Déguisements



Les catalogues de jouets sont sortis et on va pouvoir  cette année encore protester contre les jouets sexistes.

Ce serait  en 2002 que Mix-cités a lancé sa première campagne sur le sujet et on ne voit pas ce qui pourrait faire changer les choses. 

D'ores et déja les blogueuses signalent ceux qu'elles trouvent les plus choquants, comme Titechofie qui remarque que si les garçons peuvent se déguiser en indien, cow-boy, pirate, mousquetaire, gladiateur les filles ont surtout le choix entre indienne, princesse russe, princesse chinoise, princesse des 1001 nuits ou fée. 

Mais le déguisement n'est pas tout. Il y a beaucoup plus subtile et insidieux.


Il y a la posture.


Les garçons sont souvent représentés les pieds bien ancrés au sol, le corps droit et stable, dans une attitude dynamique, offensive voire menaçante.

Ils détiennent quelquefois des objets contondants et ont fréquemment le visage caché en vertu de la règle qui veut que ce qui compte chez les hommes ce n'est pas l'apparence physique mais leurs actions.

Les filles n'ont jamais les 2 pieds écartés posés bien stablement. Je n'ai trouvé que 2 photos de petites filles dans ces positions, celle-ci (ci-dessous) dont le moins que l'on puisse dire est qu'elle ne risque pas de paraitre menaçante et une autre sur laquelle je reviendrai en fin de billet.

Elles ont souvent la tête légèrement penchée (signe de sollicitude) et leur attitude vise d'abord à mettre en valeur leur tenue (et je dois avouer que  ces robes m'auraient fait rêver à leur âge).

Certaines minaudent carrément.

Il y a le sourire

Les garçons, lorsqu'on voit leur visage, sourit très rarement et plus souvent lorsqu'il s'agit de petit de moins de 6 ans. Les filles sourient toujours.

Une étude menée sur des photos de classes  a montré que les filles sourient plus souvent que garçons, Ce n'est pas inné puisque la différence n’apparaît qu'à 5 ans.*

La comparaison de déguisements proches permet de résumer ce qui parait infime et anodin mais constitue en réalité des façons différentes de positionner son corps dans l'espace et d'appréhender un nouveau rôle .

- les filles sourient, les garçons non

- les garçons ont une posture très stable, les filles s'appuient davantage sur un pied

- les garçons sont droits, les filles légèrement de coté

Chez les petits ces règles sont moins formelles. Mais même lorsqu'une fille a comme c'est le cas sur cette photo (ci-dessous) une attitude droite et une arme dans les mains, sa mimique suffit à faire disparaître toute notion d'agressivité.

Les images proviennent des sites  Toys'usKing-jouets et La redoute mais on trouve la même chose ou presque ailleurs.

* réf page 82 de mon livre

Photos

Commentaires

1. Le 31/10/2011, 20:35 par sex shop

tres bon post

2. Le 31/10/2011, 21:08 par Batou

"en vertu de la règle qui veut que ce qui compte chez les hommes ce n'est pas l'apparence physique mais leurs actions"
On me signale dans l'oreillette que "l'apparence physique des hommes ne compte pas", mais que, oh surprise, aucun garçon sur les photo n'est gros, et que les personnages représentés sont de façon écrasante des représentations de la virilité, de la force, des abdos visibles et des épaules carrées.

La pression exercée sur les hommes est évidemment d'un tout autre degré d'intensité que celle exercée sur les femmes, mais il ne faut pas non plus être aveugle...
Est-ce que le visage est plus souvent masqué ? Oui, clairement.
Pour autant, les physiques masculins des personnages sont-ils variés et éloignés des idéaux en vigueur ?

Sinon, en France le pb se pose moins puisqu'Halloween ne concerne que peu les adultes, mais la grande tendance outre atlantique semble être la sexualisation des costumes féminins, ce qui pose aussi problème. Il y a pas mal d'articles sur le sujet en ce moment, sur les blogs féministes américains.

3. Le 31/10/2011, 21:11 par nathalie

Le déguisement peut être aussi un moyen de se travestir et d'échapper aux images "traditionnelles"...
Les vêtements de tous les jours me paraissent beaucoup plus contraignants. Je trouve par exemple dommage de voir tant de petites filles empêtrées dans des jupes et jolies sandales avec lesquelles il est impossible de courir, sauter, escalader (on peut le constater le dimanche dans les parcs).
Pour les adultes il y a des contraintes de tailles mais il pourrait exister des vêtements pour les enfants présentés comme "unisexe" ?

4. Le 31/10/2011, 23:05 par BBGS

Edifiant!

5. Le 01/11/2011, 10:20 par Augustine

Merci de cet article, angle de réflexion très intéressant.

6. Le 01/11/2011, 14:19 par yepeasy

Le constat est juste. Et donc? Vous en concluez quoi?
Pour ma part, j'aurais préféré que les garçons sourient et qu'ils aient l'air moins agressifs.

7. Le 02/11/2011, 04:29 par Venise

rien n'empêche une fille de se déguiser en Darth Vador

8. Le 02/11/2011, 17:16 par Couille bleue

Avant de parler de jouets sexistes il convient de se poser une question : en quoi les petits garçons et les petites filles veulent se déguiser ?

9. Le 02/11/2011, 22:33 par remydrine

Alors je reponds a la question posee juste au dessus (je l'ai deja ecrit sur un autre blog, mais tant pis) : mon fils veut se deguiser en lavabo !

Il pourra faire un sourire si je parviens a lui faire un deguisement pareil (je doute qu'on en trouve un comme ca "chez les garcons" ou "chez les filles")
Il pourra poser de face ou legerement tourne.
A mon avis, il ne pourra pas trop montrer ses muscles vu qu'il sera cache derriere le lavabo... !

Bref... Ce que j'aime, c'est son idee originale, inventive... Loin des stereotypes commerciaux.
Il a le droit d'aimer les guerriers, les pirates et les princesses, tous les personnages de contes de fee, etc.

Mais en ce moment, il n'en a simplement rien a faire !!!

10. Le 04/11/2011, 01:00 par javi

Un article intéressant:
http://www.criminologie.com/article...

On y apprend entre autre qu'il y a 10 000 viols qui passent au tribunal chaque année, qu'une victime sur 4 est un homme, et que les femmes portent plainte dans 4.2% des cas... et les hommes dans 0.6%!!!

(note: par une grossière règle de trois, ça donne 2500 viols d'hommes/an, et, en imaginant un taux de dénonciation identique pour les deux sexes, un potentiel de plus de 17000 viols d'hommes par an!)

Je savais qu'il y avait sous-déclaration par les hommes, mais pas à ce point. Le reste est plus connu, malheureusement: sous déclaration par les victimes, agressions autour du milieu familial dans la grande majorité des cas, victimes plutôt jeunes, peu de récidive, sauf dans les cas de viols familiaux.

11. Le 04/11/2011, 05:49 par janine

Ce qui serait drôle, c'est que les petites filles gardent un grand sourire et prennent une pose très agressive/meurtrière.
Merci pour le lien. Je n'ai lu que deux articles de votre blog, mais je le garde en favori, car je travaille sur ces sujets là !

12. Le 04/11/2011, 11:41 par Titi

j'avais été frappée de voir qu'outre-atlantique, les déguisements étaient quasi systématiquement présentés au masculin ET au féminin.
Voire par exemple ici : http://www.melissaanddoug.com/dress...
Bon, bien sur, ce n'est pas encore parfait, on se demande par exemple pourquoi seuls les petits garçons peuvent être super-héros ou chevalier et seules les petites filles serveuse ou coiffeuse.
De même pour les costumes mixtes, les positions adoptées par les petites filles et les petits garçons sont plus neutres/interchangeables, mais pas pour les costumes attribués à un seule des deux sexes.
Du coup, je me demande si imposer dans les catalogues/sur les boites de costumes un affichage mixte ne serait pas une solution (facile en plus) pour éviter de trop facilement tomber dans des clichés sexistes.