Existe-t-il des blogs masculins ?

Dans mon texte sur la place des femmes dans la blogosphère j'évoque les classements qui consacrent les blogs influents. Parmi ces classements Wikio a en France une audience certaine.

Actuellement ce classement "dépend du nombre et de la valeur des liens qui pointent vers un blog. Ces liens sont dynamiques, c'est-à-dire qu’il s’agit de rétroliens ou de liens postés à l’intérieur des articles". C'est parce qu'il n'y a que peu de blogs tenus par des femmes dans le haut de ce classement que j'ai lancé l'opération "blogs de meufs" (une goutte d'eau dans la mer vu que mon blog est 21 869 ème et que donc mes liens ne doivent pas avoir une grande valeur mais on fait ce qu'on peut).

Les modalités de ce classement semblent insatisfaisantes et Wikio s'en occupe (ici). Apparemment c'est loin d'être simple.

Christophe Druaux a développé sur son blog OUINON.net une intéressante et originale réflexion.

Il a, pour commencer, réalisé une cartographie de la "blogarchie francophone" (dans la colonne de gauche de son blog, attention le téléchargement peut être un peu long), celle-ci est basée sur une analyse des commentaires et leur provenance. Il distingue 5 catégories de lecteurs :

- un lectorat grand public

- un lectorat culturel

- un lectorat féminin

- un lectorat juvénil

- un lectorat initiés homfem.jpg

Et là j'ai une remarque à faire :

Il illustre en effet l'un des phénomènes que je décris dans mon article sur la blogosphère : Les femmes sont définies par rapport aux hommes, l'inverse n'étant pas vrai. C'est exactement ce qu'il fait.

On voit sur la carte, en haut à gauche, en rose, un continent de blogs tenus pour l'essentiel par des femmes, et Christophe Duriaux crée pour les désigner la catégorie "lectorat féminin". Il prend la peine de dessiner une "île aux mâles "pour les quelques hommes qui se retrouvent dans cette catégorie.

Par contre le continent marron/violet, qui réunit une grande majorité de blogueurs hommes, et qui aurait pu, selon la même logique s'intituler "lectorat masculin", est désigné sous le terme de "lectorat initiés".

Parceque pour lui, comme pour nous tous le masculin ne constitue pas une catégorie.

Pour que les choses changent il faut changer ce point de vue, à commencer par le vocabulaire : il n'y a pas l'Homme et les femmes. Il y a l'humanité constituée de femmes et d'hommes.

Dessin Serguei

Commentaires

1. Le 26/09/2008, 09:51 par Julos

Et pan ! sur le museau de Christophe Duriaux ! Bien vu Olympe ! En plus "initiés"... initiés à quoi exactement ? au délit de faciès ?

C'est vrai quoi mec, l'homme est une femme comme les autres !

Julos (de religion humaniste)

2. Le 26/09/2008, 10:19 par isabelle

Bonne question Olympe ! le masculin est universel, le féminin est singulier. Au ciné, il y a les films de cape et d'épé, les comédies, les films d'aventure ... et les films de femme. C'est très énervant...

3. Le 26/09/2008, 12:19 par IxGil

C'est clair... on voit cette erreur sur tous les sites et dans tous les domaines (sauf les sites/endrois dis "feminins").

Une réflexion qui m'a un peu coupé la parole, c'est celle d'un ami qui fait "oui, je pense que le fait de créer un site que pour les filles -en l'occurence Ladies Room- est trés sexiste.

C'est vrai. Et alors? Le fait est qu'implicitement, la plupart des sites ne pensent pas aux femmes (peut-être justement parce que c'est créé par un homme), mais la descrimination est là.

Mais ça m'a fait me poser quelques question... Comme:

Pourquoi avons-nous la nécessité d'interdire l'accés aux hommes pour qu'ils nous fichent la paix?

Quel que part, c'est triste, parce que ça fait genre "les mecs sont tous des gamins égocentriques" ou pire "les femmes ne peuvent pas empêcher l'invasion masculine", mais d'un autre côté, je ne vois pas d'autres solutions. Parce que c'est vrai que ça fait du bien de se retrouver parmis des gens "qui nous comprennent et nous respectent".

Voilà, je crois que le problème est là: on n'aura pas assez confiance pour nous ouvrire toute totalement avant de ressentir le respect des hommes envers nous, comme eux peuvent se respecter entre eux.

4. Le 26/09/2008, 12:45 par wanderingsoul

Bien remarqué. Cette discrimination si naturelle, si institutionnalisée dans la vie qu'elle est rentrée dans la grammaire, l'orthographe, la conjugaison, et tous les coins et recoins de la vie de tous les jours me sort par les yeux. Je n'aime pas raconté ma vie parce que je ne vois pas en quoi elle intéresse les autres mais je vais quand même le faire brièvement : je suis quotidiennement confrontée à du sexisme sous toutes ses formes dans mon travail (j'occupe un poste à responsabilité dans une société qui développe des logiciels). Le plus énervant est le fait que les hommes ne s'en rendent même pas compte, de ces marques incessantes de discrimination, tant elles sont naturelles... Et la seule réaction qui nous est laissée est de ruer dans les brancards pour finalement arriver à nous faire taxer d'hystérie ???? "Hystérie" est le mot grec qui orginellement désigne l'utérus féminin, je vous laisse juger de la beauté intrinsèque de la discrimination contenue dans le mot "hystérie"....

Agnès

ps : aujourd'hui, je need une corde et un tabouret : un collègue a brillé en séance grâce à mon travail, et c'est très loin d'être la première fois et c'est sans solution... Ferait-on cela à un homme ????

5. Le 26/09/2008, 15:16 par Marta

C'est vrai que nous sommes toutes confrontées à cela quotidiennement. Mais sans tomber dans le même travers que les hommes, quand les remarques désobligeantes ou les situations comme celle que vous avez vécue ce matin deviennent trop pesantes et trop répétitives, on peut aussi placer des remarques assez justes sur les comportements masculins et par là mettre en valeur nos qualités si typiquement fémines : efficacité, pragmatisme, professionnalisme (pas de bla-bla, pas de perte de temps pour marquer son territoire, esprit d'équipe d'abord).
Quand toutes les femmes s'y mettent en même temps, les chers collègues la mettent légèrement en veilleuse et refoulent (un peu) leurs "Ah, les femmes, toutes les mêmes !!"

6. Le 26/09/2008, 17:19 par mebahel

Merci Olympe pour l'info-décryptage de l'article, et merci aux commentateuses et teur(s).
Je reprends ceci "le masculin est universel, le féminin est singulier" à mon compte, ça dit tout, et dans ce tout, il y a notre aliénation à nos rôles de genre.
Mais si h et f sont aliénés, seules les femmes sont dominées.

Quant aux hommes qui tentent de se démarquer, ils sont de toute façon connotés du groupe dominant cad de valeur positive car s'ils prennent un rôle de femme (genre papa qui change les couches) on les admire pour leur abnégation vers ces basses besognes...

"le masculin est universel, le féminin est singulier"
Pas mieux.

7. Le 26/09/2008, 21:37 par Julos

"Le plus énervant est le fait que les hommes ne s'en rendent même pas compte, de ces marques incessantes de discrimination, tant elles sont naturelles..."

***************
Raison de plus pour ne pas les rater ! Par contre je tique sur le "naturelles", peut-être avez-vous voulu dire "automatisées" ou "réflexes" ? Parce qu'à mon sens c'est très "culturel" cet état d'esprit et ces comportements, même s'il y a quelque chose de très "animal" aussi. C'est très audible quand des "mecs" sont en bande (à partir de 2 ou 3). Et puis surtout c'est très compliqué pour certaines personnes (hommes ou femmes) de réécrire leur propre histoire, en quelque sorte, pour progressivement se réinventer.

"Pourquoi avons-nous la nécessité d'interdire l'accès aux hommes pour qu'ils nous fichent la paix ?"

***************

Ben pourquoi ? Olympe ne m'a pas encore fichu dehors (elle m'a même souhaité la bienvenue) ; j'imagine que pour l'instant elle ne me considère pas comme un intrus. Si ça doit arriver, j'espère qu'elle (ou quelqu'une autre) me le dira franchement.

:-)

8. Le 26/09/2008, 22:55 par Daud

Analyse pertinente qui montre bien le conditionnement qui meut les esprits dans nos sociétés. Comme l'écrit le Grand Maître des Anonymes (http://gmanonymes.wordpress.com/) : « Quand tous autour s’accordent à penser la même chose, éloigne-toi et doute. »

9. Le 27/09/2008, 08:40 par oupsman

Bon decryptage Olympe. Rien de plus à dire sur le sujet que ce qui a été dit par les précédentes commentatrices (et tateurs).

wanderingsoul, oui ça m'arrive régulièrement. On s'y fait.

10. Le 27/09/2008, 11:22 par Martine PM

Limpide ! Et je continue de m'interroger: comment une chose aussi évidente échappe à tant d'esprits éclairés ? Comment ce déni incessant (sous les formes les plus diverses), qui imprègre toutes les strates de notre société, peut-il perdurer à une époque qui s'enorgueillit de tant d'outils d'analyse. Collectivement, dans l'histoire, on n'a peut-être jamais été "intelligents", et aussi "aveugles" tout à la fois ....

11. Le 27/09/2008, 11:37 par Viginie

çà, çà vient de la "mauvaise" interprétation de la Bible et cela influt sur l'inconscient collectif

Beaucoup lisent que l'homme a été créé en premier. L'homme est donc le chef d'oeuvre du créateur. Et la femme un sous-produit.
Il y a donc la femme et l'évidence.

Seulement voilà, on peut lire la genèse autrement. J'en propose un exemple ici :
http://virginie.aubaud.club.fr/Dotc...

12. Le 27/09/2008, 19:03 par Ysabeau

Il y a des tas de blogs féminins, je dirais même typiquement féminins, ou les femmes s'adressent aux lecteurs en écrivant "bonjour les filles" et en s'adressant aux "copines", des copines, pas des copines. Je n'ai vu aucun blog tenu par un mec ou ceux-ci n'écrivent qu'à un lectorat sexué.

Si les femmes étaient aussi moins stupides à ce niveau là, on se poserait moins la question des blogs féminins et de leur lectorat et on ne pourrait pas dégager aussi facilement une catégorie lectorat (et blog) féminin). Faudrait donc commencer à balayer devant notre porte.

Donc oui il y a des blogs typiquement féminins (parfois dans le involontairement caricatural) qui s'attirent essentiellement un public féminin au niveau des commentaires en tous cas. Il faut reconnaître aussi qu'il faut une âme bien accrochée pour pouvoir supporter les mièvreries de certains de ces blogs, ou alors être lectrice assidue des magazines féminins.

13. Le 27/09/2008, 20:07 par olympe

Ouf ! me voila rassurée parceque mes billets de cette semaine n'avait quasiment pas suscité de commentaires. peut être parceque ce n'étaient que des infos.

Ysabeau contente de te retrouver ici.

Julos je confirme les hommes sont bienvenus ici.

14. Le 27/09/2008, 21:17 par Julos

Merci Olympe pour la confirmation. Pax Tecum (la paix soit avec vous).

Je vais peut-être frôler le hors sujet mais figurez-vous que quelques jours seulement avant de découvrir ce blog j'ai entamé la lecture d'un roman d'un auteur suédois Stieg Larsson dont le titre traduit est "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes". C'est le tome 1 d'une trilogie. Pour vous le recommander chaudement, je citerais deux extraits de critiques littéraires :

"Relations amoureuses,, conflits professionnels, suspense à vous couper le souffle : entrez dans le monde de Larsson et vous êtes fichu !" (Marie-France Rémond- Le Nouvel Obs)

"Larsson réussit par la densité et la mécanique de ses longs récits, leur maîtrise et leur montée en puissance, à sidérer son lecteur jusqu'à le laisser en manque." (Philippe Lefait-Le Magazine Littéraire)

Voilà ! Vous avez le choix entre rester scotché(e)s pendant 575 pages ou avoir des crampes dès que vous lâchez le livre une heure ou deux !

C'est vous qui voyez...

15. Le 29/09/2008, 15:11 par L'hérétique

A mon avis, l'auteur de l'article ne visait pas les blogs des femmes en général, mais une catégorie à part qu'il intitule "blogs de fille". Ceci n'a à mon avis rien de désobligeant. Cela concerne une catégorie de blogs s'intéressant spécifiquement à des thèmes considérés comme féminins, de même qu'il y a peut-être des blogs de football et cetera...
Disons, si l'on créait la catégorie variétés, que ces blogs figureraient sans doute dedans. Tout comme les blogs de photos, par exemple.
Je pense que la catégorie blog de mecs est aussi susceptible de se développer un jour, mais pour l'instant, si elle existe, elle n'est qu'à l'état embryonnaire.

16. Le 29/09/2008, 21:35 par olympe

bienvenue aux nouveaux l'hérétique, marta, , wanaderingsoul.
lheretique, personne ne vise les blogs de femmes et ouinon n'a surtout pas l'intention d'être désobligeant, mais pourquoi ne les appelle t il pas les initiées ? et les autres les blogs d'hommes ?

17. Le 29/09/2008, 23:26 par JDep

Il n'y a pas si longtemps sévissait une émission de télé intitulée "Les femmes aussi". En cherchant pourtant bien je n'ai pas trouvé l'équivalent masculin... Bourdieu aurait-il une explication?:)

18. Le 06/10/2008, 14:41 par Ma Cootte (et alors)

Bonjour,
je ne me reconnais pas dans tous tes articles mais ils ne me laissent pas indifférente. J'arrive sur ton blog via plusieurs liens à propos du petit "buzz" (mot nouveau pour moi, comment je me la pète à l'employer à bon escient ^^) de Dame Violette. Je voulais lire ton article qui était cité.

Je garde cette phrase : ""le masculin est universel, le féminin est singulier"

Si juste. on devrait avoir une Déclaration des droits de l'Etre Humain, pas de l'Homme. Cet "Homme" avec majuscule devenu générique embrouille.

Pour le reste, je ne voudrais pas faire redondance. J'ai croisé des blogs écrits par des hommes qui ressemblaient aux stéréotypes de blogs dits féminins, et des blogs de filles plein de sens.
C'est la diversité qui donne la vie, la diversité et les différences. Platitude, certes, mais pour moi conviction.

Je repasserai :)