Des trajets plus courts mais tout aussi longs

Il y a quelques temps je remarquai que les femmes et les hommes n'avaient pas la même vision du nucléaire.La discussion qui s'en est suivie m'a donné envie d'approfondir lles différences de comportements des unes et des autres en tant qu'acteurs sociaux .

Prenons aujourd'hui la question des transports L'INSEE a calculé que le lieu de travail des hommes est, en général, plus éloigné du domicile que celui des femmes. Les hommes parcourent ainsi une distance moyenne supérieure de 30 % à celle des femmes. Les femmes recherchent une certaine proximité entre domicile et travail puisqu'elles continuent aujourd'hui à prendre en charge la majeure partie des activités domestiques et parentales . 

Pourtant en Ile de France la durée de leurs déplacements domicile-travail est la même soit 34 minutes environ .

C'est ballot non ?

En fait  les femmes recourent plus souvent à des modes moins rapides (marche et transports en commun contre voiture et deux-roues motorisés). C’est également le cas en province, même si les femmes mettent, en moyenne, 10 % de temps en moins que les hommes pour se rendre à leur travail. 

Les Franciliennes utilisent davantage les transports en commun (46 %) que les Franciliens (36 %). A l’inverse, les hommes sont plus nombreux à recourir à la voiture (47 % contre 39 %). Cette situation est spécifique à l’Ile-de-France où les couples sont moins motorisés qu'en Province. Lorsqu’une seule voiture est disponible dans un ménage, elle est en effet plus souvent utilisée par l'homme

Par ailleurs l’utilisation régulière d’un deux-roues motorisé est une pratique très masculine, en Ile-de-France comme en province : 87 % des personnes utilisant ce mode de transport pour se rendre à leur lieu de travail sont des hommes. C’est également le cas, dans une moindre mesure toutefois, pour le vélo, pratiqué à 60 % par des hommes. La marche est plutôt une pratique féminine, plus encore en Ile-de-France qu’en province.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

1. Le 28/04/2011, 11:38 par Anne-Lise

Interesting. Je m'y retrouve... Pile poil dans la moyenne, mince je ne suis pas l'être unique et exceptionnel que j'imaginais. Quelle déception... :)

2. Le 28/04/2011, 11:52 par Xtinette

Clairement, j'ai cherché à être tout à côté de mon travail pour profiter un maximum de mon bébé. J'ai donc déménagé pour atterrir à 5 minutes en vélo du bureau !

3. Le 28/04/2011, 13:50 par aalia

"Lorsqu’une seule voiture est disponible dans un ménage, elle est en effet plus souvent utilisée par l'homme "
Ok mais si une voiture est disponible, il y a bien un des deux qui l'a achetée?
Donc ce qu'il faut voir c'est pourquoi les hommes achètent plus facilement une voiture que les femmes!

4. Le 28/04/2011, 15:17 par mlle-cassis

On dirait bien que les hommes sont surtout plus feignants que les femmes, marche (surtout en talons hauts)(hum) et transports publics n'est pas forcément de tout repos!
N'empêche, 34 minutes aller simple c'est vraiment peu comme moyenne, je suis surprise...

5. Le 28/04/2011, 15:40 par mariel75

mince, je fais partie des exceptions :)
Je travaille plus loin que l'époux, je mets plus de temps que lui (et c'est d'ailleurs lui qui gère les enfants malades et les sorties d'école).

Aalia: une seule voiture dans un ménage, ca ne veut pas dire que l'un ou l'autre a acheté une voiture, mais que souvent la voiture est un achat commun (tout comme le lave vaisselle), et qu'elle est principalement utilisée par une des moitiés du couple (tout comme le lave vaisselle)

6. Le 28/04/2011, 17:05 par La ratapinhata

A mon avis, il y a d'autres facteurs qui ne sont pas pris en considération: le profil socio-économique , la localisation territoriale et géographique... En milieu urbain, il est facile de se passer d'un mode de transport individuel... mais à la campagne...c'est tout simplement impossible.
Dans les villes du Sud, j'observe que les femmes avec des enfants ont l'usage de la voiture familiale, leur mari utilisant la voiture d'appoint, un deux-roues... ou les transports en commun.
Il n' y a que moi, pour tout faire à pieds, parce qu'il y a quelques années j'ai laissé passer la date du contrôle technique ... et que j'ai laissé ma voiture se dégrader sur mon parking... (J'ai la phobie des garagistes et mon mari ne veut pas s'en occuper à ma place...)

7. Le 29/04/2011, 12:13 par chiara

Ici aussi (agglomération lyonnaise) il y a majoritairement des femmes dans les transports en commun (en particulier les bus, moins dans le métro). Parité chez les jeunes (et pour cause, pas le permis), beaucoup de femmes probablement "actives" (je veux dire qui exercent un métier), beaucoup aussi de femmes âgées (pas aux mêmes heures, elles évitent la foule !), probablement souvent veuves, souvent aussi sans permis et/ou sans voiture (à la génération de ma grand mère c'était l'homme du ménage qui passait le permis)... au total je compte régulièrement et hormis aux heures entrée/sortie des établissements scolaires il y a entre 60 et 90 % de femmes dans les transports en commun. Je ne crois pas que cela ait été pris en considération d'une manière ou d'une autre (pour inciter ces messieurs à prendre plus souvent le métro ?). Cela étant il y a plus d'hommes à vélo (deux tiers?).

8. Le 30/04/2011, 11:19 par Amélie

dans le tram c'est peut-être un poil moins vrai parce que c'est un moyen de transport très attractif, mais dans le bus c'est très clair : si on enlève les jeunes garçons qui n'ont pas l'âge pour aller au collège ou au lycée en voiture, il n'y a quasiment que des femmes...

9. Le 04/05/2011, 00:06 par Isabelle

C'est drôle de trouver ici une description quasi-exacte de ma situation.
Lorsque s'est posé la question de savoir où nous allions acheter notre maison, c'est la proximité de mon travail qui a été déterminante. Je suis à 15 minutes à pied du travail en question, et en effet c'est donc moi qui emmène et va récupérer les enfants à l'école (située sur le chemin). Et je considère cette situation comme très agréable. J'aime la marche, ça me détend bien plus que la conduite ... sauf quand il pleut à verse, là je prends le bus.
Seul détail à préciser : mon mari a une voiture de fonction, ce qui évidemment ne l'incite pas à utiliser les transports en commun ou le vélo.

10. Le 05/05/2011, 19:21 par bohwaz

Je n'ai pas le permis (je ne veux pas de voiture), mon amoureuse a une voiture. Je me déplace exclusivement à vélo / pied / train, alors qu'elle prends plus souvent la voiture (et parfois le vélo), un parfait contre exemple ;) Mais bon c'est en province.

A paris, ça n'a pas de sens d'avoir une voiture de toutes façons...

11. Le 07/05/2011, 21:03 par Bombay Magic

heu, face, face bien sur, le don juan face a la salope

12. Le 07/05/2011, 21:06 par Bombay Magic

Oops! desolee, je pense que mon browser a des derates, car mon premier commentaire est passe a l'as, et une rectification orthographique a ete postee 3 fois.
Je disais
je decouvre et explore ce blog avec beaucoup d'interet. Frustree aussi de ne pas toujours pouvoir commenter :-) (Libe, la penalisation). Je suis d'accord, il faut en finir avec l'idee que la sexualite est necessairement avilissante pour la femme, la salope face au Don Juan...