Frédéric Mitterrand ne comprendrait-il rien au rap ?

Pour lui Orelsan c'est Rimbaud et il avait poussé des cris d'orfraie lorsque les Francofolies l'avait déprogrammé.

Alors pourquoi déclare-t-il aujourd'hui, à propos d'un autre rappeur  que « la liberté d’expression ne doit pas être le prétexte à des dérives incitant à la haine ou à la violence» ?

à lire chez Marc, Mrs Clooney, Wildo, les coulisses de Sarkofrance

Commentaires

1. Le 19/10/2009, 21:49 par zigazou

Effectivement, je serais curieux d’avoir la réponse à cette question.

2. Le 19/10/2009, 23:04 par dwormiller

Je savais que tu en parlerais.

Moi je pense qu'il y a une différence assez nette entre les deux morceaux. Morsay permet de mettre en valeur le côté gentillet et malgré tout élaboré d'Orelsan. Morsay et ses potes ont certainement déjà eu affaire à la justice. Orelsan a probablement un casier vierge.

Surtout, "Sale pute" raconte très clairement une histoire, avec des personnages, un évènement qui déclenche la haine de l'homme (et l'agressivité, dans ce type de situation, est une réaction quasi universelle, même si évidemment, elles ne prend pas souvent la forme que décrit Orelsan).

Contrairement à ce qu'on en a dit, ce n'est pas du tout une incitation à la haine contre les femmes du genre: "Il faut battre les femmes. Vous devez les cogner. Allez-y nom de Dieu!" Ce n'est pas non plus une apologie ou une justification. Il n'y a pas de jugement moral.

Le texte de Morsay est plus rudimentaire. L'effet est surtout visuel: expressions du visage, l'arme à feu, les racailles derrière. Il s'adresse à la caméra, mime des égorgements et tire des coups de feu. La chanson passe au second plan. Sans les images, le texte est assez insignifiant. Combien de rappeurs ont déjà niqué la police sur le papier? C'est une figure imposée presque.

Il n'y a pas d'histoire, pas de protagonistes et ses menaces s'adressent à des catégories sociales générales (homos, policiers, femmes), indépendamment de tout scénario. Il aurait pu raconter l'histoire de jeunes du "tierquar" qui veulent venger la mort d'un "petit frère" qui s'est tué à scooter en fuyant la patrouille, et qui tendent un guet-apens à deux flics pour les tuer. On voit ça dans les films. C'est une histoire, pas un programme politique, une apologie ou des menaces mises en chanson.

Du coup, son clip ressemble un peu aux vidéos de Ben Laden, en plus agité, plus bruyant, plus stylisé peut-être (encore que les apparitions de Ben Laden le sont aussi).

Contrairement à Mitterrand, et malgré ces nuances, je ne pense pas qu'il faille censurer. Justement parce que des lobbys comme les féministes vont tenter de gommer les frontières subtiles mais réelles qu'il y a entre Morsay et Orelsan, avant de tenter d'exporter leur frénésie de censure vers d'autres auteurs.

Par contre il faut lui confisquer ses joujous et le poursuivre pour port d'arme illégal (sans retirer les vidéos). Et peut-être ajouter un contrôle fiscal, parce que ça m'étonnerait que ses ventes de T-Shirt soient déclarées au fisc. Il saura ainsi que - s'il est vrai que Morsay nique la police - c'est un sentiment profondément réciproque.

Je ne sais pas ce qu'il vaut comme écrivain, mais en politique, Mitterrand est une bille. Il aurait mieux fait de garder son poste à Rome.

3. Le 20/10/2009, 00:05 par olympe

je ne suis pas fan de rap et ton analyse est peut être correct, mais force est de remarquer que chaque fois qu'il s'agit des femmes Mitterrand est d'un mépris total (cf aussi affaire Polanski)
et je rererererépète que je ne suis pas pour la censure mais pour la non attribution de subventions ou invitations sur des scènes publiques. Morsay est il invité au Printemps de Bourges lui ?

4. Le 20/10/2009, 01:15 par Romane

Dwormiller, la plupart des chansons raconte une histoire. On peut même dire toutes. Il me semble que c'est le principe même d'une chanson. Alors il faudrait arrêter de mettre en avant ce faux argument. Parce que toutes les chansons ne racontent pas ce qu'assène Orelsan. La violence d'un dépit amoureux ne se traduit pas par une telle haine avec force détails de sévices barbares, d'humiliations et j'en passe. Cette haine là, à ce stade là, n'a plus rien à voir avec le pendant de l'amour.

5. Le 20/10/2009, 12:33 par mrsclooney

merci jolie madame pour le lien....
c'est pas le problème d'être pour ou contre tel rappeur ou de savoir si les paroles de machin sont plus dures pour les femmes que celles de truc. On fait pas un concours....
Monsieur Mitterrand a crié haut et fort son goût pour la liberté d'expression de l'artiste, soit. c'est bien ça qu'il a dit pour Orelsan ?
bon. eh bien alors même chose pour le rappeur Morsay. QUels que soient les textes.
Respect de la liberté d'expression.
Ce qui est valable pour l'un doit l'être pour l'autre.
N'est-ce pas Monsieur Mitterrand ?
ou alors quand on parle des flics c'est pas pareil ?
dans ce cas là.....

6. Le 20/10/2009, 17:20 par Agnès Poirier

"Cette vidéo a été supprimée pour infraction aux conditions d'utilisation" : voilà ce qu'on peut lire sur youtube quand on veut regarder "j'ai 40 meufs" ....

7. Le 20/10/2009, 23:15 par ali

Frédéric me dit dans l'oreillette qu'il ne comprend pas... si il défend un rapeur, on lui tape sur les doigts... si il condamne un rapeur pour tenter de se racheter, on lui tape encore sur les doigts.

Ah, je crois que le vilain Fred, quoiqu'il fasse et tant qu'un autre vilain canard ne se présentera pas sous les projecteurs, ça sera toujours mal.
(finalement Polanski s'en est bien tiré, comme on refile une guèpe à son prochain);

8. Le 21/10/2009, 21:27 par ali

A propos de F. Mitterrand, nulle part dans mes lectures habituelles je n'avais pu lire un démenti des accusations de pédophilie, de la part des personnes qui ont emboité le pas à Marine Le Pen. Tant qu'on a pas vérifié, le doute persiste, c'est ce qui fait tout le côté malsain de ces grand "procés populaires" (j'emploie une expression soft).
Donc, pour qui n'a pas encore lu les pages du roman où Marine Le Pen a cherché sa phrase (il faut bien avouer qu'elle est malhonnète dans cette histoire)

http://www.lemonde.fr/politique/art...

Bon, pardon Olympe d'être un chouia hors sujet, mais comme ton blog est le plus lu où l'on puisse laisser un commentaire, j'en profite pour clarifier cette chose importante.

9. Le 23/10/2009, 01:14 par Resh

Pas besoin de courte échelle ministérielle, Orelsan a été élu par les internautes pour représenter la France aux MTV music awards.
Et non il n'a rien dis sur Mitterand ou Morsay, simplement parce que ce n'est pas son job d'entrer dans ce genre de polémiques minables... c'est le vôtre.

A part ca, je suis totalement d'accord avec Dwormiller, sauf sur un point ; Ce ne sont pas des flingues, mais des air softs, c'est flagrant, pas de recul, pas de flash, et un son qui sonne bien faux... et surtout il s'est déjà suffisamment ridiculisé avec sur d'autres vidéos. Car oui, Morsay est la risée du web depuis un moment déjà, donc je ne vois même pas l'intérêt de se prendre la tête au sujet de ce plouc.

10. Le 30/10/2009, 16:13 par olympe

Braudot, david Réguer, désolée je ne comprends rien à cette histoire. je vire