C'est le titre d'un article d'Anne Chemin dans le Monde d'aujourd'hui que je vous invite à lire absolument. En 2004, dans le cadre du programme Egalité des sexes instauré par le gouvernement Suédois, une chercheuse a observé et filmé pendant plusieurs mois les enfants et les enseignants d'une école. Ses conclusions sont claires : les éducateurs, sans en avoir conscience, réservent aux filles et aux garçons des traitements bien différents.

Ils laissent parler davantage les garçons, et acceptent qu'ils interrompent les filles alors qu'ils demandaient aux filles d'attendre leur tour. Même leurs phrases sont différentes plus courtes et plus directives pour les garçons.

filles_garcons.jpgLes petites filles servent plus volontiers les autres à la cantine etc...

Désormais les éducateurs sont plus attentifs à leurs comportements et des moments de non mixité sont instaurés dans les activités.

Le gouvernement suédois a inscrit un budget de 11 millions d'Euros pour l'extension du programme égalité des sexes à toutes les écoles élémentaires.

En France les programmes suédois pour l'égalité des sexes font volontiers sourire (dixit Le Monde). Néanmoins le 8 mars â été crée un comité de pilotage de la convention pour l'égalité entre les filles et les garçons à l'école.

Un rapport de plus !