Ampelmann et Ampelfrau

Ampelmann est le petit bonhomme sympathique qui était représenté sur les feux piétons de Berlin-est. 

Né en 1961, il faillit disparaitre au moment de la réunification, en 1990, lorsqu'il fut question de le remplacer par son équivalent ouest-berlinois. 

Mais il fut sauvé par un mouvement de résistance populaire qui a fini par l’emporter . Il s’est même glissé dans certaines rues de l’ouest de Berlin. Très populaire il est devenu l'un des symboles de l'Allemagne de l'Est et on le retrouve sur les tee-shirts, mugs ou porte-clés.

Mais comme il n'y a pas que les hommes qui traversent la rue et qu'il n'y a pas de raisons que la moitié de la population ne soit pas prise en considération plusieurs villes lui  ont, après interventions d'élues, adjointe une Ampelfrau. Après Zwickau et Dresde en Saxe et Brème, c’est la ville de Fürstenwalde dans le Brandebourg qui s’est dotée mardi dernier d’une Ampelfrau portant robe et couettes.


Si vous comprenez l'Allemand un reportage télé

Commentaires

1. Le 24/03/2012, 17:25 par Schmorgluck

Ampelmann plutôt.

2. Le 24/03/2012, 21:17 par olympe

oups, merci

3. Le 26/03/2012, 17:13 par imposture

Mouais! Les garçons en costard, les filles en robe et couettes, il est où le vrai progrès? Il ne manquerait plus que les couleurs passent au rose...

4. Le 27/03/2012, 12:30 par pat

Tres grave en effet, moi je me contenterais de retirer le chapeu et de faire un symbole unisexe....
Et au fait quand débatisera t on les écoles maternelles pour les appeler petit école?