D'un corps à l'autre

Olivia Chaumont  a passé plus de 50 ans dans un corps d' homme. Elle a toujours su qu'il y avait une erreur quelque part.

Enfant elle jouait avec son frère mais rêvait de l'univers de ses soeurs. Il lui a fallu 50 ans d'un long parcours, pour décider de mettre enfin son corps et son état civil en accord avec ce qu'elle ressentait.

Le livre s'ouvre sur son départ pour une clinique réputée de Bangkok ou des trans du monde entier se font opérer. Elle y raconte l'opération, et ses très douloureuses suites, la stérilisation obligatoire, la solidarité entre les femmes.

A son retour à Paris, le bonheur de se sentir enfin soi, les réactions de certains de ses amis, de sa fille, la découverte d'une relation sexuelle avec un homme.

Elle découvre aussi ce qu'est être femme au quotidien, la peur d'être agressée lorsqu'elle est seule le soir dans la rue alors qu'avant elle n'y pensait pas ayant à peine la crainte de se faire voler son portefeuille, la perte de crédibilité dans son métier, elle est architecte et sur les chantiers certains préfèrent s'adresser à un adjoint masculin.

Militante elle décrit de façon convaincante les difficultés quotidiennes des trans (1 sur 3 fait une tentative de suicide), l'étonnement ou la suspicion "c'est la carte de votre mari ?"  lorsque une femme présente des papiers d'identités masculins. 

Olivia est depuis longtemps membre du Grand Orient de France, bien décidée à y rester malgré les pressions exercées sur elle par certains frères, elle pousse l'organisation à prendre position. Après quelques tergiversations le GOF finit par accepter les femmes. 

Commentaires

1. Le 25/04/2013, 20:23 par Sandra

Tu m'as donné envie de lire ce témoignage. Merci