Non, il ne s'agit pas d'une nouvelle recette de cuisine !

Je vous avais parlé de la soirée organisée par le Ministère "le 8 mars, c'est toute l'année" et des interviews très intéressantes de François Héritier et Liliane Kandell.

Les vidéos sont sur le site : Françoise Héritier, Liliane Kandell (qui donne son avis, très positif sur les Femen et parle des avancées depuis 40 ans)

J'ai déja entendu François Héritier à de nombreuses reprises, mais je trouve que les 5 premières minutes de cette vidéo sont particulièrement pédagogiques.

La domination masculine remonte à la nuit des temps, et plus précisément à l'époque paléolithique, celle des chasseurs-collecteurs. Quand les humains, peu nombreux (de l'ordre de 100 000) vivaient en groupes consanguins de 15/20 personnes.

L'analyse génétique de groupes décimés par une maladie ou une catastrophe, et dont les membres sont donc morts en même temps, permet de constater que les hommes et les enfants partagent le même ADN, mais que celui des femmes est différent.

Concrètement, cela signifie que les femmes venaient d'autres groupes. Elles  constituaient une monnaie d'échanges ou faisaient  l'objet de razzias.

Françoise Héritier rappelle que ce sont ces humains qui ont crée les premiers systèmes de pensée. Rien avant eux n'existait.

Or, l'un des mystères auxquels ils se trouvent confrontés et celui de l'impossibilité pour les hommes de se reproduire, alors que les femmes peuvent  concevoir des filles mais aussi concevoir des garçons.

Ils ont remarqué qu'un coït était obligatoire pour qu'une grossesse ait lieu. Conclusion : ce sont les hommes qui mettent les enfants dans les femmes et les femmes sont, avec cette logique, conçues comme des marmites (des vases sacrées nous dit la Bible).

Il devient donc important pour les hommes de les posséder et les garder.

En fin de propos Françoise Héritier a suscité les applaudissements de la salle en estimant qu'aujourd'hui nous ne faisons pas des réformettes en essayant d'établir l'égalité hommes/femmes, nous faisons "un recommencement du monde".