vous aller penser que je m'acharne

mais je n'ai fait que lire un flux RSS et que lis-je ?

"Bernard chez Michel, avec Bruni-Sarkozy mais sans Lagarde"

ah! non c'est le contraire bien sûr

Commentaires

1. Le 20/10/2008, 19:55 par F

Allons...Il est des choses qu'il ne faut point révéler, du domaine vie privée.
De plus l'axe ne va pas.
Mon conseil, laissez ces sottises, 'nous valons mieux que ca' !

2. Le 20/10/2008, 20:08 par Christine

Et oui, comme d'hab on appelle les femmes et elles seules par leurs prénoms. Mais c'est affecteux :-((

3. Le 20/10/2008, 23:12 par jvvlee

Non tu t'acharnes pas.

Le nom de la famille, le chef de famille et la femme qui s'efface... même si c'est un détail c'est la somme de tous les détails qui pèse et révèle les différences de traitement.

A mon travail deux hommes se permettent des choses face à moi que je ne me permettrais jamais et que je suis certaine ils ne se permettraient pas autant avec un homme : ils sont deux face à moi (crois moi j'ai envie de leur mettre leur nom de famille à la poubelle ^^)

4. Le 21/10/2008, 00:00 par jvvlee

ps : et je parle de détail mais au fond symboliquement je pense que c'est très "puissant" cette histoire de nom de famille.

5. Le 21/10/2008, 21:30 par Julos

C'est ce qu'on pourrait appeler de la "pipolitisation" non ? ... Attendez, j'ai un doute sur l'orthographe ... ah oui, disons plutôt "pipeaulitisation" !

Mon Dieu, "la reine Christine" qui avale sa couronne, après toutes ces années de bons et loyaux services auprès de Sa Majesté le Journalisme ... et son "French doctor" qui n'a même plus besoin d'ouvrir la bouche puisqu'il n'y a plus une seule couleuvre à avaler. Quel homme !

It's a pity !

;-(