Comme toute blogueuse qui se respecte j'ai couru acheter vendredi vendredi.jpg

L'idée de mettre sur papier l'info recueillie sur le net me semble intéressante. Depuis que je surfe régulièrement je trouve sur internet une information beaucoup plus complète, beaucoup plus diversifiée qu'à la télé et surtout chaque sujet est analysé sous différents points de vue. Donner l'accès à cette richesse pour ceux qui ne vont pas sur internet mérite d'être essayé. Quand à moi j'ai découvert grâce à ce journal de nombreux sites que je ne connaissais pas.

MAIS,

mais, la photo des fondateurs m'a quelque peu contrariée

png_quipe_Vendredi.png

et, déformation de blogueuse féministe, je me suis livrée à une rapide étude des sources du journal.

Malheureusement, pas de surprises : j'ai décompté (je ne garantis pas à 1 ou 2 près)

- 29 sites collectifs ou sur lequel aucune indication ne permet de déterminer le sexe de l'auteur(e)

- 23 blogs tenus par des hommes (d'après les informations fournies)

- 4 tenus par des femmes. bahbycc (bravo CC) , le monolecte, la plume d'Aliocha qui prend quand même soin de préciser à propos de son pseudo "Pour ceux qui se poseraient la question, Aliocha est le diminutif d’Alexeï en russe. Celui auquel je fais référence est l’un des frères Karamazov. Dostoïevski est à mes yeux le plus grand écrivain ayant jamais existé, les Frères Karamazov est son meilleur roman, Aliocha, son plus beau personnage. “Mais c’est un homme et vous êtes une femme !”. En effet, je l’ai fait exprès. J’ai horreur des préjugés entourant l’expression de la pensée féminine. Il me semble toujours qu’elle vaut moins que celle d’un homme, qu’elle est sujette à caution. J’ai voulu brouiller les cartes, par jeu, c’est mon côté facétieux", le blog de Pascale Robert Diard.

On lit ou on entend que les femmes feraient des blogs "féminins" plutôt que des blogs politiques* (ici par exemple). Il est possible que les femmes n'écrivent pas de la même façon que les hommes, cela reste à prouver. Peut être que que leurs billets parlent davantage de la vie quotidienne et pontifient moins, Mais étymologiquement le mot politique vient d'un mot qui en Grec signifie "Cité", faire de la politique c'est s'occuper des affaires de la Cité. On l'oublie souvent et on réduit la politique à la chronique de quelques évènements ou discours, c'est obligatoirement réducteur.

Quoiqu'il en soit j'aimerais que les journaux ne soient pas que la voix des hommes: genre "les hommes parlent aux Hommes"


*** 54% des 7 millions de blogueurs en France sont des femmes. (Rapport sur l'image des femmes dans les médias)