j'ai lu pour vous LMM

Quand j'ai vu que LMM (Lundi, Mardi, Mercredi) publiait un dossier sur "Pères et ministres" je me suis dépêchée de l'acheter pour pouvoir vous en parler. Voici le récit de la vie quotidienne de Laurent Wauqiez, secrétaire d'état à l'emploi , maire du Puy-en-velay et père de 2 jeunes enfants.


*****************

"Laurent Wauqiez a opté pour la solution radicale, avouée sans détour : "Mon beau-père habite chez nous, cela me permet d'avoir un fil rouge familial entre les moments où je suis là et ceux où je suis absent". La politique, une affaire de gènes chez les Wauquiez. Après le père, le fils. J'étais déjà député quand nous avons décidé d'avoir un enfant. Bien sûr, j'ai réfléchi, mais quand on est dans une démarche sacrificielle, c'est plus difficile de diffuser quelque chose de positif". L'ainé entre cette année à la maternelle. Enfin, pas totalement. "Il n'ira pas à l'école tous les jours, ce qui me permettra de mieux concilier nos horaires, confie-t-il. De toute façon j'essaie de ne pas rester plus de 2 jours sans les voir". Beau-papa veille, LW peut, pendant ce temps, vaquer au gouvernement comme à la mairie. " A l'intérieur d'un agenda pris à 100%, je parviens parfois à rentrer chez moi entre 19H et 20H pour m'occuper d'eux avant de repartir". Un rythme, certes peu académique, mais une double vie assumée, décomplexée." 394109.jpg


****************

ça le fait ?

Moyen quand même non ?

Le texte est issu du dossier "Mères et ministres" du VSD de ce week-end. J'ai repris l'intégralité de l'article consacré à Nadine Kosciusko-Morizet en ne changeant que les données personnelles pour les mettre au masculin. Je trouve cette méthode, déja utilisée par Isabelle sur du rose dans le gris particulièrement efficace pour montrer les façons différentes dont on parle des hommes et des femmes.

VSD évoque aussi Christine Albanel, Ségolène Royal,Valérie Pécresse (dont le mari Jérôme est carrément qualifié de père courage vu qu'il pallie souvent les absences de son épouse), Nadine Morano et Roselyne Bachelot.

Le jour où nous lirons un dossier sur la façon dont les hommes qui ont des responsabilités arrivent à rester des pères l'égalité aura fait un pas de géant.

Autant que je me souvienne Laurent Fabius ou Alain Juppé avaient de très jeunes enfants lorsqu'ils étaient premier ministre et c'est le cas de beaucoup d'autres. Et si les Sarkozy-Bruni ont bientôt un bébé puisqu'ils le souhaitent quelqu'un va-t-il se demander comment notre président arrivera à concilier ses fonctions privées et publiques ?

Commentaires

1. Le 06/09/2008, 12:43 par sevo

alors là, je suis pantois !!! tu as raison c'est difficilement imaginable. Pourtant j'espère pour lui qu'il les voit ses enfants

2. Le 06/09/2008, 12:55 par jvvlee

Merci d'avoir relevé, effectivement c'est parlant, y'a encore du boulot :(

3. Le 06/09/2008, 13:01 par Fauvette

Je découvre votre blog grâce au billet de Claude, et je crois que je vais poursuivre ma lecture. Merci !

4. Le 06/09/2008, 21:18 par mebahel

Déprimant :(

5. Le 07/09/2008, 07:38 par agnès

Bonjour,
C'est effectivement le problème : un homme ne se pose pas la question de savoir si il continue de travailler à la naissance de son enfant. Pour que les femmes ne se posent plus cette question non plus, il faudrait que leurs métiers soient de vraies carrières motivantes, qu'on n'abandonne pas facilement. Alors, les lycéennes, allez-y, dirigez-vous vers les études traditionnellement dévolues aux garçons !
bRAVO POUR CE BLOG
agnès

6. Le 07/09/2008, 19:21 par Viginie

Tout simplement, il serai temps de valoriser le rôle du père.
La CAF a fait un pas : il y a maintenant un congés paternité, continuons dans ce sens là !!!!!

Les enfanst seront gagnants