Faciles et pas chères

Le genre de propos qu'on peut entendre à une heure de grande écoute sur une Europe 1. Notez les rires grivois de connivence.
 
(c'est la première fois que je fais un montage de ce style, et je remercie  FullHdReady pour ses patientes explications)

Commentaires

1. Le 07/01/2011, 23:04 par La Fée Myrtille

Tout simplement écœurant!

2. Le 07/01/2011, 23:22 par Héloïse

Et qui est cet abominable personnage ?

On se fait une transposition de classe (classique mais toujours efficace) ? Les Noirs, je les aime pauvres et faciles ... Aaaah! ah! ah! ah! ... Hiiiii! hi! hi! hi !... Huuuuu! hu! hu! hu! hu! Vous êtes un vrai salopard ... Ah! ah! ah! ah! ah!

3. Le 08/01/2011, 08:37 par Ali

J'écoutais France Inter l'autre jour et y avait Guy Béart... j'imaginais pas qu'on pouvait être aussi misogyne ! Je dis qu'il devrait y avoir une loi, comme our le racisme !! Et évidemment il avait tous leur rire grivois aussi !

4. Le 08/01/2011, 09:59 par cyclomal

Allez! Un peu d'humour que diable! Le pauvre facile et pas cher, c'est un rêve de plus en plus inaccessible pour le gros beauf, alors il se défoule comme il peut; ça ne l'empêchera pas de militer pour qu'un autre (courageux pas téméraire l'amuseur public) aille libérer les femmes de leur voile à l'autre bout de la planète, en zigouillant leurs maris s'il le faut.

5. Le 08/01/2011, 11:05 par carole

Ben c'est un type courant : le gars qui ne sait pas séduire ou qui ne veut pas prendre le temps de le faire. C'est tellement plus simple de payer une fille. Pas de tracas. Surtout, qu'elle ne demande rien, qu'elle n'exige rien. Quand les rapports sont basés sur l'argent, pas besoin d'une autre "rétribution", d'une certaine attention à l'autre, d'une certaine politesse, d'une certaine maîtrise de soi, d'une prise en compte des désirs d'autrui. Quand bien même ce ne serait que pour un soir, l'implication que cela exigerait serait déjà bien trop.

6. Le 08/01/2011, 11:34 par Merome

Tu devrais écouter les grosses têtes sur RTL. C'est une institution du machisme.

7. Le 08/01/2011, 11:42 par Seb

Il s'agit de Pierre Bénichou ; c'est un habitué de ce genre de propos "beauf" et provocateur, et ce sur tous les sujets. Je ne sais si c'est ce qu'il pense sur le fond, mais il s'est composé un personnage à cet image.

8. Le 08/01/2011, 13:08 par Putt Bill

Qu'est-ce que ça a de si surprenant... quand faire du média consiste à faire du label soda cola?

C'est Ruquier le plus décevant de tous... Même son homosexualité semble être devenue de pacotille tant il s'est coulé dans le moule !!!

9. Le 08/01/2011, 17:43 par olympe

ALi, maintenant que je sais me servir du truc tu vas pouvoir m'envoyer les liens (pas trop quand même)
Carol, Cyclamen oui on peut voir les choses de cette façon, mais ce n'est pas franchement rassurant
Merome, impossible. D'une part je travaille à cette heure là et quand ça m'arrive je ne supporte pas plus de 3 mn. Dire que c'est une institution ! je crois que j'ai toujours connu

10. Le 09/01/2011, 00:47 par Sophie

Même Iggy Pop est un macho de première ! D'ailleurs, la plupart des hommes nés avant les années 60 sont des indécrottables : ils ont été éduqués comme ça, c'est atavique.
Ça change un peu pour les générations suivantes, mais il y a toujours un fond qui reste, plus larvé, plus hypocrite.
A la limite, je préfère un gros connard de macho qui se signale ouvertement (comme ça, on sait à qui on a affaire) qu'un soi-disant "mec moderne" qui vous faire croire qu'il ne l'est pas alors qu'il l'est tout autant.

11. Le 09/01/2011, 01:02 par Sophie

Le problème, c'est que le pays est dirigé par cette génération-là (profil : homme blanc, issu d'un milieu bourgeois et catholique, ayant plus de 50 ans voire bien au-delà). Un ministre, un député ou un sénateur de moins de 40 ans, ça reste un exploit !
Et c'est cette génération-là qui tient les rênes partout : politique, industrie, finance et médias.
Après, qu'on ne s'étonne pas qu'ils votent des réformes qui pénalisent les femmes (la dernière en date : celle des retraites). Qu'ils les asservissent en entreprise (plafond de verre, bas salaires, précarité). Et qu'ils s'offrent le luxe de les railler à des heures de grande écoute.

Et qu'on ne s'étonne pas qu'ils n'en aient rien à foutre non plus des jeunes et des enfants en général : c'est pas eux qui s'occupent des leurs.

12. Le 09/01/2011, 06:36 par marronnier

Ces propos n'ont rien de choquant. Pierre Bénichou joue un rôle, et il le joue à la perfection. A merveille. Il fait dans la provoc, et vous rentrez dans son jeu bénichien. Il adore faire réagir Olympe, Sophie, Carole, et Héloïse. C'est un macho comme vous les aimez (avouez-le)...

13. Le 09/01/2011, 14:12 par lilie

effectivement Euterpe,
Je me permettrai de rajouter que ce qu'il y a d'insupportable dans leur logique d'"handicapés mentaux", c'est leur condescendance grivoise qui leur pousse à croire qu'ils comprennent les femmes et savent mieux ce qu'elles aiment, au fond, comme en particulier, se faire inférioriser par des machos aussi subtile et intelligents qu'une huitre.
Marronnier en est un exemple parfait, je doute qu'on puisse trouver mieux!

14. Le 09/01/2011, 14:18 par Bubule

@Euterpe
Des poncifs comme ça ta copine en a d'autres dans son sac à clichés ? Ça doit être l'éclate un repas avec elle... Au passage quand on parle des hommes en tant que "mâles" on est soi-même dans la représentation "bestiale" de l'autre.
Quand à Bénichou je suis pas un grand fan, mais de là à prendre ça au premier degré... Et oui des sketchs à l'humour acide sur les noirs, les juifs, les homos ou les hommes ça existe, et certains sont même très drôles.

15. Le 09/01/2011, 17:28 par Héloïse

@ Bouboule

Quand on parle du mâle en sociologie, on parle du groupe représenté par les hommes, pas des individus (qui présentent des spécificités qui leur sont propres) et encore moins de leur dimension bestiale. Alors oui, le mâle aime inférioriser l'autre (animal, femme, etc.) et c'est ce qui (a) fait d'ailleurs son pouvoir partout.

Des sketchs à l'humour acide sur les noirs, les juifs, les homos ou les hommes ça existe ... mais ça ne passe plus aux heures de grande écoute dans les grands médias. Tous les jours, on rigole ici ou là sur les femmes (bonnes à baiser ou pas, ménagères, blondes ou méchées, jeunes ou vieilles ...).

C'est l'accumulation et l'unilatéralité qui fait la discrimination ... et, dans ce cas précis, ça ne s'appelle plus de l'humour mais du mépris à peine déguisé.

@ Marronier

Perso, le macho, je l'aimerai le jour où, dans le formol, il sera offert aux regards amusés des visiteuses et visiteurs d'un musée dédié aux débilités, inepties et ridiculismes qui ont largement fait leur temps.

16. Le 10/01/2011, 07:40 par Vinosse

J'adore l'humour de Bénichou .
L'humour, le fameux humour dont est dépourvue la majorité de vos lecteurs et trices.

17. Le 10/01/2011, 07:40 par Vinosse

J'adore l'humour de Bénichou .
L'humour, le fameux humour dont est dépourvue la majorité de vos lecteurs et trices.

18. Le 10/01/2011, 09:20 par Héloïse

@ Vinasse (faudra arrêter d'ailleurs, ça fait bobo à vos facultés de discernement)

Et encore, j'ai pris les plus inspirées:

"Moi j'ai connu un accro de ma rue qui bouffait des accras de morue." Ou le sens aigu de la contrepèterie.

"Tu sais pourquoi elle est Ministre de la santé ? [Avec l'accent du sud :] Parce qu'elle se porte bien !" (à propos de Roselyne Bachelot) Pas compris celle-là (???)

"Moi aussi j'en ai niqué des mortes." Ami.e.s de la poésie, bonsoir !

"Il lui faut un contrat de confiance à Dati." Mais où va-t-il chercher cet humour mordant ?

C'est plein d'esprit, de bagoût et surtout c'est tout en finesse. Il a travaillé pour le Nouvel Obs ? C'est bien ce que je disais: plein d'esprit. Heureusement que vous l'avez dit deux fois que vous aimiez l'humour de Bénichou car, au premier coup, j'ai cru que c'était pour rire.

Après des types dans votre genre pétés de rire dès qu'on dit "niqué", "bite" et "salope", il y en a malheureusement des tonnes (fléau de nos sociétés "modernes" ?). Le problème avec les féministes n'est pas qu'elles n'ont pas d'humour, c'est qu'elles ont passé le stade blagues de collégiens boutonneux se masturbant devant Tunning et Têtons Magazine.

19. Le 10/01/2011, 10:40 par Boublube

@Héloïse
Le "mâle" comme concept sociologique, tout un programme... "Le mâle représente le groupe des hommes naturellement dominateurs, mais ça dépend de chacun"... Vu que le terme n'est pas sensé faire référence à l'animalité qui sommeille en chacun de nous (graouuu) j'imagine qu'il y a donc un concept sociologique de la "femelle". Sinon effectivement le "politiquement correct" rendrait aujourd'hui difficile à un Desproges ou un Coluche de déverser leur humour raciste, misogyne et antisémite après le 20h. Nous voilà donc sauvés !

20. Le 10/01/2011, 17:07 par Sarah

IL dû se faire pas mal rembarrer par les femmes.Quelle est la femme qui a le choix qui accepterait ce gros déguelasse dans son lit? Malheureusement les pauvres ne l'ont pas, le choix.

21. Le 10/01/2011, 17:07 par Sarah

IL dû se faire pas mal rembarrer par les femmes.Quelle est la femme qui a le choix qui accepterait ce gros déguelasse dans son lit? Malheureusement les pauvres ne l'ont pas, le choix.

22. Le 10/01/2011, 19:04 par olympe

Sophie, je connais des hommes nés avant 1960 qui ne sont pas des machos indécrottables. mais c'est vrai que ceux qui sont au pouvoir on passé plus de temps à gérer leur carrière que de la maison
Marronier, non on ne l'aime pas. il faudrait arreter avec ce fantasme des femmes qui préfèrent les machos.
Euterpe, Lillie je pense qu'handicapés mentaux n'est pas le terme qui convient. C'est stigmatisant pour les handicapés
Bubule, voir la réponse d'Heloïse
Vinosse, bien sur on manque d'humour. on est bête on n'aime pas l'humour débile qui est fait sur le dos des femmes. et le dernier qui a essayé d'en faire sur le dos des Auvergnats il n'a pas fait rire le tribunal.
Sarah, oui je crois

Sinon Euterpe, merci d'aller commenter un peu ailleurs. ça fait beaucoup en 1 seul week end

23. Le 11/01/2011, 13:47 par Salomé

Je n'ai pas de mots, c'est simplement affligent...

24. Le 11/01/2011, 15:05 par ajuga

Benichou a choisi de représenter un macho très performant. Le problème c'est qu'on ne choisi pas au hasard, hein ! donc je suppose qu'il aime ça, qu'il est vraiment content du perso qu'il s'est fait.
On ne trouve plus imbécile et beauf qu'aux grosses têtes, effectivement.
Je crois que le commenter plus avant serait lui faire plaisir, car c'est ce qu'il aime, ça lui permet de se sentir nettement supérieur à ces gauchistes/féministes/etc. qui ne comprennent rien à la grande qualité de son humour.

25. Le 14/01/2011, 09:31 par Nat

Non mais sérieusement.... C'est facile de critiquer quelques extraits sortis du contexte de l'émission. J'écoute pratiquement tous les jours en podcasts, et oui en effet Pierre Benichou me fait rire. Je suis plutôt féministe, j'ai passé le stade des blagues collégiennes, ça ne m'empêche pas d'avoir de l'humour et de comprendre le second degré. Faut se détendre par moments et arrêter de crier au scandale dès que qqn se permet de faire une blague un peu déplacée, surtout qu'en écoutant régulièrement l'émission on se rend compte que Bénichou joue un personnage, ni plus ni moins. Et si on n'aime pas ce genre d'humour, on n'écoute pas, c'est tout.

26. Le 14/01/2011, 18:35 par olympe

comme je viens de l'écrire sous un autre billet je n'ai aucun mérite à ne pas réagir au quart de tour, la journée je travaille et si je trouve 5 mn par ci par là pour venir faire un tour ici je n'ai pas le temps de répondre. Il m'arrive même de partir 2 jours sans blogs et quand je rentre je ne peux que lire et vérifier qu'il n'y a rien d'illégal ou de trop agressif. j'enlève aussi sans état d’âme les blogs masculinistes qui essayent de placer des liens ici pour récupérer des visites (faut quand même pas exagérer)

pour ce qui est de l'humour de Benichou Nathalie j'aurais plutot tendance à vous plaindre. avoir besoin de ce genre de blague pour rire dans la vie c'est plutôt triste . si je l'ai entendu c'est que j'avais mis la radio dans l'attente de l'emission suivante avec Demorand