les explications juridiques, y compris sur la loi de 2004 qui prévoit que le nom donné à la naissance puisse être celui de la mère, du père ou les 2. Il confirme que

"Contrairement à une idée reçue ancrée dans les gènes des Français avec la même force que celle selon laquelle la Constitution européenne serait ultra-libérale, la femme mariée ne change pas de nom en convolant.

Elle peut prendre à titre de nom d'usage le nom de son époux pour simplifier les démarches : les parents du petit Duchmol sont Monsieur Duchmol et Madame Duchmol.

Mais légalement, la formulation correcte est "Madame Dupont épouse Duchmol". C'est ainsi que nous rédigeons nos assignations.

Le "nom de jeune fille" n'existe pas en droit français. Il n'y a que le nom patronymique,"

(J'ai trouvé le concept de bande pas dessinée ici, et j'ai fais ce que j'ai pu)