Cadeau

dans mon panthéon personnel, Pierre Bourdieu arrive juste après Simone de Beauvoir.


"Valeurs" féminines : Nature ou produit ? ( Bourdieu )

si c'est trop long à charger vous pouvez aller directement sur youtube

a retenir : "le dominant est dominé par sa domination",

à méditer : les valeurs féminines sont-elles le produit de la domination ?

Commentaires

1. Le 04/10/2008, 23:59 par Martine PM

Pour moi, les "valeurs" dites féminines sont largement le fruit d'une construction sociale, en effet.
Mais nous en sommes, tous et toutes, imprégnés depuis si longtemps, si longtemps.... Je suis parfois étonnée de constater que c'est vraiment "de bonne foi", que beaucoup les considèrent comme des ressorts naturels ! Mon boulot m'amène parfois à aborder la question de "l'instinct maternel" par exemple, avec des jeunes femmes....

Du coup, le mot "complice" que Bourdieu utilise, je le trouve un peu dur. Je préfère penser que ne sont véritablement "complices" que ceux qui savent le forfait ...
Je chercherais un autre mot pour parler de toutes celles et ceux qui, aujourd'hui encore, pour des tas de raisons (liées à leur parcours, par exemple) ne "voient" pas dans quoi nous sommes, ne le comprennent pas, ne le décodent pas, n'ont pas les outils ou les mots pour mettre sur les rouages, les mécanismes dont ils sont les jouets.
Une chose est d'"ignorer", une autre est de "ne pas vouloir voir", bien entendu. Je porte un tout autre regard sur ceux qui ont les moyens de la compréhesion, et la refusent !

Dans le même ordre d'idées, je ne conçois le féminisme qu'agissant ! Parce que comprendre et ne rien faire pour changer me semble éthiquement intenable.

Enfin, j'ai lu - mais il y a longtemps - une phrase qui disait en substance quelque chose de semblable au sujet de la pauvreté: elle est si répandue, qu'elle peut facilement paraître "naturelle", y compris à ceux-là même qui en sont les premières victimes. Je vais essayer de la retrouver.

2. Le 06/10/2008, 18:07 par abfaboune

Assez rigolo l'extrait de ce film où il taquine un peu sa secrétaire. On voit que Bourdieu était un peu misogyne en fait. Beau travail de découpage et de réalisation de Pierre Carles.

3. Le 14/12/2008, 03:06 par Le Mâle

Bourdieu était décidément un gros macho pervers qui a bien caché son jeu

4. Le 14/12/2008, 10:36 par olympe

il est interdit de dire du mal de Bourdieu ici :-)

5. Le 18/08/2009, 22:04 par Salomé

j'ai commencé à réfléchir avec Bourdieu, et depuis, je ne m'en lasse pas...;)