Extrait de La Tribune  


Le Parlement européen a adopté une nouvelle loi instaurant un congé maternité de 20 semaines minimum, rémunéré à 100% du salaire. Reste maintenant à négocier avec les gouvernements des 27 pays de l’Union européenne. Certains, comme la France, sont totalement opposés à cette mesure.

Actuellement de 14 semaines, le congé maternité dans l’Union européenne pourrait passer à 20 semaines minimum, rémunéré à 100% du salaire.

Les eurodéputés ont en tous les cas voté une loi en ce sens, lors d’un vote serré, ce mercredi, illustrant les divisions européennes sur le sujet. 

Les députés européens ont également instauré le principe d’un congé paternité, en demandant à ce que tous les Etats reconnaissent le principe d’un congé paternité d’au moins deux semaines continues, rémunérés selon les mêmes modalités que le congé maternité.

Les eurodéputés se sont prononcés en première lecture, et des négociations ardues vont maintenant s’ouvrir avec les gouvernements des 27 pays de l’Union, dont beaucoup, comme le Royaume-Uni ou la France, ont d’ores et déjà fait part de leur opposition à la nouvelle loi.

En France le gouvernement y serait opposé

Ce qui me frappe surtout, tout comme  LPLM c'est cette idée que les pères n'ont à consacrer à leur enfants que 10 fois moins de temps que les mères.

Tant qu'on n'aura pas avancé sur le congés parentaux et pas seulement maternel on n'avancera pas sur le reste : salaires, carrières professionnel, temps consacré aux taches domestiques etc...

Photo Clairity