On apprend que la culotte menstruelle séduit de plus en plus les femmes. Je me demande d'ailleurs si ce type d'article ne fait pas partie d'une stratégie commerciale et ne serait pas en réalité du publireportage.

Ce qui est certain c'est que les femmes recherchent des solutions pratiques et écologiques. D'où le succès de la cup.

Mais une question me taraude, comment conserver toute la journée, au fond de son sac,  une serviette sanguinolente ?  On nous dit que leur capacité d'absorption est telle qu'elles peuvent tenir toute la journée.  Je demande à voir.

Dans les années 70 l'arrivée des serviettes jetables est apparue comme un immense progrès, un soulagement même. Il faut dire qu'à l'époque l'écologie n'était pas vraiment une préoccupation pour la plupart des gens.

Elles ont remplacé un système de serviettes éponges fixées par des épingles à nourrice assez peu pratique. Sans compter que ce n'était pas le moment de mettre un pantalon moulant lorsqu'on portait cet attirail.

Myriam, pour le chapitre sur les menstrues de notre livre,  a eu bien du mal à comprendre mes explications mais son schéma est précis .

En place ça donnait quelque chose comme ça .