Chiotissime

Il y avait (parceque ça se termine aujourd'hui) une exposition de photos boulevard de la Bastille.

De belles photos uniquement consacrées aux WC dans le monde.

Dont celle-ci, avec les explications en dessous

LES FEMMES ONT DE LA CHANCE

Toilettes au Chott El Jerid , le grand lac salé tunisien.(Gil Giuglio)

"Le lac Chott El Jerid attire  de nombreux touristes auxquels les Tunisiens savent faire bon accueil. La distinction hommes/femmes est ici respectée et  accusée, non sans humour, par des labels de confort différents. Les femmes ont droit au "Confor chiotes", les hommes au "Normal chiotes". Cette séparation sexuelle a été instaurée, semble-t-il, dès l'origine des toilettes modernes au XIXéme siècle. Effet de pudeur, considérations sanitaires (les femmes seraient plus sensibles aux infections que les hommes), mauvaise réputation des hommes...En tout cas, la tradition perdure créant de nombreux problèmes de file d'attente. Quand l'architecte n' a pas prévu plus de cabines pour les femmes que pour les hommes, la queue s'allonge : les femmes en effet, peuvent difficilement profiter d'un pan de mur à l'extérieur pour uriner, elles occupent, dit-on, plus longtemps les toilettes et enfin elles s'y rendent souvent avec les enfants en bas âge."

Bref, la comparaison des files d'attente à l'entrée des toilettes en dit long

(Merci à Lucette pour les photos.)

Commentaires

1. Le 20/10/2010, 16:21 par Kalista

Il y a quelques années, j'ai vu passer une news sur les toilettes publiques à New York : pour régler le problème des files d'attente, le maire voulait augmenter le nombre de toilettes pour femme. Il était officiellement reconnu que les femmes devant se déshabiller plutôt que de déboutonner vite fait le pantalon, elles mettaient plus de temps dans les cabinets.
C'était en 2005, ça s'appelle le Women’s Restroom Equity Bill. Pour les anglophones :
http://www.nytimes.com/2005/05/20/n...
http://www.washingtonpost.com/wp-dy...

2. Le 20/10/2010, 16:55 par Snödroppe

Je ne connais qu'un seul endroit dans lequel les hommes font la queue pour aller aux toilettes et pas les femmes : les stades de rugby! [ou de foot, ça doit être pareil, sauf que là, j'y vais pas].
C'est très drôle de voir les hommes faire la queue pour aller aux toilettes! ;-) [zont qu'à boire moins de bière!]

3. Le 20/10/2010, 21:31 par Malicia

Snödroppe > y'a les concerts de hard rock aussi comme ça :D Et j'y ai déjà vu des mecs venir chez les filles pour ne pas faire la queue non plus.

En cherchant la version française des liens postés par Kalista (que je n'ai pas trouvé, il me semblait bien l'avoir lue pourtant !!) je suis tombée là dessus, c'est un point de vue intéressant :
http://www.inegalites.fr/spip.php?a...

Olympe > tout d'abord bravo pour ce blog. Par contre, je ne sais pas comment interpréter la dernière phrase de ton article.

4. Le 20/10/2010, 22:30 par olympe

Oui moi aussi je vais du coté des toilettes hommes, mais j'avoue que je me sens un peu génée si certains sont en action devant les urinoires et je regarde ostensiblement ailleurs.
Kalista, Malicia erci pour les liens. et que veux dire la dernière phrase ? mais que je me remercie la lectrice qui m'a envoyée des photos et celle d'avant exactement la même chose que le texte de P Frémeaux.

5. Le 21/10/2010, 10:04 par ninon

Pour les avoir testées, faut vraiment être en situation d'urgence absolue pour utiliser les WC de Chiott El Jerid, et comme il n'y a que le désert tout autour...Les mecs, eux peuvent s'éloigner sur le lac, et rester debouts, à condition de ne pas avoir le vent en face

6. Le 21/10/2010, 11:23 par Hypathie

Je vais moi aussi de temps en temps chez les hommes parce que chez les femmes il faut faire la queue ; j'ai également une fois passé un entretien de recrutement dans une entreprise industrielle où il n'y avait pas de toilette prévue pour les femmes : la tête affolée des mecs alignés devant leurs urinoirs quand je suis entrée reste un grand souvenir ! J'ai protesté en partant (perdu pour perdu, mort et re-mort l'entretien de recrutement et l'espoir d'avoir le poste !) : il y avait trois femmes dans l'entreprise : la secrétaire, la comptable et la standardiste, et ... rien de prévu pour elles !