Il n'y a pas qu'en France que le féminisme soit dévalorisé. Voici un appel que je reprends à mon compte. Suffragettes_parading_with_banner.png

"De nos jours il est très mal vu de se dire féministe. Vous êtes automatiquement considérée comme haïssant les hommes et pas du tout féminine. La plupart d'entre vous pensent "je ne suis pas féministe, je suis féminine".

Mais cela est faux ! Etre féministe c'est croire à une égalité entre les sexes, être féminine est une attitude. Je n'arrive pas à comprendre comment les luttes menées par tant de femmes pour nous donner la liberté et l'indépendance dans une société qui traitait les femmes comme des êtres inférieurs et qui nous permet aujourd'hui de faire les choix que nous voulons puissent aujourd'hui être stigmatisées de façon aussi négative.

Même si chaque mouvement a des extrémismes, le point fondamental est que si nous voulons poursuivre la construction d'un monde où les hommes et les femmes seraient libres d'être ce qu'ils veulent être, il n'y a pas de doute que nous le devons aux féministes (femmes et hommes) du passé et nous devrions leur être reconnaissants de ce qu'ils nous ont donné.(...)

Donc, si nous voulons continuer sur la voie de la croissance personnelle pour les femmes et les hommes, nous devons nous déclarer féministes. Rien de moins et rien de plus."

(Traduction approximative car faite par mes soins )