25 novembre : journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Je relaye  la campagne contre le viol, mais les actions à l'occasion du 25 novembre sont nombreuses

Dans beaucoup de départements les CIDFF (Centre d'information sur les droits des femmes et des familles) organisent des manifestations. Pour savoir ce qui se passe près de chez vous c'est ICI

D'autres infos sur le site du service droit des femmes ou le site dédié http://www.violencesfaitesauxfemmes.com/

Par contre compte tenu de la météo annoncé pour jeudi je n'envisage pas de me mettre en jupe, et globalement je suis assez d'accord avec Sandrine pour ne pas adhérer à l'action proposée par Ni putes ni soumises. en plus je déteste ces grands raouts où tout le monde se donne  bonne conscience à bon compte, alors si en plus il y a des peoples.

Nous tenons toujours, et jusqu'à la fin de l'année le blog "Derrière les chiffres" qui recensent les meurtres de femmes par leurs conjoints. Il s'agit de montrer la réalité de ces crimes que la presse se contente souvent de qualifier de "passionnels" comme si c'était une excuse.

Commentaires

1. Le 24/11/2010, 10:52 par _batou_

L'action proposée par Ni Putes Ni Soumise a par ailleurs un autre inconvénient, celui d'exclure... les hommes qui auraient voulu manifester leur soutien.

Sinon, pour donner un peu de perspective, wikipédia indique qu'en 2008, il y a eu 156 femmes et 27 hommes tués par leur compagnon ou compagne. (rapport quasiment de 1 à 6 !)
L'article est plutôt fourni en infos ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Violen... ), et montre aussi à quel point il est difficile de mesurer le phénomène : difficulté de comptage (violences physiques et psychiques n'étant pas distinguées, dans certaines études), le fait, évidemment, que beaucoup n'osent pas parler du phénomène, les enquêtes sur les violences faites aux hommes beaucoup moins nombreuses... A noter d'ailleurs, les quelques études sur le sujet dans le monde francophone semblent (là encore, tout est à prendre avec des pincettes étant donné que certain(e)s ne parlent pas) indiquer qu'au niveau quantitatif, les violences sont équivalentes pour les deux sexes ; mais évidemment, au niveau qualitatif, la différence est flagrante...

2. Le 24/11/2010, 11:06 par laetitia

Bonjour,
je ne sais pas où poster les liens sur le blog "derrière les chiffres". Malheureusement, la voix du nord, qui est LE journal local dans le Nord-Pas de Calais, est une source inépuisable d'articles sur ce qui est communément appelé un"drame conjugal". En voici quelques uns :
http://www.lavoixdunord.fr/Region/a...
http://www.lavoixdunord.fr/Locales/...
http://www.lavoixdunord.fr/Locales/...
http://www.lavoixdunord.fr/Region/a...
http://www.lavoixdunord.fr/Locales/...

Félicitations pour votre blog !

3. Le 24/11/2010, 14:16 par pat

Moi pour des raisons tres personnelles que vous pouvez deviner, je suis attristé qu'il n'y ait aucune place faite aux hommes victimes de violences conjugale, car lorsque j'entends les témoignages de femmes a la radio, je vois qu'on se rejoint complètement. Malheureusement le hommes ne parlent pas plus que les femmes ne le faisaient il y a 40 ans et leur sort est totalement occulté.

4. Le 24/11/2010, 15:02 par olympe

Batou, dans le cadre du blog derrière les chiffres j'essaye de suivre les faits divers et jepeux dire (j'en ferais un billet un jour) qu'un meutre d'homme par sa conjointe ça existe effectivement et ça donne lieu à 10 articles alors que l'inverse ne fait souvent que l'objet d'un seul article dans le journal local
Laetitia, merci je vais voir et mettre à jour (c'est un grso boulot ce blog, je vais arreter à la fin de l'année)
Pat, ouvrez donc un blog

5. Le 24/11/2010, 16:32 par pat

Non pas de blog, il y a trop de travail a tenter de reconstruire mes ruines , et je n'ai pas vocation a me faire insulter comme cela m'est déja arrivé lorsque j'évoque ce sujet. Le secret de certains hommes est lourd mais ils le portent seuls le plus souvent, et vous savez ce que signifie porter la violence seul(e)? et pire se voir condamné(e) en étant victime.

6. Le 24/11/2010, 16:44 par _batou_

"j'essaye de suivre les faits divers et jepeux dire (j'en ferais un billet un jour) qu'un meutre d'homme par sa conjointe ça existe effectivement et ça donne lieu à 10 articles alors que l'inverse ne fait souvent que l'objet d'un seul article dans le journal local"
Je vous crois sur parole, j'avoue que sur ce sujet précis, je m'intéresse plus aux études globales qu'au traitement des cas individuels dans la presse.

7. Le 26/11/2010, 19:27 par pat

Moi je ne le crois pas , et dans les communications faites sur les hommes qui sont tués par leur compagne (et cela jusque dans les plaquettes distribuées dans les commissariats) avez vous remarqué la petite phrase qui tue: dans la moitié des cas il s'agit de légitime défense......
je n'ai jamais vu concernant les meurtres de femmes de qualification qui minimise l'acte, ensuite, la statistique est difficile a établir et le jugement n'est pas intervenu au moment du décompte, enfin si une femme tue son compagnon quel va être sa meilleure stratégie de défense a votre avis?

8. Le 29/11/2010, 23:34 par pat

encore une chose intéressante lisez vraiment le rapport de l'OND et non pas les résumés que certains vous concoctent.
On y a apprend que les femmes sont beaucoup plus souvent victimes de violence au sein du ménage que les hommes, mais si on lit la suite......les hommes sont plus souvent victimes de leur conjoint que les femmes! Celles sont souvent victimes d'autres personnes de leur famille .... qui vous le répète?

9. Le 29/11/2010, 23:34 par pat

encore une chose intéressante lisez vraiment le rapport de l'OND et non pas les résumés que certains vous concoctent.
On y a apprend que les femmes sont beaucoup plus souvent victimes de violence au sein du ménage que les hommes, mais si on lit la suite......les hommes sont plus souvent victimes de leur conjoint que les femmes! Celles sont souvent victimes d'autres personnes de leur famille .... qui vous le répète?

10. Le 01/12/2010, 08:35 par coach outlet

Je serais du même avis qu'Héloise, ca me parait pas très net. Après, on peut aussi se tromper...