Enfin des céréales pour hommes

Je ne sais pas si c'est parceque je suis de plus en plus sensible au sujet ou si les publicitaires se mettent à utiliser davantage la virilité mais toujours est il qu'après le billet d'hier je n'ai pas pu ne pas remarquer ces affiches ce matin.

Une image qui ne me donne pas du tout envie de manger des kellogs, beurk...j'ai même mis un moment avant de comprendre ce que ça représentait vraiment parceque ça m'évoquait plutôt.... mais il parait que ce sont de grosses pépites appétissantes.

Kellogs a donc décidé de conquérir le marché des hommes. Jusqu'à présent les céréales étaient vendues pour le petit déjeuner des enfants, ou des femmes jeunes, actives  et soucieuses de leur ligne avec comme argument le fait que les fibres naturelles favorisent un meilleur transit intestinal (mais sans parler bien sûr des glucides et lipides contenues également dans le paquet).

Pour cela la marque doit opérer un virage à 180° et utilise des accroches dont on nous dit "qu'elles jouent résolument sur le second degré, l'humour et la connivence".  

Voyons donc ce qu'il en est, 

« Les céréales de filles, ça va 5 minutes ». 

« La première céréale qui fait du bien au mâle »

« Montrez que vous en avez dans le ventre »

« Après la journée de la femme, le matin de l’homme »

La connivence se résume en fait à ces idées simples

-  les hommes ne sont pas des "gonzesses" qui sont comme chacun sait de petites choses fragiles et précieuses. 

- les hommes sont des êtres courageux et solides qui en ont . Habituellement on fait plutôt allusion à ce qu'ils ont sous le ventre plutôt que ce qu'ils ont dans le ventre, mais ça revient au même et le terme de "mâle" en rajoute dans l'idée de puissance, bestiale peut être mais puissante.

- les hommes  peuvent eux manger des trucs gras et sucrés sans qu'on ait besoin de leur invoquer des arguments de poids et de lignes, ils ont juste à se préoccuper de se faire du bien (en réalité je veux bien parier que la composition est quasi similaire)

et au passage on rappelle que la journée de la femme c'est une journée alors que le matin de l'homme c'est tous les matins.

Commentaires

1. Le 26/06/2010, 11:07 par Nicolas

Pourquoi tu n'as pas mis la photo de l'affiche "Les céréales qui font grossir la bite" ?

2. Le 26/06/2010, 14:22 par lucia mel

euh... y aurait pas juste un jeu de mots (en plus d'une étude de marché béton démontrant que le segment de marché à viser est celui des hommes, et que ces "chéris" il vaut mieux leur parler le langage qui les flatte... la pub allant toujours dans le sens du poil... elle dit ce qu'on veut entendre, la pub ne fait pas de militantisme, sauf si ça nous flatte) ? il revient souvent dans la pub celui-là : mâle/bien : je me souviens que Dim l'avait largement exploité ("très mâle, très bien").

La pub n'influe que sur nos comportements de consommation, en utilisant nos valeurs, nos stéréotypes, elle nous manipule en disant tout haut ce que nous pensons tout bas, en cela elle est un reflet assez juste de la société : pourquoi la récriminer ? La pub ne change pas la société, mais nous nous le pouvons ! et elle nous suivra ;-)

En cela je donne de nouveau raison à Elisabeth Badinter quand on l'attaque sur sa position dans Publicis : la publicité n'est pas responsable de l'inégalité ni de la discrimination, elle en est le reflet.

3. Le 26/06/2010, 14:59 par geekgirl

Il se trouve que j'ai ces pubs juste en face de mon bureau. Ca m'a beaucoup énervé, et j'ai écrit au service consommateur de Kellogs. Je me suis plainte du côté très sexiste de la pub et en plus je leur ai signalé qu'en tant que maman de 2 petits monstres, c'est moi qui achète leur céréales, donc ce n'est vraiment, vraiment pas une bonne idée de m'énerver de la sorte.
Ah et j'ai eu une réponse du service consommateur : "Vous nous avez contacté au sujet de notre campagne publicitaire pour Extra Pepites. Je vous remercie d’avoir pris le temps de nous faire part de votre avis.

J’ai pris soin de transmettre votre appréciation au Responsable de notre Département Marketing qui est très sensible à l'avis des consommateurs."

Ah ah ah.

4. Le 26/06/2010, 18:36 par Lucie

Sexiste Kellogs?
La première céréale qui fait du bien au mâle.
La première céréale qui va les gaver comme des gros poulets, de gros bébés, oui.

Franchement , ça ne vaut pas le timbre d'une lettre énervée au service consommateur!

5. Le 26/06/2010, 18:37 par Lucie

Sexiste Kellogs?
La première céréale qui fait du bien au mâle.
La première céréale qui va les gaver comme des gros poulets, de gros bébés, oui.

Franchement , ça ne vaut pas le timbre d'une lettre énervée au service consommateur!

6. Le 26/06/2010, 21:42 par balmeyer

Haha, j'ai vu cette pub et j'ai pensé à toi immédiatement !

7. Le 26/06/2010, 22:04 par olympe

Nicolas, si tu la vois je compte sur toi pour m'envoyer la photo

Dider Goux, c'est pas marqué que c'est réservé aux chrétiens

Lucia , c'est sur E Badinter peut continuer à vendre des pubs sexistes, ça lui fait des sujets de livres

Geekgirl, en fait le test c'est de voir si ça marche. Je doute que ce soit suffisant pour convaincre les hommes d'acheter

Lucie, c'est tout à fait ça, ça évoque de gros bébés

Balmeyer, c'est aussi ce que m'a dit ma fille qui revenait de Paris (faut dire qu'elle est bien sensibilisée au sujet)

8. Le 28/06/2010, 13:04 par Salomé

Olympe a dit "Geekgirl, en fait le test c'est de voir si ça marche. Je doute que ce soit suffisant pour convaincre les hommes d'acheter"

Surtout que j'imagine que ça n'est pas les hommes qui vont faire les courses....(comment cela je fais des raccourcis sexistes??)

9. Le 29/06/2010, 09:03 par Géraldine

C'est l'occasion de souligner que dans les céréales K pour enfants, les mascottes sont toutes des mâles (grenouille, singe, tigre, etc), présentés comme des enfants garçons (le terme de "petit garçon" serait un peu exagéré) farceurs, sportifs, malins, etc.
Seule exception : l'abeille de Miel Pops est une enfant fille qui a décidé de soigner sa ligne en faisant du sport, de la danse pour être précise. Et ça fait des années que ça dure... (source : les pages 'produits' du site français de Kellogg's)

10. Le 01/07/2010, 10:08 par jesaistout

Les publicitaires ne se mettent pas à utiliser de plus en plus la virilité. Ils ont juste plus de produits à vendre aux hommes.
Et comme le souligne Lucia (merci), les pubeux sont pragmatiques, faute d'être malins. Si vous regardez, les pubs pour "les mecs par opposition aux femmes" se ressemblent toutes : pensez aux pubs de bière (Budweiser est l'exemple parfait), à Coca-Cola Zéro (puisque Light, c'est pour les nanas), etc.
Ce qui ramène à l'éternel débat de sociologie de comptoir : la socialisation muliérité / virilité est partout, dès la naissance et même dans un magazine aussi féministe que Elle ... hum

11. Le 02/07/2010, 07:21 par karine

la construction de la virilité qui se fait par la négation du féminin ...

12. Le 02/07/2010, 22:53 par Minijupe

Rien que la photo, j'ai pas envie d'en manger !!!

13. Le 11/07/2010, 13:06 par Rorie

Ce qui me rend dingue c'est qu'apparemment ça marche ! J'ai cru rêvé lorsqu'on m'a parlé du Coca Zero qui est le Coca Light mais pour "les mecs qui aiment le Light mais refusent de passer pour des homos" !!! Evidemment il faut bien classer les produits par genre, il faudrait pas non plus les confondre avec des gonzesses ces gros bras-là !

14. Le 11/07/2010, 13:12 par Rorie

*rêver

15. Le 14/07/2010, 19:23 par dromadaire_bi

Oh mon dieu quelle publicité affreuse et choquante ! De la pub avec des morceaux d'humour dedans, faisant la nique à toutes ces pubs de produits de céréales bien pour votre joli corps plein de courbes de femelles trentenaires qui travaillent au boulot, mangent de la salade et pratiquent le yoga, et qui ne doivent surtout pas prendre 500 grammes avant l’été.
On ne peut que pouffer du sérieux avec lequel vous vous époumonez sur ce genre de publicités.

Mais lorsqu'il s'agit de formuler la moindre critique intelligente contre un système global qui est plus subtil qu'une pub affichant une femme nue, il n'y a plus personne.
Alors évidemment on ne se demande par pourquoi la critique des chiennes de garde est aussi au ras des pâquerettes
Malheur à celui, ou même celle, qui affirmerait que les produits "Taillefine" c'est un truc de nanas. D’ailleurs le jour où l’on verra les féministes critiquer l’ensemble du système abrutissant d’hyperconsommation de la société occidentale…
Pendant ce temps là, à chaque fois que Louis Nicollin ouvre la bouche, une femme meure dans le monde. Vite, accomplissez votre devoir de citoyenne et soutenez la loi pour scotcher ce buccal de puits orgiastique de M. Nicollin.

@ Karine
"la construction de la virilité qui se fait par la négation du féminin ..."
Par pitié.
Opposition, pas négation.