Jamais les féministes n'ont brûlé leurs soutiens-gorge

Sur Evène, un article sur la lingerie féminine "Porter la culotte".

On y apprend plein de choses intéressantes et notamment que " l'autodafé de lingerie n'eut en réalité jamais lieu. bruler_les_soutien-gorges.jpg

En septembre 1968, un groupe de féministes new-yorkaises avait en effet prévu de brûler des soutiens-gorge pour protester contre l'élection, qu'elles jugent rétrograde, de Miss America. N'ayant pas l'autorisation de faire un feu sur la voie publique, les demoiselles se contentent finalement de jeter leur soutien-gorge dans des poubelles. Les journalistes auraient par la suite recréé l'événement, le mélangeant avec les manifestions contre la guerre du Vietnam où des ordres d'incorporation étaient, cette fois, réellement brûlés.

Au-delà de cette légende urbaine, dans les années 1970, les piquets de grève devant les magasins de lingerie, eux, sont bien réels. Le soutien-gorge est perçu comme un symbole d'une oppression subie par les femmes sans même qu'elles ne s'en rendent compte. Le signe qu'elles ont été "séduites par des rituels esthétiques et contraintes de se conformer à l'idéal imposé par la société."

Commentaires

1. Le 30/06/2009, 11:22 par Colombine

On peut effectivement apprendre cette informations dans cet ouvrage fort bien fait :
http://www.guerrillagirls.com/stere...

2. Le 30/06/2009, 11:40 par RiGeL

Et voilà, comme elles ne les ont pas brulés, les femmes portent toujours des soutiens-gorge. Il n'en reste plus beaucoup (des femmes, pas des soutiens-gorge) d'ailleurs pour dire, voire même pour penser que c'est un symbole d'oppression.

3. Le 30/06/2009, 11:42 par RiGeL

Pfff. C'est pénible, les bugs dans les posts, qui te répètent les messages, et te plantent le navigateur

4. Le 30/06/2009, 11:42 par RiGeL

Pfff. C'est pénible, les bugs dans les posts, qui te répètent les messages, et te plantent le navigateur

5. Le 30/06/2009, 11:42 par RiGeL

Pfff. C'est pénible, les bugs dans les posts, qui te répètent les messages, et te plantent le navigateur

6. Le 01/07/2009, 01:21 par Victoire (Vic )

L'idée c'était aussi je fais ce que je veux de mon corps et je séduirai si je veux , et pas forcément avec un sg... Enfin ce sont les souvenirs qui me restent de cette période où je lisais avidemment "femmes" , le journal des féministes , riche de toutes ces idées nouvelles. Le féminisme s'imposait , joyeux , vindicatif , osé .
C'était bon pour une jeune nana de découvrir ça !

7. Le 03/07/2009, 09:14 par mtislav

Intéressant, il y aurait pas mal de ménage à faire sur la toile à commencer par Wikipedia car cette légende urbaine est très populaire.

8. Le 03/07/2009, 09:14 par mtislav

Intéressant, il y aurait pas mal de ménage à faire sur la toile à commencer par Wikipedia car cette légende urbaine est très populaire.

9. Le 03/07/2009, 09:14 par mtislav

Intéressant, il y aurait pas mal de ménage à faire sur la toile à commencer par Wikipedia car cette légende urbaine est très populaire.