Les journalistes du Monde ne lisent pas les chroniques de leur médiatrice...

...ou alors ils s'en foutent.

Celle-ci avait évoqué en juin le sexisme rampant et reconnaissait que, concernant la rubrique qui présente 5 fois par semaine un portrait , "les statistiques sont accablantes : pour toute l'année 2007, on ne compte que 53 femmes sur 258 portraits, c'est-à-dire 20 % environ. Là encore les raisons seraient àplantu.JPG chercher du coté des femmes beaucoup de femmes refusent d'être mises en avant. A moins d'avoir quelque chose à vendre, ou d'être engagées dans la politique, beaucoup répugnent à cet exercice narcissique qu'est le portrait."

Afin de savoir si les journalistes du Monde ont fait preuve d'un peu plus de conviction dans la recherche de femmes je me suis livrée à une analyse sur tout le mois d'octobre (que j'avais annoncée pour être tout à fait impartiale).

Comme dirait Mme Maurus le résultat est accablant, et quant au rapport sur l'image des femmes dans les médias il ne semble pas être arrivé jusqu'à la direction du Monde.

Donc, 20 portraits en octobre : 4 femmes, 5 si je compte celui de Maya Angelou dans une autre rubrique. La proportion est la même qu'en 2007. Dans le même mois le Monde a, à plusieurs reprises, fait appel à des experts notamment pour expliquer la crise bancaires. A des experts hommes bien sûr.

Mais me direz-vous, le Monde a consacré en octobre une double page sur la façon dont votent les femmes aux USA (davantage pour les démocrates que les hommes) et surtout un supplément de 10 pages sur les femmes et la science. Bravo ! mais n'est ce pas se donner bonne conscience à bon compte ? parce que si le Monde présentait tout au long de l'année des portraits de femmes scientifiques, si il faisait appel un peu plus souvent à des femmes pour donner des points de vue sur la science cela donnerait une image autrement plus vivante des femmes dans la science et permettrait aux jeunes filles de se forger des modèles.

Voici la liste des portraits 1 : Ed Harris, réalisateur , acteur/ 2 : Patrick Buisson, l’hémisphère droit de Sarkozy(sic)( Je savais qu'il avait 5 ou 6 cerveaux j'ignorais qu'il ne s'agissait que d'hémisphères gauches)/3 : Gérard Larcher, Président du Sénat/4 : Eric Verdier, oenologue/7 : Emilio Botin Banquier/8 : Ousmane Sow, sculpteur/9 : Jean Pierre Ploué, Designer auto/10 : Ruben Costas, politicien Bolivien/14 : Françoise Hardy, chanteuse/16 : Christian Lothion, Directeur de la police judiciaire/17 : Roberto Saviano, journaliste italien/18 : Claudie Gallay, écrivaine/21 : Nicolas Demorand, journaliste qui semble très fier de n'avoir « Pas le temps de voir les films qu’il annonce à l’antenne. Pas le temps de faire un reportage dans la vraie vie. Pas le temps de voir sa fille de 1 an en semaine. Pas le temps de vivre avec sa compagne. Pas le temps de musarder. », bref un modèle pour tous !/22 : Françoise Dolto/23 : Zabou Breitman, actrice réalisatrice/24 : Christian Noyer, banquier/25 : Francesco Bouglione : directeur de cirque/26/27 : rubrique enquête . Maya Angelou femme de lettres Américaine/28 : Gilles Simon, sportif/29 : Guillermon del Toro, cinéaste mexicain/31: Henry Quinson, moine

Commentaires

1. Le 16/11/2008, 19:23 par isabelle

Oui, chère Olympe. A l'association des femmes journalistes (AFJ), nous réalisons des enquêtes sur la place des femmes dans les médias depuis 1995 avec 70 autres pays. Notre méthode de comptage est celle qui a inspiré le récent rapport gouvernemental. A chaque fois que nous rendons publique cette enquête, tous les cinq ans, les médias diffusent un article reprenant fidèlement nos chiffres. Avec un brin d'indignation contenue. Très contenue. Et puis... Rien. Faux derches absolus. Juste pour vous donner une idée voici comment évolue le chiffre principal. Place des femmes dans le contenu de l'info en 1995 : 17 %. Place des femmes dans le contenu de l'info en 2000 : 18 %. Place des femmes dans le contenu de l'info en 2006 : 17,17 %. (en 2008 dans le rapport Reiser : 18 %) L'AFJ a été auditée par le Sénat, le secrétariat aux droits des femmes à deux reprises, participé à des tas de colloques, des tonnes de rapports outrés ont été publiés et... On hurle dans le désert. Que faire ? Émasculer les directeurs de journaux ? girlcotter la presse ?

2. Le 16/11/2008, 20:16 par marie laure

Pour Le Monde, n'y aurait-il de femmes célèbres que dans les arts ? F.Dolto ne serait alors qu'une exception confirmant la règle ....

3. Le 16/11/2008, 20:34 par MHF

Et la photo du G20 ce soir : 1 femme !

4. Le 16/11/2008, 20:47 par mebahel

Ouij 'ai noté la photo du G20...déprimant.
Pour les travaux de l'AFJ: en effet, à chaque fois, un faux apitoiement et ça glisse tout de suite vers autre chose.
Je ne sais pas ce qu'il faut faire...

5. Le 16/11/2008, 21:53 par Marta

Si, ce que vous faites déjà toutes : prendre place sur internet.

6. Le 17/11/2008, 08:57 par Tania

En essayant de comprendre ce que sont les flux rss, je découvre wikio, les classements - dont je ne comprends pas encore l'utilité réelle - et cela m'amène sur ce blog féministe et fier de l'être, bravo. Je m'abonne ;-)

7. Le 17/11/2008, 10:24 par abfaboune

Olympe... cf. notre récente conversation quant au commentaire précédent.

Le combat est long mesdames.

8. Le 17/11/2008, 13:30 par olympe

Isabelle merci de ces infos, c'est encore pire que ce que je pensais.

Qu'est ce qu'on peut faire ? je ne vois que LA barbe actuellement qui fasse quelque chose d'efficace. Sinon nous les blogueuses nous pouvons buzzer, buzzer... si la même chose est reprise sur plein de blogs ça finira par attirer l'attention (les blogueurs aussi peuvent buzzer)

Marie LAure je ne voulais pas en rajouter mais effectivement les femmes présentées sont plutôt dans le domaine de la culture que de la science (et Dolto elle s'interesse aux enfants donc normal pour une femme)

Tania. tu as raison de te préoccuper de wikio parceque si tu n'y es pas ça n'a pas d'importance mais si tu y es ça te permet de faire connaitre ton blog. Je vais te rajouter dans ma liste des blogueuses ça te fera des points.

9. Le 19/11/2008, 16:42 par nicocerise

Je mets mon commentaire ici même s'il est un peu hors sujet mais êtons sur que ces hommes sont des hommes :

lu dans le figaro.fr du 19/11 :

http://www.lefigaro.fr/sante/2008/1...

La féminisation par les molécules :

Les études conduites dans les pays occidentaux sont sans appel : en cinquante ans, la production de spermatozoïdes chez l'homme a diminué de plus de 40 % et les cancers du testicule ont augmenté partout en Europe. Par ailleurs, des travaux menés par des scientifiques ont permis d'étiqueter de nombreuses substances chimiques très utilisées dans la vie quotidienne, comme des perturbateurs endocriniens, c'est-à-dire des produits qui miment l'effet des hormones sexuelles féminines.

Paraben (dans les cosmétiques), composés organiques volatiles (dans les colles, peintures…), retardateurs de flammes (vêtements, meubles…), phtalates (dans les plastiques…), bisphénol A… Telles sont quelques-unes des substances montrées du doigt par les scientifiques. «Prenez les deux derniers. Le bisphénol agit comme un œstrogène à faible dose, les phtalates comme des antitestostérone. Les mécanismes d'action sont donc très différents mais les conséquences sur un fœtus sont les mêmes : c'est la féminisation», explique Bernard Jegou, président du conseil scientifique de l'Inserm.

Certains phtalates ont été interdits dans les jouets, «mais il y en a partout», poursuit le scientifique. Pour le bisphénol que l'on trouve notamment dans la composition des biberons, la bataille fait rage.

10. Le 23/11/2008, 10:04 par Laxmi

Chère Olympe,

Tout d'abord, je veux vous remercier pour ce blog si intéressant et si nécessaire.
En ce qui concerne la place des femmes dans la presse, en tant que sujets indentifiables - par opposition à des articles sur des thèmes - l'attitde du Monde est celle de tous les journaux. Libération par exemple, publie chaque samedi en pleine page "la semaine de X", dans laquelle un personnalité raconte sa vie et ses pensées pour chaque jour. Les femmes y sont bien sûr très minoritaires, de l'ordre de 20% je pense. Pourtant, il n'y a aucune personnalité de premier plan qui s'exprime dans cette rubrique; ils pourraient donc fort bien trouver des femmes. Ils l'ont d'ailleurs fait à un moment, il ya fort longtemps; on n'était pas loin de la "list chabada", et ils n'avaient apparemment aucun mal à trouver des femmes. On trouve aussi ce tropisme "pro-mec" dans de simples articles a teneur "sociologique". Je citerai un exemple qui m'avait fait réagir, pendant la campagne présidentielle. Marianne enquête sur les salariés qui ont du mal à boucler leur fin de mois. Sur 10 cas présenté, 7 hommes. J'avais bondit, car, même sur des professions ultra-féminisées, comme institutrice, ils présentaient un homme. Je leur ai écrit et ils n'ont bien sûr jamais répondu. Je pense que nous devrions coller aux basques de la presse avec une revendication : les "LISTES CHABADA", autant sur les rubriques "portraits" que sur les articles de fond. Ce serait le meilleur moyen de briser ce système de cooptation tacite généralisé des hommes, qui empêche les femmes d'apparaître. Je me tiens à votre disposition si vous voulez entreprendre une action.
Cordialement

Laxmi

11. Le 24/11/2008, 11:39 par olympe

ncocerise, tu aurais donc peur de devenir une femme ??:-))

laxmi je suis tout à fait d'accord pour une action, il me semble que si les blogueuses et blogueurs interessés écrivait à la fin de chaque billet un texte du genre "aujourd'hui libé ou le monde ou le figaro ou.... (selon ce qu'ils lisent) à publié un portrait d'homme et pas de portrait de femme.." cela aurait un impact. Il faudrait voir qui serait prete à le faire.

parceque écrire au journal je l'ai déja fait, avec d'autres et si ça fait réagir sur le moment l'effet ne dure pas.