Etes-vous disponible ?

C'est à ça que revient la question "Madame ou Mademoiselle".

Agnès m'a écrit à ce sujet et je n'ai rien à ajouter.

Chère Olympe,

C'est en allant chercher le courrier il y a quelques jours que j'ai finalement décidé de t'écrire sur un sujet peut-être futile, mais qui moi me semble important et qui me hérisse le poil très souvent ! Dans ma boite il y avait 2 lettres : le relevé de compte d'épargne de mon fils âgé de 14 ans, adressé à "Monsieur", et ma facture de téléphone portable adressée à "Mademoiselle", moi donc, sa mère, 45 ans, médecin, mais ayant choisi avec le père de mes enfants de vivre en union libre....Désolée mais à la longue, ça me parait absurde voire humiliant.

peluche-collection-hermann-teddy-ours-15518-8-marie.jpgD'abord relativisons un peu cet usage auquel tout le monde semble tenir. Une définition : "Mademoiselle : titre donné aux jeunes filles et femmes non mariées" et une remarque : dans la réalité , ça ne marche pas du tout comme ça !!

Dans la vie de tous les jours il y a 2 catégories . 1ère catégorie : les jeunes et les professions disons peu ou pas reconnues comme secrétaire, standardiste, aide soignante... on les appelle Mademoiselle , quelles soient mariées ou non. Et 2ème catégorie : les moins jeunes et les professions plus respectables comme professeur, avocat, médecin... celles-ci , on les appelle Madame, là encore qu'elle soient mariées ou non. Donc si on se rapporte à la définition, finalement c'est n'importe quoi.

Plus sérieusement, loin de moi l'idée de vouloir interdire mademoiselle dans le langage parlé . Mais la mention Mademoiselle après Monsieur et Madame doit disparaitre des formulaires administratifs ou autres. D'abord l'absence d'équivalent masculin pose problème . Dès son plus jeune âge un garçon est un Monsieur, alors qu'une fille restera Mademoiselle jusqu'à ce qu'elle se marie.

Par ailleurs, pourquoi les administrations et les entreprises devraient-elles être renseignées sur la situation maritale d'une femme et non d'un homme? En quoi est-ce important d'une façon générale et pourquoi seules les femmes seraient-elles concernées? En quoi est-ce une fin en soi d'être mariée au XXIème siècle pour une femme?

Enfin, je répondrai à celles que ce débat agace et qui se sentent flatées d'être appelées Mademoiselle lorsqu'elles ont passé la trentaine que ce serait plutôt ça qui est futile devant l'avancée de l'égalité hommes-femmes et l'égal respect des femmes et des hommes! Et puis pourquoi une jeune fille au même titre qu'un jeune garçon qui se sent fier d'être appelé Monsieur, ne se sentirait pas elle aussi fière d'être appelée Madame...

Amicalement

Agnès

Commentaires

1. Le 07/11/2008, 00:48 par Shane

C'est marrant je pensais à ça il y a quelques jours aussi !

Ça m'énerve également qu'on cherche à savoir si je suis mariée ou non, qu'est ce que ça peut faire ?! Dès que j'ai un formulaire à remplir, grrr ! De quoi je me mèle ? C'est pour savoir s'il faut plutôt s'adresser à mon père ou à mon éventuel mari pour m'autoriser à ouvrir un compte en banque ?

Ça n'a plus aucune utilité de nos jours, à part en flatter quelques unes.

Autre sujet(s) qui me fâche(nt) : la notion de chef de famille. Que répondre quand il faut remplir les fameuses fiches à l'école ?
Et sur les feuilles d'impôts, il me semble que le "vous" est forcément le mari et le "votre conjoint" forcément la femme, ou je me trompe ? Alors que c'est qui qui s'y colle à la corvée de la remplir ???

2. Le 07/11/2008, 05:31 par mauvaise herbe

Pour la fin des oiselles la parité commence par l'appellation des femmes

Cet article glané sur le site des chiennes de garde, désolée je n'ai pas retrouvé le lien d'origine.

http://mauvaiseherbe.wordpress.com/...

3. Le 07/11/2008, 05:48 par d'accord avec vous

Parfaitement d'accord
ici au Québec on a réglé le problème, ou presque, à moins qu'y ait des machos finis..., (à savoir comment?)
rarement on utilise mademoiselle,
y'a que madame et monsieur,
et personne ne nous tète d'un mademoiselle pour savoir si on est libre ou non, si on est rattachée ou appartient à un homme ou non
faut nous le demander pour le savoir!!
Peut-être est-ce parce qu'il y a moins de mariages qu'en France?
Bref je me souviens de ma mère qui me racontait la nuance entre madame et mademoiselle et le rouge lui montait aux joues en m'expliquant le présupposé sexiste de la chose!!!
À quand on règle le sexisme du mariage où le père donne sa fille au marié? Brrr!!! On peut pas faire des mariages égalitaires?!
Et à bas l'habitude des femmes qui prennent le nom de leur mari ensuite... En Suisse, déjà entendu" quelle fierté de constituer un noyau familial avec mon mari... et mes enfants" Ah bon, ça serait moins gratifiant un noyau familial à vos deux noms!! Pffiou!

4. Le 07/11/2008, 07:25 par Oupsman

J'utilise rarement le mademoiselle. Très rarement. Quasiment jamais. Je donne du madame à toutes les femmes, jeunes ou moins jeunes que je croise. Et de temps à autre, je me prends un "Mademoiselle" dans la gueule, dis avec le ton hargneux qui va bien.

Bref (et malheureusement dans un sens) on est pas au bout de nos peines pour la réforme de la langue française.

5. Le 07/11/2008, 08:17 par Noémie

Tout à fait d'accord!

Pour info, autrefois les femmes avaient des emplois peu enrichissants jusqu'au moment de se marier, puis arrêtaient de travailler. C'est pour cela que les infirmières, les secrétaires, les standardistes (si, ça existait, souvenez vous du 22 à Asnières ), étaient forcément des mademoiselles. Persister dans cet usage voudrait dire qu'on est restés pour certains à ce stade ... Youpie, hein ?

6. Le 07/11/2008, 10:05 par abfaboune

Ah nan j'aime pas qu'on m'appelle monsieur, j'ai l'impression d'être vieux. Grmbbllll

7. Le 07/11/2008, 11:34 par MHF

Ce qui m'agace moi ce sont les appels téléphoniques qui nous annonce que l'on a gagné quelque chose si l'on vient au magasin avec Monsieur !!!

Et je me mets moi en chef de famille partout (enfin surtout sur les dossiers pour l'école) et ils écrivent quand même à Monsieur !!!

8. Le 07/11/2008, 12:43 par karin

Bonjour,
C'est drôle, je me suis fait la réflexion voici quelques jours. On m'a appelé Mademoiselle dans un magasin et ça ne m'a pas tellement flatté parce que je me suis dit "mince je ressemble à une ado ou quoi ?". Je suis maman, j'ai largement passé la trentaine et franchement, comme le dit Agnès, on peut ressentir de la fierté à être appelé Madame...

9. Le 07/11/2008, 13:51 par Noémie

J'en ai discuté à midi... On m'a dit "mais pourtant t'es jeune, ca doit te faire plaisir, c'est un compliment". Impossible d'aller plus loin. Certain(e)s sont bouché(e)s à l'Emery...

10. Le 07/11/2008, 16:45 par isabelle

quand un vieux libidineux vous demande "c'est madame ou mademoiselle ?" avec un sourire entendu, répondez "pour vous ce sera Madame !"

11. Le 07/11/2008, 17:34 par Oupsman

Noemie non, pas forcément.

Pour certaines (et certains aussi ... ) le mademoiselle est associé à une femme qui n'est pas mariée.

Donc celles qui ne veut pas entendre parler d'avoir un mec dans leur vie se font donner du mademoiselle à toutes les sauces, et certaines qui sont encore célibataires veulent entendre du madame.

Y'a des fois, on aurait envie d'être Anglais, ils ont un terme pour l'incertitude. Miss or Mrs ? No, Ms ... Miss ou Mississ ? No Muss (enfin je crois me souvenir que cela se prononce comme ça )

12. Le 07/11/2008, 19:36 par Chouyo

J'ai adoré le débat que cette question a soulevé voilà... quinze ans (!!!), chez nos voisins britanniques et allemands. Ils l'ont résolu de manières différentes : en anglais, on passera de Mrs (mariée), à Miss (non mariée) à Ms (miz, statut marital indéterminé, inconnu ou non déclaré) selon que le locuteur connaît ou non la situation de la femme concernée ou selon que celle-ci ait demandé expressément que son statut soit tu.
Les Allemands quant à eux ont simplifié la chose : on donnera du "Frau" (madame) à toutes les femmes, exit donc le délicieusement suranné "Fraülein".

Moi, j'aurais aimé militer pour plus de parité d'une autre manière si cette présomption de statut marital continue dans les pays de tradition catholique : je voudrais que l'on puisse appeler mondamoiseau tous les jeunes hommes dont on suppose qu'ils n'ont pas encore passé le cap du mariage, hihihi ! En plus, cela ferait un mot supplémentaire...

13. Le 07/11/2008, 19:41 par Chouyo

@ Noémie : je comprends ton agacement face aux répliques dont tu parles. Le mot "mademoiselle" n'a strictement rien à voir avec l'âge, il s'agit du statut marital (sinon, il y aurait un équivalent pour les hommes) : donc appeler mademoiselle une femme quel que soit son âge signifie que l'on suppose qu'elle n'est pas et n'a pas été mariée, donc est revêtue d'un statut virginal, voire potentiellement vieille fille, donc etc. C'est malheureusement un jugement social sur la "nécessaire" condition maritale...

14. Le 07/11/2008, 21:15 par mebahel

Ma foi, quand un homme me donne du mademoiselle, je lui sers du mondamoiseau.
Histoire de.
Quand c'est une femme: je lui dit cela aussi... ça ouvre la conversation si pas les oeillères.
Celles qui sont "flattées" du oiselle sont assez souvent soit victimes du jeunisme, soit du vouloir être 'reconnues 'comme individues valables sur le marché du sexe.. dans els 2 cas un marché de dupes et pathétique, comme de bien entendu (sur l'air de la chanson d'arletty)

15. Le 07/11/2008, 22:21 par ennA

Je n'utilise jamais le mademoiselle et encore moins le madame à part quand il s'agit de remplir un formulaire. Mais quand il s'agit d'un e-mail ou lorsque je me présente, je dis simplement mon nom & prénom.

16. Le 08/11/2008, 09:55 par olympe

je ne pensais pas avoir autant de réactions avec ce sujet, mais comme le précédent sur le fait de garder son nom ça nous concerne au quotidien.
je vois gràce au lien de Mauvaise herbe et Emelire qu'il y a eu en 2006 une pétition sur le sujet. est ce que ça s'est terminé sans rien ou est ce que ça continue ? peut on encore signer ?

17. Le 08/11/2008, 12:59 par mebahel

Elle est fermée depuis beau temps la pétition.
Niveau résultat: je ne sais pas, en fait, son auteure avait demandé aux CDG d'héberger le texte de sa pétition (elle n'émanait pas des cdg, donc, et comme le sujet état 'fit' avec les statuts de l'assoce, ce fut ok), mais non de nous charger de sa gestion.
Après tout, il est possible d'en faire d'autres et de les faire passer à qui de droit (la Halde par ex?)

18. Le 19/11/2008, 13:56 par pomme

Je suis contente de ne pas être la seule à avoir mal au ventre quand on m'appelle "mademoiselle" (la quarantaine, pas mariée...)
Je ne suis pas arrivée à faire mettre "madame" à la banque populaire, je suis toujours mademoiselle pour eux (si vous connaissez une banque moins étriquée...). Jamais je laisse passer un "mademoiselle", et pourtant je n'ai pas l'impression d'obtenir du changement...
Je crois que ce qui me fait mal est de savoir que quand on dit d'une femme "mademoiselle" on la voit moins forte, on se permet des choses... je ne le vois pas dans le sens "être disponible ou pas"...

19. Le 23/11/2008, 16:55 par Ms Agnès

En réponse à pomme, et sans vouloir leur faire de la pub, la Bnp a accepté sans problème ma demande de remplacer mademoiselle par madame sur mes chéquiers et depuis, tous mes courriers et relevés me sont adressés à madame.
De toutes façons, la Banque Populaire n'a pas le droit de refuser car aucune loi oblige une femme non mariée à être appelée mademoiselle et de plus, ça ne doit pas leur coûter bien cher de faire le changement!!!

20. Le 24/11/2008, 12:15 par IxGil

Je disais moi aussi qu'au boulot, en dépit du fait que je ne sois qu'une "assistante de gestion", je préfère qu'on m'appelle Madame. Déjà parce que je suis une femme (oui, on m'a déjà appellé maintes fois "Monsieur"...), parce que je ne suis plus (vraiement) une ado, je suis indépendante financièrement et que je suis en couple.
Sincèrement, Mademoiselle, ça ne devrait être utilisé que pour les petites filles, et encore... Ou alors, l'autre solution, attribuer le statut "Mondemoiseau" aux jeunes garçons (terme qui pourtant existe en français)!

21. Le 12/12/2008, 23:09 par naurore

A ce sujet, j'avais adoré le billet de Maitre Eolas (http://www.maitre-eolas.fr/2005/04/...).
Comme quoi, en fait, le "mademoiselle" n'existe pas en droit français, et que l'on peut exiger de toute administration (au sens large du terme) de se faire appeler Madame Nom de famaille, et ce dès notre naissance.