Charte des commentaires

Vous l'avez peut être, ou pas, remarqué, je modèrais les commentaires depuis ce week end. C'est que les commentateurs ont souvent des points de vue très tranchés, dans un sens ou dans l'autre et que certaines discussions finissent par relever  davantage de la foire d'empoigne que du débat constructif. Ce fut le cas pour mon billet sur le livre de Martin Winckler sous lequel j'ai supprimé plusieurs contributions : des points de vue masculinistes, notamment un qui essayait de démontrer qu'en cas de viol la victime était le garçon qui se retrouvait en prison après avoir été aguiché, mais aussi des points de vue de féministes desquels il ressortait que, regrettant que le roman parle des femmes comme d'éternelles victimes, j'étais une affreuse réac de droite (quand on est cadre sup on est forcément de droite et vendue au grand capital) et une sale privilégiée égoïste insensible au sort des autres femmes. Ces commentaires vous font dire ce que vous n'avez pas dit (mais qu'a pu dire un autre commentateur) par exemple que celles qui se plaignent sont des "connes" qui n'ont qu'à se bouger pour s'en sortir. Evidemment je n'ai rien dit de tel.

J'étais bien contente que d'autres blogueuses reprennent le thème de la victimisation et récupèrent ces commentateurs, même si ils/elles en ont profité pour se défouler sur mon compte.

Le problème d'internet c'est que si il permet la discussion avec des gens que vous n'auriez jamais croisé dans la vie, il ne permet guère la nuance. Or la plupart des sujets abordés sur ce blog méritent de la nuance.

En semaine je ne suis habituellement pas derrière mon ordinateur pour surveiller les commentaires et lorsque je rentre le soir je me retrouve avec quelquefois des pages et des pages à lire et qu'il devient difficile de modérer puisque les contributions se répondent entre elles.. Il arrive même que je n'ai pas le temps de les lire.

Tous les blogueurs, du moins ceux qui bloguent politique, rencontrent ce même  problème. Nicolas vient de publier une charte des commentaires qui tombe à pic et que je reprends à mon compte. En contrepartie je ne modère plus, c'est mieux parceque la modération limite considérablement les échanges.

Un blog est un espace privé et si l'un de ses aspects les plus intéressants est de permettre le débat il n'a pas vocation à devenir une tribune ouverte à tous les points de vue.  

Charte des commentaires d'après Nicolas

Tiens ! D’abord, je me réserve le droit de supprimer TOUT commentaire. Certains crieront à la censure : je m’en fous. C’est mon blog. J’y laisse les commentaires que je veux.
Je me réserve le droit de supprimer tout commentaire pas aimable avec mes commentateurs ou avec moi. Les blogs sont un espace de loisir. Je ne suis pas là pour qu’on me casse les couilles. pour me prendre la tête.
Je me réserve le droit de supprimer tout commentaire vraiment hors sujet ou trop long émis par des gens qui ne font que ça ou que je ne connais pas. Comme le BA chez Vogelsong et un certain Rachid (ou Farid, je ne sais plus) qui mettent les mêmes conneries dans tous les blogs de gauche pour se faire entendre. Ils n’ont qu’à ouvrir un blog, se faire reconnaître et arrêter de marcher sur le boulot des blogueurs qui se font chier à bosser pour tenir un blog. Un peu de respect, bordel.
D’une manière générale, je me réserve le droit de supprimer tout commentaire trop long d’un type qui n’est pas un pote. Pas systématiquement. Souvent, je n’ai pas le temps de lire ou le style ne me plait pas ou le machin n’a pas d’intérêt. Je n’aime pas qu’on me force à lire des trucs, je n’ai pas que ça à faire. Alors j’efface, dans le doute.
Je me réserve le droit de supprimer tout commentaire qui ne respecterait pas totalement la loi à mon goût, notamment les commentaires insultant pour des personnes publiques. Ce suis responsable juridiquement et je ne tiens pas à me retrouver devant un tribunal parce qu’une andouille a bien rigolé en écrivant un truc.
Enfin, je me réserve le droit de supprimer tout commentaire d’un pote qui se moquerait du physique des personnalités politiques. Même si je ne les supprime que quelques jours après, histoire de poursuivre une discussion. Ce n’est pas en appelant quelqu’un « le nabot » ou « le nain » qu’on gagnera des élections.
Pour ces deux derniers paragraphes, si je ne le fait pas systématiquement, c’est pour une raison technique : je traite les commentaires à partir de l’iPhone et je ne passe pas ma vie derrière mon blog et supprimer les commentaires prend un temps infini. Je tiens donc à mon excuser auprès d’éventuelles victimes.

Je rajoute un point supplémentaire: je supprimerai les commentaires qui dévient du sujet initial. C'est moi qui choisis les sujets que je veux voir aborder sur mon blog

Commentaires

1. Le 28/10/2009, 16:56 par Momone06

Bonjour,
j'espere que mon commentaire ne sera pas censuré.

je trouve cette chartre un petit peu radicale. un blog c'est aussi fait pour partager et "ecouter" ce que les gens ont a dire. je reprends un passage:

"D’une manière générale, je me réserve le droit de supprimer tout commentaire trop long d’un type qui n’est pas un pote. Pas systématiquement. Souvent, je n’ai pas le temps de lire ou le style ne me plait pas ou le machin n’a pas d’intérêt. Je n’aime pas qu’on me force à lire des trucs, je n’ai pas que ça à faire. Alors j’efface, dans le doute."

en meme temps le gars qui cree un blog, c'est pour avoir des avis differents. s'il commence a effacer juste parce que le style ne lui plait pas, la oui je crie a la censure.
moderer les commentaire oui, mais effacer juste parce que ca ne rejoint pas les memes idees, c'est dommage et un peu stupide.

voila, maintenant je faisais la remarque uniquement par rapport a cette chartre et non a Olympe.

2. Le 28/10/2009, 17:05 par olympe

Didier Goux, je vous regretterai, vos commentaires sont toujours un plaisir et dans la tourmente du billet sur winckler le votre est le seul qui m'ai fait sourire. je ne pense pas avoir déja vu chez vous des commentaires de la longueur et de la teneur de ceux qu'on trouve ici.
Momone06, radical peut être et ça ne me plait pas plus que ça, mais c'est ça ou j'arrête de bloguer.

3. Le 28/10/2009, 17:16 par Nicolas

Je vais être poli pour respecter la charte, mais je ne suis pas d'accord avec le dernier commentaire.

"en même temps le gars qui crée un blog, c'est pour avoir des avis différents"

Non. Pas du tout. C'est pour donner son avis et éventuellement discuter. Si je veux des avis différents, je vais voir d'autres blogs. Ce que je fais.

Didier,

Vous racontez n'importe quoi. C'est presque à mourir de rire, un type qui se revendique de la "vieille France" et qui ne voudrait pas qu'on respecte un minimum de savoir vivre en supprimer les commentaires qui seraient désobligeants pour d'autres.

Pitoyables, vous êtes.

4. Le 28/10/2009, 17:29 par polluxe

C'est la rançon du succès. Je n'ai pas ce problème là :-)

La meilleure option est la modération des commentaires pour les nouveaux et affichage automatique pour ceux qui ceux qui ont déjà été validé une fois. Cela existe sur Wordpress, je ne sais pas si tu as cette option... Comme cela tu ne seras pas obligé de tout lire et tu prendras moins de risques en tant que responsable de ce qui est publié ici.

5. Le 28/10/2009, 17:32 par olympe

Polluxe, non je n'ai pas cette option ( en tout cas je ne l'ai pas trouvé) et je ne peux pas par exemple empêcher les commentaires d'une personne donnée

6. Le 28/10/2009, 17:34 par Romane

Assez d'accord avec Momone06, la charte est un peu radicale. Et très subjective (je ne retire pas le droit à l'auteur de l'être, je précise). Néanmoins, je trouve dommage d'éliminer des commentaires "tranchés" s'ils apportent quelque chose. Ok pour l'insulte etc, mais j'ai trouvé que les discussions sur winckler étaient intéressantes malgré le côté foire d'empoigne. D'un autre côté, j'ai comme l'impression que ces foires d'empoigne partent aussi de propos de trolls... Il faut bien reconnaître que les commentaires de Dwormiller et Resh sapent plus souvent qu'à leur tour les fils de discussion. C'est mon impression.

7. Le 28/10/2009, 17:44 par polluxe

"je ne peux pas par exemple empêcher les commentaires d'une personne donnée"

sur Wordpress c'est possible ; on a 2 possibilités pour faire des "listes noires" car souvent les problèmes viennent des mêmes personnes (trolls ?) :

1) When a comment contains any of these words in its content, name, URL, e-mail, or IP, it will be held in the moderation queue. One word or IP per line. It will match inside words, so “press” will match “WordPress”.

2) When a comment contains any of these words in its content, name, URL, e-mail, or IP, it will be marked as spam. One word or IP per line. It will match inside words, so “press” will match “WordPress”.

8. Le 28/10/2009, 17:47 par Nicolas

Polluxe,

Il faut éviter la modération a priori du blog : ça tue sa vie et c'est trop de boulot à gérer.

En plus, quand tu procèdes à la diffusion des commentaires que tu as retenu, ça devient toi qui les diffuse, pas le type qui a commenté. Tu en prends donc la responsabilité juridique.

9. Le 28/10/2009, 17:48 par olympe

Romane, c'est l'un des problèmes. ils font de la provocation et tout le monde saute à pieds joints dedans et le débat se radicalise.

Polluxe, merci de chercher à m'aider mais Gandi ne brille pas par sa souplesse, ce serait évidemment l'idéal pour moi

10. Le 28/10/2009, 17:56 par Irène

Aaah, la complainte des mauvais coucheurs qui se plaignent de voir leurs provocations modérées... Eh oui, c'est la rançon du succès. ;-)

Et je renchéris sur Nicolas pour la modération a priori: ça prend du temps, ça complique les choses, et en plus, on est moins protégé par la loi, puisqu'on est considéré comme éditeur et non plus hébergeur des commentaires. Donc, en cas de commentaire diffamatoire qui passerait au travers du filtre, on risque plus que si on peut prouver qu'on n'a jamais approuvé les commentaires a priori.

11. Le 28/10/2009, 18:02 par olympe

Nicolas, Irène et en plus on prend des risques juridiques. pffff.

12. Le 28/10/2009, 18:31 par ali

Comme la plupart des gens je suis contre la censure (et j'ai vraiment du mal à voir un blog comme "un loisir")...
mais il faut bien avouer que le blog d'Olympe est parmi les moins censuré des blogs féministes. Pour ça je trouve qu'elle est quand même particulièrement tolérante et ouverte (après, je ne juge pas sur le différent qui a été évoqué ailleurs, puisque je n'ai pas été témoin).
Il faut dire quand même que sur certains blogs... toute idée contradictoire est censurée automatiquement, ce qui est très loin d'être le cas ici.

13. Le 28/10/2009, 18:49 par polluxe

@ Nicolas : "il faut éviter..." merci papa !

sinon je ne fais pas de modération a priori chez moi car ce n'est pas nécessaire mais j'ai une liste noire et un anti-spam.

14. Le 28/10/2009, 18:55 par Stedransky

Il est vrai que nous sommes juridiquement responsables de nos blogs, il est donc nécessaire de modérer soigneusement les commentaires.
Pour ma part, je m'appuie sur les codes de la néthiquette - que j'apprends aussi à mes élèves. Le bouton est sur mon blog. Ce sont des conseils aux internautes, et du coup, c'est moins directif :
http://nethique.info/charte/

15. Le 28/10/2009, 18:55 par Ficelle

Ben dis, c'est un peu raide, nan? C'est vrai que je ne lis pas tous les com' chez toi - peut-être y en a-t-il qui sont diffamants, agressifs voire stupides, dans ce cas, la censure se justifie sans doute au cas par cas - mais je trouve cette charte assez dissuasive... Et, plus généralement, le principe de "je fais ce qui me chante chez moi" a ses limites. Le blogueur s'adresse à des lecteurs, sinon, je ne vois pas bien ce qu'il fait sur la Toile et surtout, sur un support (le blog) qui encourage l'échange...

16. Le 28/10/2009, 19:07 par olympe

Merci Ali, c'est aussi le sentiment que j'avais, mais du coup les gens se plaignent que je laisse trop la parole aux autres
Stedransky je vais aller voir. Ce sera peut être moins raide effectivement.
Ficelle, il se trouve que le sujet que je traite prête énormément à polémique (et la polémique n'est pas toujours là ou on l'attend). Jette un oeil sur les 63 coms du billet de ce week end en gardant à l'esprit que j'en ai enlevé une petite dizaine et tu comprendras peut être ce que je veux dire.

17. Le 28/10/2009, 19:32 par Irène

Oh, la politique du "je suis chez moi et je fais ce que je veux" est très utile et peut parfaitement se justifier, vu que chacun est libre de venir ou de partir, de répondre à un billet sur son propre blogue si on craint la censure, etc. On peut comparer la situation d'une blogueuse (ou d'un blogueur, évidemment!) à une personne qui ouvre la porte de chez elle et invite les passants à venir un moment discuter. Après, on n'est pas forcément d'accord avec elle, on peut le lui dire, on peut partir; mais tant qu'on accepte son hospitalité, il est mal venu de venir cracher par terre...

Olympe, il m'est arrivé de recevoir jusqu'à 50 messages trollesques en une soirée, à la suite d'un billet qui a été vilipendé sur un site d'extrême-droite. Après ça, j'ai posté ma politique de modération sur la page "Mentions légales" de mon blogue.
http://www.irenedelse.com/mentions-...
Mais comme de juste, ce sont les plus casse-pieds qui ne la lisent jamais!

18. Le 28/10/2009, 19:35 par olympe

Irene, j'aime beaucoup "La règle d’or: ne postez rien que vous ne pourriez dire à la personne en face." quand j'écris un billet ou un com je me pose toujours la question "est ce que je l'écrirais si c'était sous mon vrai nom" et je ne le fais que si la réponse est oui

19. Le 28/10/2009, 19:47 par mtislav

Je me souviens d'avoir supprimé un commentaire sur mon blog, un copain, parce que le jeu de mot - une variation à partir de "je suis partout" - ne me plaisait pas. La deuxième fois parce qu'il était fait allusion à un aspect de ma vie privée, très banal, qui pouvait très bien passer inaperçu. Là aussi, c'était quelqu'un que j'aime bien et dont j'apprécie les commentaires... Tout ça pour dire que on peut être amené à modérer des gens très bien. Et Didier Goux aussi je l'ai censuré, je l'ai même enlevé de ma blogroll parce que je ne supportais pas l'apparition du titre d'un de ses billets. Publier une charte ? Chacun fait ce qu'il veut, cela permet de discuter de la question. Sur le plan juridique, je doute que cela emporte un effet quelconque. Quant à ceux qui oublient le savoir-vivre dans leurs commentaires, qui se montrent provocateurs, imbéciles ou à côté de la plaque, que celui qui n'a jamais endossé ce rôle se taise à jamais...

20. Le 28/10/2009, 21:32 par olympe

Cultive ton jardin, je vais de ce pas demander à Monolecte comment elle gère ça

21. Le 28/10/2009, 21:36 par pupuce

Un peu d'honnêteté ne nuit pas: je me suis mise à la place d'Olympe pour comprendre (son coup de grogne) sa charte, j'ai essayé de lire les coms de ce week-end...en diagonale et en lecture rapide... pourtant voilà 45 minutes de bouffées.
Je ne dis pas que ce n'est pas intéressant, je dis que c'est long, et que moi j'ai choisi de les lire, là où Olympe a été contrainte de le faire pour des questions de responsabilité.
Honnêtement je n'aurais pas le courage de tenir un blog comme celui-ci, et de répondre aux coms etc...alors la charte je la comprends.

22. Le 28/10/2009, 22:22 par Damien

Le plus difficile est de gérer les commentaires des commentaires. Je comprends Olympe, mais je ne suis pas certain que la charte préconisée ait un effet dissuasif sur les excès de certains d'entre eux. Le temps reste le meilleur des antidotes, tout s'oublie rapidement. Mais les insultes et les sarcasmes blessent toujours, parce qu'ils sont inutiles.

23. Le 29/10/2009, 11:17 par Nicolas

Damien,

Je me permets de répondre à la place de la taulière dans la mesure où elle pompe ma charte (à défaut d'autre chose serais-je tenté de rappeler si je n'étais pas dans un blog féministe).

Pour moi, le but n'est pas d'avoir un effet dissuasif mais de pouvoir supprimer des commentaires sans avoir à me justifier.

24. Le 29/10/2009, 12:39 par Emmanuelle

Et bien perso j'approuve le principe de je suis chez moi je fait ce que je veux. dans la vraie vie si qqun a des opinions que je ne tolère pas : raciste, sexiste, homophobe... il dégage de chez moi. je ne vois pas en quoi un blog serait un espace différent, ça n'est pas un média d'information, c'est un espace différent, un espace personnel que l'on met à la vue du plus gd nombre sur internet, rien à voir avec le site de Libé, le Fig....

Et ce ceux qui ne sont pas contents de ne plus pouvoir s'exprimer dans les comms n'ont qu'à créer leur propre blog. je crois que les bloggeurs ont autre chose à faire que de passer des heures àf aire le ménage

25. Le 29/10/2009, 15:13 par Suzanne

"dans les différents courants féministes il se trouve que celui qui est le plus à gauche est précisément le féminisme Radical plutôt porté par des Lesbiennes "

Les lesbiennes qui ne se reconnaissent pas dans le Feminisme Radical de Gauche sont mal barrées, moi je dis... (sans doute de fausses lesbiennes, des affabulatrices, des imposteurEs)

On dirait qu'Olympe est devant un tribunal, là ! toutes ces terrrrrrrribles accusations "tu es de DROITE"
(on ne t'en veut pas, Olympe, mais il y a longtemps qu'on l'avait remarqué, à des petits détails.... de DRRROITE, comme on te le dit !)

Il n'y a pas de nuance, il n'y a pas de réflexion. Si tu n'es pas radical-gayzélesbiennes-trans-antiphobe et tout et tout, ah si tous les stigmatisés du monde pouvaient se donner la main... si tu n'adhère pas ne soutient pas ne relaie pas TOUT ce qui est de la SEULE gauche Vraiment féministe, eh bien tu es de droite. Autant dire rien. Autant dire une ennemie de plus à la vraie cause du féminisme.

Au fait, elle ne serait pas un peu PS, sympathisante PS, Olympe ? Ben oui, comme on est bien d'accord. Royal et compagnie, ha ha ha. Une ennemie de la Gauche.

26. Le 29/10/2009, 15:30 par alphabet

"h bien tu es de droite. Autant dire rien. Autant dire une ennemie de plus à la vraie cause du féminisme."
Jusqu'à peu, je pensais (un peu, hein, je ne suis pas totalement idiote !) ça. Je précise tout de suite que je suis TRES à gauche (même si je suis moi aussi cadre, mais pas sup, ça doit être ça;-).
Et c'est en aidant ma fille à préparer un exposé sur le féminisme que j'ai vu que toutes les avancées (ou presque) pour les femmes se sont faites sous un gouvernement de droite : le droit de vote, l'abrogation de la notion de chef de famille, la contraception, le droit à l'avortement .....

27. Le 29/10/2009, 15:55 par Suzanne

Dis-moi comment tu censures, je te dirai qui tu es.

Je ne crois pas que ce soit bon pour un débat de censurer des commentaires d'opinion, tant qu'ils sont convenablement exprimés. Les blogs qui font ça se radicalisent (pas de cette mauvaise pensée chez moi!) et s'appauvrissent également.

Imaginez qu'on découvre ce blog (Le Plafond) dans vingt ans ans: on se fera une idée de ce qu'était le féminisme, quels étaient les sujets de discussion, les arguments, les courants d'opinion...au ras du blog, sur le vif. En outre, on aura une multitude d'informations sur les manifestations, les conférences, les lois, les projets de loi, la vie en entreprise, la scolarité, la politique familiale française, plein de petites choses. Les blogs où l'on n'accepte qu'un son de cloche (le féminisme delphynien) donneront une idée... de ce qu'était le féminisme dephynien dans la première décade du siècle, c'est tout.

28. Le 29/10/2009, 22:20 par alphabet

Je ne l'ai pas attribué à un gouvernement de droite, j'ai juste dit qu'elles se sont faites sous un gouvernement de droite .... Je voulais juste dire que les femmes .... bon, je laisse tomber !

@Olympe : tu vois, quand tu dis "Ils n’ont qu’à ouvrir un blog,", ce n'est pas si simple.
Il faut pouvoir tenir un blog. Savoir écrire sans faire de faute, et savoir exprimer ses idées par écrit. Et malgré mes quelques années d'études, je ne suis pas plus capable de faire l'un que l'autre.
Ce n'est pas la première fois que je vexe quelqu'un sans le vouloir (cultive ton jardin, je te présente mes excuses, je ne voulais en aucun cas minimiser les actions des féministes de l'époque ! Pas plus, Olympe, que je voulais empêcher d'allaiter les femmes le désirant...), au contraire, ces derniers temps, j'accumule plutôt les maladresses involontaires. Mais ce sera la dernière fois.

Merci à vous, Olympe, Emelire ou Wildo (et les autres, même si je n'ai pas remarqué leurs pseudos dans tes commentaires) pour toutes ses années de lecture et d'apprentissage. Je vais définitivement retourner à mes programmes et à mes PC, d'où je n'aurais jamais du sortir, et rester à mes petites tentatives de féminismes (orales) dans mon petit coin.

Et encore pardon à toutes celles et ceux que j'ai pu involontairement heurté-e-s.

29. Le 30/10/2009, 20:13 par olympe

voila une discussion comme je les voudrais toutes.

Valérie, tu es effrayante avec ton histoire de lien posté vers un chat.
sinon, pour suivre l'avis quasi général j'ai arrété la modération à priori. mais je voudrais bien arriver aussi au "dont feel the troll" que décrit Cultive ton jardin. parcequ'il y en a plusieurs que je ne veux plus voir ici et quoi qu'ils disent je virerai.
Suzanne, je n'avais jamais imaginé que mon blog existerait encore sur le net dans 20 ans !
wildo, suite aux divers billets de ce week end j'ai lu "Fausse route" d'E Badinter, je suis rarement d'accord avec elle mais elle apporte une perspective historique interessante que je ne connaissais quasiment pas. Alors effectivement je ne suis pas féministe radicale mais selon Socrate si toutes les féministes radicales sont de gauche ce n'est pas parce que je n'en suis pas que je suis de droite. D'ailleurs peu importe que je sois de gauche ou de droite, parceque jamais aucun régime politique ni aucune révolution n'a accordée la même place aux hommes et aux femmes.

Alphabet, quand on écrit autant de commentaires que toi c'est qu'on sait écrire. après on a le choix d'en faire ce qu'on veut.

30. Le 01/11/2009, 11:58 par muse

Je tombe sur ce règlement et ça me fait peine.
A partir du moment où le commentaire n'est pas raciste, antisémite, homophobe, xénophobe, sexiste, pourquoi vouloir le supprimer?
Y a une espèce de contradiction incroyable surtout que le féminisme, enfin, de mon point de vue, c'est une ouverture d'esprit pas une fermeture.

J'ai l'impression qu'il y a une volonté de ne garder que les commentaires valorisant ton image.
Ceux qui t'interrogent ou remettent en question certaines parties de ta démarche, ça te dérange donc tu supprimes.

J'en ai fait les frais sur le sujet de l'allaitement.
Et tu m'as affublée d'une nature de troll (totalement diffamatoire car je ne le suis pas), simplement parce que je te faisais réaliser la contradiction de ton positionnement essentialiste.
C'est regrettable.
Peut-être que ça va avec le succès de ton blog, sans doute. Mais je regretterai l'époque où l'on pouvait exprimer son ressenti sans censure.

31. Le 01/11/2009, 18:53 par olympe

Muse, sur le seul billet de l'allaitement il y a 6 commentaires de ta part, qui au total sont bien plus longs que l'article lui-même (je parle de l'article sur Rue89) alors je te trouve gonflée de venir te plaindre. tu as largement pu expliquer ton point de vue et si j'ai fini par supprimer tes comm c'est aussi pour que ceux des autres, qui sont moins longs ne soient pas noyés dans les tiens.

32. Le 01/11/2009, 21:06 par Zoé

"jamais aucun régime politique ni aucune révolution n'a accordée la même place aux hommes et aux femmes."
Peut-être justement parce qu'aucun régime ni aucune révolution n'était assez initiée par des femmes? ou parce que les femmes participant aux régimes et aux révolutions n'avaient pas de désir de changement assez grand?
Je trouve ce débat intéressant (être féministe de droite ou de gauche), non pas pour faire une ségrégation entre les féministes (comme dans la société globale, y'a de tout...et c'est respectable), mais surtout pour savoir ce qui serait fait après... après une "hypothétique victoire" des femmes (je mets entre guillemets).
Quel est l'objectif en effet? être l'égale aux hommes et avoir la même place qu'eux dans un système hiérarchisé et par ailleurs totalement discriminant et inégalitaire (et donc peut-être toujours "masculin"?)? ou bien justement considérer que tout le système devrait être changé? ou considérer que dès que les femmes auront plus de place, tout sera automatiquement "mieux"...
Du coup, je pense que c'est quand même un peu important de savoir où l'on se positionne. C'est quand même un peu différent de vouloir que les femmes gagnent la même chose que les hommes en gardant toutes les énormes différences de salaire qu'il existe par ailleurs, ou se battre pour l'égalité de salaires et une réduction des disparités salariales.
Je ne sais pas s'il s'agit de radicalisme, mais je pense qu'on peut difficilement faire l'économie de ce questionnement: être féministe pour quoi?

33. Le 01/11/2009, 22:05 par muse

Si j'ai mis 6 commentaires longs sur Rue89 à partir de ton article Olympe, c'est que j'ai été violemment attaquée par différents intervenants. Il me fallait donc répondre à proportion.
Manifestement, tu as ressenti mes réponses comme si j'avais fait de l'ombre à ton article. Ce qui n'était pas mon but.
Juste défendre mon point de vue féministe égalitariste.

Concernant la suppression que tu as faites du dernier message que je t'ai adressé ici en réponse à ton positionnement essentialiste, message qui n'avait rien de méchant au contraire, c'était de la censure de ta part. Et c'est dommage du point de vue de l'échange féministe qui est forcément multiple et pas unique.
On peut être féministe et égalitariste.
On peut être féministe radicale.
On peut être féministe et queer.
On peut être féministe et essentialiste.
Et chacun(e) a le droit de t'exprimer ses avis féministes, même s'ils sont différents des tiens.
Ca fait partie de la richesse des débats et du féminisme.

34. Le 18/11/2009, 09:43 par Mutuelle santé

Merci de nous avoir fait part de cette charte! ça aide beaucoup.