En vacances sans mon blog

2 semaines sans internet. Un bon moyen de vérifier mon niveau d'addiction.

Je suis tout à fait rassurée, aucun sentiment de manque. Je vis très bien sans .

Par contre impossible d'oublier mon blog.

Parceque j'ai lu différentes choses qui devraient m'inspirer des billets pendant plusieurs semaines :

  • - une série Masculin/féminin dans le Monde ,
  • - La domination masculine de Pierre Bourdieu. Brillant et définitif comme du Bourdieu
  • - Paris-match et Closer
  • - et pour finir un livre de la collection Harlequin, puisque j'ai dis que je participais à l'opération lancée par Chiffonette

Parceque j'en ai profité pour rencontrer Jocelyne.

  • Nous bloguons sur les mêmes thèmes, et nos points de vue sont proches, à l'occasion de l'affaire Orelsan nous nous sommes soutenues moralement et elle fait partie des blogueuses avec lesquelles nous avons crée le blog Derrière les chiffres. Alors c'était comme si nous nous connaissions déja bien. J'espère la revoir lors de la grande soirée du Kremlin.

et mon blog m'a carrément rattrapée le jour où allumant l'autoradio j'ai entendu Jacques Rosselin, directeur de la rédaction du magazine « Vendredi » et sa rubrique "un jour, un blog". Il parlait du mien ! Que des choses vraies et plutôt flatteuses. Merci Jacques !

Commentaires

1. Le 17/08/2009, 20:30 par olympe

Valérie, alors ça va être intéressant, parceque je considère que la façon dont Bourdieu explique le monde le rend parfaitement clair. Quand j'avais 25 ans j'ai lu La Distinction, et depuis c'est avec ces lunettes là que je regarde. Le même shéma appliqué aux relations hommes femmes est tout aussi efficace . et si je comprends qu'on le récuse quand on ne veut pas reconnaitre l'existence des inégalités, je ne vois pas comment on ne peut pas être d'accord quand on est féministe.

Paul, si je peux me permettre, ce que vous écrivez est souvent intéressant,mais pitié vos billets sont beaucoup trop longs.

2. Le 17/08/2009, 21:04 par olympe

oui mais ce n'est pas la même chose de lire un livre qu'on a choisi, allongée dans son transat avec un verre ,que d'être assise devant son ordi avec pleins de sollicitations et un google reader qui vous annonce 200 nouveaux billets. c'est un point auquel je fais attention et j'évite les billets longs, quitte à en faire plusieurs sur le même sujet

3. Le 17/08/2009, 21:45 par netdruide

L'année commençant le 1 septembre (en France), je prends la bonne résolution de suivre ton blog, et de faire des commentaires.
Je vais commencer par lire ce Bourdieu.

4. Le 18/08/2009, 22:11 par olympe

Netdruide, contente de te revoir ici. je pense que tu as été l'un de mes tout premier lecteur (à l'époque ou j'en avais 10). alors j'espère que tu suivra ta bonne résolution

Valérie, j'ai vu. j'ai peur de ne pas avoir le temps de tout approfondir, mais je pressent qu'il y a effectivement là un gap qui va nous séparer, parceque si je ne gobe pas béatement Bourdieu, entre Bourdieu et Delphy je ne pense pas hésiter longtemps.

5. Le 19/08/2009, 20:07 par lucia mel

Ah !!! "Closer"... je suis très curieuse de savoir ce que tu vas en dire (par parenthèse, la dernière couverture de Match m'attire... "Ségolène amoureuse"). Et "Causette" ? qu'en penses-tu (c'est en partenariat avec Ladies Room). Bourdieu ? oui, of course, je suis une inconditionnelle, "La domination masculine", intéressant, mais peut-être un peu limité (à mon sens) : quoi qu'il en soit essentiel.

La grande soirée du Kremlin, j'espère t'y retrouver ;-))) cette fois-ci.

6. Le 20/08/2009, 18:52 par lucia mel

Sinon... rien à voir, mais je viens juste de lire sur la droite de ton site :

"une femme meure tous les 2,5 jours..." : il faudrait dire qu'une femme "meurt" (l'indicatif décrivant une réalité) et non qu'elle "meure" (subjonctif, sous-entendant un sentiment... un désir ou une crainte, une nécessité, ou un doute).