Image du père : quand la pub entretient les stéréotypes

Je ne vais pas me fatiguer à faire un billet puisque les nouvelles news l'ont déja fait .

Commentaires

1. Le 16/06/2010, 13:09 par Bob

Je cherche, je cherche mais je ne vois pas le stéréotype.

2. Le 16/06/2010, 13:13 par olympe

j'ai choisi la plus belle. elle est dans le chapitre sur les contre stéréotypes évidemment

3. Le 16/06/2010, 13:35 par Suzanne

Je ne comprends pas le billet (l'illustration semble contredire le titre, et le billet en lien n'explique pas pourquoi tu mets cette image sous ce titre)

4. Le 16/06/2010, 13:39 par olympe

Suzanne, c'est exprès . cette image fait partie de l'étude

5. Le 16/06/2010, 19:34 par cpolitic

Pourquoi il fallait un père battant son fils comme le petit Dylan?

Faut se mettre aussi à la place des marketeux. Un peu de pitié pour eux!

6. Le 16/06/2010, 19:35 par lucia mel

Je viens de lire l'article en lien (qui se réfère à l'étude que tu mentionnes), en voici une citation :

"Dans le discours dominant, les femmes sont censées avoir accédé à l'égalité ; par conséquent elles doivent désormais supporter une « charge mentale et culpabilisatrice » : concilier leurs vies professionnelle, parentale et sexuelle."

Ca me rappelle étrangement ce que dénonce Elisabeth Badinter dans son bouquin, et le danger pour les femmes dans une époque qui se dit "post-féministe", et donc "anti-féministe" culpabilisatrice des femmes qui ne voudraient pas être des MERES si parfaites au foyer !!!

Les hommes étant présentés comme plus doués pour le social et moins pour le ménager, alors que les femmes sont si "douées" pour le maternage...

7. Le 16/06/2010, 19:55 par Martine

@Lucia,
En campagne de pub? :))

8. Le 16/06/2010, 19:59 par olympe

oui Lucia, c'est la pub (et je ne reviendrais pas sur la position d'EB chez publicis on croirait que je m'acharne)

9. Le 17/06/2010, 00:08 par lucia mel

la pub est-elle productrice des schémas sociaux ? ou les reproduit-elle ? je crois qu'EB a répondu à ces arguments-là (Publicis) pour la décrédibiliser