Celles qui font du 40 s'insurgent....

C'est le buzz de la semaine sur les blogs féminins.

ELLE (dire qu'avant de tenir ce blog je ne le lisais que chez le dentiste ) a fait un article sur le retour des rondes. Enfin ! finit l'ère de l'anorexie. D'après ELLE "les garçons adorent. Quelque chose a changé au royaume de la silhouette ! Aujourd’hui, être ronde est dans l’air du temps. Et profiter de la vie et de ses plaisirs hautement recommandé. Les people qui assument leurs courbes, de Lily Allen à Beyoncé, nous ont libérées.".

Sauf que pour ELLE, une ronde c'est ça :

sexy_et_ronde_ELLE.jpg

Une fille normale quoi !

Tollé dans la blogosphère féminine qui s'insurge de constater que désormais celles qui font du 40-42 et qui apparaissent encore comme "normales" entrent désormais dans la catégorie des rondes.

Le buzz semble parti d'un magazine Madmoizelle (un concurrent ou une filiale de ELLE qui cherche à faire parler du magazine ? peu importe).

Il me semble à moi aussi que définir les rondes comme le fait ELLE n'est pas sans conséquence. Parceque si certaines assument plus que bien et défendent joliment leurs rondeurs ( et le site vive les rondes enregistre 50 000 visites par jour), force est de constater que la plupart des femmes n'apprécient pas de se retrouver classer dans cette catégorie (ajout : lire à ce sujet le 1er commentaire de Gabrielle)

Petit florilège des réactions.

"Alors ça y est, on essaye encore de complexer les demoiselles. Du moins, Elle (le magazine pour femelle) essaye de nous faire croire que faire du 40/42 est être une femme ronde." Eliott,

"Bref, merci ELLE de me plomber ma journée en m'annonçant comme ça de but en blanc que je suis grosse ! (et non, le fait de savoir que mes rondeurs ne m'empêchent pas d'être fashion ne me console pas vraiment... :(" cotcot et cot,

"Mesdemoiselles et mesdames, si votre garde-robe est constituée de vêtements au-delà de la taille 38 vous êtes ronde ! La nouvelle sort tout droit d'un dossier du magazine ELLE consacré aux rondes "ultra fashion". Enfin, c'est ce qu'on nous fait comprendre : il n'y a qu'à voir les jolies jeunes filles "rondes" photographiées... " mes gouts et mes couleurs

"Mais pour vous, la rondeur, ça commence à un taille 38 ou quoi ? Parce que ces filles sont NORMALES. Etre ronde, c’est à partir du 42-44, et encore, tout dépend de la taille ! Ce ne sont pas les filles ici qui sont rondes, c’est la rédaction de Elle qui a un cure-dent à la place du cerveau. " Princesse Audrey

"Et "ronde" ? C'est simple, à vue d'oeil, ces filles font du 38... elles sont obèses, c'est clair.Encore plus clair, l'immoralité de ce magazine, son inconscience criminelle, son irrespect de son lectorat " Geek et chic

"Maintenant arrêtez de dire qu'on est ronde a du 40/42, une grande partie de la population porte cette taille et non elle n'est pas grosse. Les magazines véhiculent se message puis on s'étonne que toutes les filles veulent faire des régimes ,qu'elles se sentent mal dans leur peau, qu'elles se trouvent moche en 40." Letilor

"quand ELLE nous parle de “filles bien en chair” et publie des témoignages de filles ni trop minces ni trop rondes … juste normales comme on peut en croiser tous les jours, on peut se demander dans quel monde vit ELLE … Anorexie City ? et quelle est la normalité pour ce magazine… la taille 32 ?" princesseuh

et aussi vie de cruche , une chambre à moi et Caro qui ne pouvait pas laisser passer ça.

Pénélope en a fait un dessin éloquent

Commentaires

1. Le 24/04/2009, 11:10 par Gabrielle

bonjour Olympe!

si je suis moi aussi écoeurée par ce dossier, il y a quelque chose qui me gêne dans les réactions des lectrices. en effet, la plupart se sentent "insultées" par le magazines car en mettant du 40, elles seraient alors rondes.

on s'insurge donc contre le diktat de la minceur, contre l'article, mais en filigrane, ce qui ressort, c'est plus l'humiliation ressentie d'être "traitée de grosse" (sous-entendu: "avec tous les efforts,que je fais, c'est encore pas assez?"). comme si c'était une insulte...
voilà toute l'ambiguité qui réside dans ce buzz anti-ELLE: je ne suis pas sûre que ces lectrices soient affranchies du diktat de la minceur. à mon avis, c'est plutôt la "limite officielle" de la minceur qui les fait réagir.

on peut ainsi prendre la mesure de l'enjeu qui réside dans le contrôle de son poids: au delà de se sentir bien, et être en bonne santé c'est surtout l'assentiment de la société qu'on recherche.
J'ai l'impression que ce qui chagrine certaines lectrices, c'est que le ELLE (= Evangile du savoir-être et savoir-penser de la femme moderne) décrète qu'on est ronde à partir du 40, les faisant ainsi passer dans le camp honni des "rondes".
Je ne peux pas m'empêcher de penser que ces femmes se sentiraient mieux d'un coup si le ELLE titrait en UNE: "la taille 42 c'est canon".

2. Le 24/04/2009, 11:12 par Miss Nahn

Ils se plantent décidément bien souvent de combats chez ELLE ces temps-ci :-(
Je n'ai pas encore lu le numéro de cette semaine mais en le feuilletant je me suis dit qu'avec mon 38 pour 1,60m je devais entrer dans la catégorie des rondes...avant de piquer un fou rire devant tant de bêtise.
Je crois que je vais leur envoyer un petit mot à ces bigleuses de ce qu'est une vraie fille.

3. Le 24/04/2009, 11:15 par olympe

Gabrielle, tu as parfaitement raison. ronde ne devrait pas être une tare. c'est pour ça que j'ai mis en lien les sites de big beauty et vive les rondes mais tu as raison je devrais peut être davantage insister la dessus.

4. Le 24/04/2009, 11:18 par Gabrielle

bonjour Olympe!

si je suis moi aussi écoeurée par ce dossier, il y a quelque chose qui me gêne dans les réactions des lectrices. en effet, la plupart se sentent "insultées" par le magazines car en mettant du 40, elles seraient alors rondes.

on s'insurge donc contre le diktat de la minceur, contre l'article, mais en filigrane, ce qui ressort, c'est plus l'humiliation ressentie d'être "traitée de grosse" (sous-entendu: "avec tous les efforts,que je fais, c'est encore pas assez?"). comme si c'était une insulte...
voilà toute l'ambiguité qui réside dans ce buzz anti-ELLE: je ne suis pas sûre que ces lectrices soient affranchies du diktat de la minceur. à mon avis, c'est plutôt la "limite officielle" de la minceur qui les fait réagir.

on peut ainsi prendre la mesure de l'enjeu qui réside dans le contrôle de son poids: au delà de se sentir bien, et être en bonne santé c'est surtout l'assentiment de la société qu'on recherche.
J'ai l'impression que ce qui chagrine certaines lectrices, c'est que le ELLE (= Evangile du savoir-être et savoir-penser de la femme moderne) décrète qu'on est ronde à partir du 40, les faisant ainsi passer dans le camp honni des "rondes".
Je ne peux pas m'empêcher de penser que ces femmes se sentiraient mieux d'un coup si le ELLE titrait en UNE: "la taille 42 c'est canon".

5. Le 24/04/2009, 11:19 par Miss Nahn

Hum, j'aime bien le commentaire de Gabrielle...je crois que tu as raison, le problème reste dans nos petites têtes et par rapport à l'image que nous voulons que la société nous renvoie de nous-mêmes.
Comme si dire que nous avons des rondeurs était honteux...alors qu'en fait nous sommes toutes ravies d'avoir des seins et des fesses (qui sont les plus jolies rondeurs du monde).

Oui, excellente lecture de nos réactions...

6. Le 24/04/2009, 11:28 par frieda l'écuyère

Quelque chose me mettait mal à l'aise, au-delà des réactions suscitées par ce ELLE, du coup j'ai laissé couler sans réagir sur mon blog et Gabrielle l'a formidablement formulé : les réactions portent essentiellement sur la taille sur laquelle se situe sur le curseur et pas sur la mise en cause du diktat. En résumé, les filles présentées par ELLE ne sont pas de vraies rondes et c'est ce qui choque. Sur le bien-fondé de se pourrir la vie à coup de régimes avortés qui font reprendre invariablement plus que ce qu'on a perdu, pas de véritable réaction... alors même que c'est sans doute le message que ELLE voulait faire passer, de manière très maladroite il est vrai.

7. Le 24/04/2009, 11:31 par Gabrielle

oups, désolée pour le doublon!

je voulais aussi signaler que l'administrateur du site ELLE.fr supprime conscienceusement les commentaires (déjà deux fois pour moi) ainsi que les posts de leur forum à ce sujet...apparemment ils n'assument pas des masses.

8. Le 24/04/2009, 11:32 par mebahel

Mais de toute façon, 'ronde' pour ces magsfems, c'est simplement avoir de la poitrine et, en option, des fesses, mais uniquement si pommelées et placées haut.
En clair, correspondre au code sexy qui suppose de montrer des caractères sexuels secondaires affriolants.
Mais même les photos de vraies rondes posent pbme: les rondeurs sont harmonieuses, sous un peau qui 'tient', pas de relâchement, pas de bosselure ici ou là et cellulite (la vraie, la moche) absente ou alors montrée 'volontairement' en 'pinçant' sa cuisse (on voit ça aussi avec des nanas mincissimes vantant un produit quelconque).
Le principe de la statuaire est agissant partout: on peut le conjoindre au jeunisme ambiant.
Une ronde jeune a la peau mieux tendue sur ses formes qu'une ronde de plus de 40 ans...
Comme dit Gabrielle plus haut "je ne suis pas sûre que ces lectrices soient affranchies du diktat de la minceur."
clairement pas, c'est tellement ancré et renforcé tous les jours, ne serait-ce que par l'iconographie qui nous bombarde les yeux toute la journée.
La construction d'une image de son corps positive est difficile à *toutes*, je dis bien toutes, les étapes de la vie, simplement parce que même le 'standard' ne correspond de toute façon jamais vraiment aux injonctions de sexiness/beauté/comportement féminin plus ou moins explicites faites aux femmes.
Lesquelles sont paradoxales, c'est bien le pbme: pile tu perds, et face tu gagnes pas.
Les hommes commencent eux aussi à avoir qqes injonctions du côté du corps et du comportement, mais elles sont directes, donc moins destructrices; sans compter qu'ils sont moins définis par leurs corps,
et même s'il est attendu d'eux un comportement viriliste (mais un peu moins flagrant quand même, pour être socially correct), quoi qu'ils fassent, ils sont dans le groupe qui leur donne légitimité à être ce qu'ils sont.
Alors que les femmes doivent toujours prouver qu'elles pourraient avoir cette même légitimité à être (oui, sans complément).
Oups pardon je m'étale.

9. Le 24/04/2009, 12:11 par Suzanne

Vous dites ça parce que vous ne rentrez pas dans votre maillot de bain de l'année dernière.

http://merle-moqueur.blogspot.com/2...

10. Le 24/04/2009, 12:37 par lili500

je dirai déjà à bas la tendance !
ces magazines féminins annoncent un jour que les rondeurs sont à la mode et le lendemain vont faire un article sur les régimes.
Ensuite
Il y a un réel souci avec le diktat de la mode mais par ce biais aussi de l'image, et du rapport que nous avons avec nous même. Nous n'avons plus la distance nécéssaire pour nous dire que leur mensurations "idéales" ne concernent que des jeunes filles de 17 ans ou celles qui ne mangent plus que de la salade.

J'ai envie de dire aux femmes de la taille 36 à la taille 52 et plus, que chacun a à trouver son propre bien-être, et que cela est beaucoup plus dur à faire que de s'insurger contre des magazines féminins ...

Ceux-ci devraient avoir l'importance qu'ils ont c'est à dire faire passer de manière divertissante 1 longue heure d'attente chez le dentiste.

Be what you want to become.
LILI, qui ne s'est jamais sentie aussi épanouie qu'avec tous les kilos en trop ou en moins qu'elle serait supposée avoir.

11. Le 24/04/2009, 13:54 par Nick Carraway

Et voilà, les meufs ont trouvé un nouvel os à ronger ;-)

Je suis sûr que si les magazines masculins faisaient quantité d'articles sur les tendances sur la taille du pénis, ça émouvrait moins les mecs.

Ah les gonzesses... ;-)

12. Le 24/04/2009, 14:08 par Sola

Elles ont raison de s'insurger, celles qui font du 40, qu'on les appelle "rondes", vue que "ronde", c'est le mot politiquement correct pour dire tout un tas d'abominations férocement réprimées.
Moi, je serais mince ou normale, je détesterai qu'on m'appelle "ronde".
Heureusement, je ne suis pas concernée, je suis grosse.
Et malgré tous les efforts de "Elle" pour attirer les vraies grosses dans ses filets, qu'"Elle" aille se faire voir. "Elle" déteste les grosses. "Elle" méprise toutes les femmes.
J'ajoute qu'il est impossible de trouver son bien-être et de s'assumer physiquement pour une grosse dans une société qui valorise autant la minceur, et qui fait du poids l'ennemi absolu (esthétiquement mais aussi médicalement, en termes de santé publique, et socialement, par des accusations tacites de grosse fainéantise et de manque de volonté) C'est tout simplement impossible.
On peut faire semblant de s'en moquer, on peut refouler le problème en fuyant toutes les situations pénibles (comme je le fais) mais je ne peux pas croire qu'une grosse en France puisse réellement se sentir bien et être satisfaite de son poids.

13. Le 24/04/2009, 16:47 par Lledelwin

Bah, selon les normes de Elle, Marilyn Monroe était atteinte d'obésité morbide, ça n'a jamais empeché personne de la trouve top glamour, ce magazine ne nous apprend donc rien, on peut être potelée et très sexy.

Next ?

14. Le 24/04/2009, 19:33 par Virginie

les magasins de prêt-à-porter chicos s'arrêtent à la taille 44, les magasins tout public à la taille 48
moi je fais du 50
pas de bol !!!
alors j'ai appris à coudre, pas à maigrir :))))

15. Le 25/04/2009, 01:06 par margot

Il y a un an, j'ai acheté un bête pantalon au Monoprix. Taille 40. Je l'ai sur moi au moment ou j'écris.
Je veux bien croire qu'il se soit un peu distendu depuis un an (il a un peu de "strech", cette matière magique et mystérieuse), mais comment on explique alors que dans le même Monoprix, cette année je ne case même plus mes cuisses dans un 46 (!!!!!!!AAAAAHHHHHH) sans qu'on puisse mettre deux "moi" au niveau de la taille? J'ai essayé tous les pantalons du magasin, et une fois rentrée chez moi j'ai chialé. Qu'est-ce qu'ils nous font, les fabricants, là?

16. Le 25/04/2009, 01:10 par margot

Bien sûr, je ne parle même pas de la moitié du fut' à couper si on ne veut pas avoir une traîne ramasse-poussière derrière soi... C'est qui, kle modèle féminin de ces fabricants? Une sauterelle géante? Un phasme?

17. Le 25/04/2009, 01:18 par margot

"Je suis sûr que si les magazines masculins faisaient quantité d'articles sur les tendances sur la taille du pénis, ça émouvrait moins les mecs"

J'en doute très fortement. Essayons donc, puisque visiblement nous sommes partis pour un nivellement par le bas.
Tu fais 1m75, jeune homme? Alors si tu n'as pas une bite de 20 cm au repos, ben t'es une merde. 1m80? 25 sinon rien, t'es OUT !

18. Le 25/04/2009, 01:30 par margot

Bonjour,

Votre article sur "les rondes" est absolument ignoble.
Vous l'illustrez par des visuels qui montrent des femmes qui font du 40-42 à tout casser. Je pense que je n'ai pas à développer plus avant à quel point vous faites du mal aux femmes.
Ce n'est pas parce que vous êtes complètement inféodées à des marques qui veulent toutes nous rendre faibles et soumises à des diktats de pseudo beauté bien rémunérateurs qu'il faut nous prendre pour des connes.
Quand je pense qu'ELLE a été soit-disant féministe (et franchement, on en vient à se demander quand!), votre éditorial actuel me donne envie de gerber (*avant* manger, hein, faut pas déconner).
J'ai honte pour ELLE, vraiment. J'appelle toutes mes amies à ne plus acheter votre magazine.

Dégoûtée,

xxx

Vous aussi vous pouvez écrire là : ellemagazine@hfp.fr (c'est l'adresse de la rédaction)

19. Le 25/04/2009, 07:14 par Angélita

Elle fait ça chaque année mais ils n'utilisent jamais des mannequins soit-disant rondes.

20. Le 25/04/2009, 22:42 par MHF

Une copine blogueuse a réagit vivement et s'est fait "censurée" par Elle !

http://ledroledeblog.canalblog.com/

21. Le 26/04/2009, 12:55 par Toto

" Une copine blogueuse a réagit vivement et s'est fait "censurée" par Elle ! "

C'est dommage en effet, mais on retrouve la censure aussi ici. À croire qu'Olympe n'aime pas les avis contradictoires quand ils sont pertinents.

22. Le 26/04/2009, 14:14 par olympe

Toto, oui j'élimine les commentaires signés de noms fantaisistes ou pas signés prenant des positions diverses et variées MAIS provenant tous de la même adresse IP. (je laisse cependant celui-ci sinon mon com ne serait pas compréhensible )

23. Le 28/04/2009, 13:45 par Riane

J'ai réussi à placer un com, où je viens de les traiter d' "anorexiques du cerveau"... Ce n'est pas le seul blog qui en fait la remarque, mais avec le buzz, j'espère que ELLE s'excusera auprès des "rondes" et des "obèses"....