Job pour étudiantEs

Signalé par Ménilmuche

Le site Capcampus jeunes et étudiants à tout à fait l'air d'avoir pignon sur rue.

Il propose notamment des jobs pour étudiants.

Et pour les étudiantes des débouchés tout à fait spécifiques qui nécessitent 

- d'envoyer sa photo

- d'être sensitive

- d'avoir du plaisir à masser

Les garçons ne peuvent pas  masser avec sensitivité   ?

Voila ce que ça donne :

Descriptif du poste

MASSEUSE BIEN-ETRE

Catégorie : Job étudiant
Lieu : France

Mission :
Sensitive, équipe de masseuses, recherche une jeune femme sachant pratiquer les massages - modelages corporels relaxants (de type californien ou équivalent), pour prestations au domicile des clients en semaine et week-end, en journée ou soirée.
Mise à niveau possible si bases acquises.
Horaires flexibles (en fonction de vos disponibilités) et rémunération attractive.

Si vous êtes intéressée, merci de répondre avec : 1. description et photos ; 2. niveau d'expérience ; 3. vos disponibilités horaires habituelles.
Profil recherché :
- Très bonne présentation
- Plaisir à masser pour appoerte du bien-être

Commentaires

1. Le 23/08/2010, 20:24 par Fabien

…et dans «le corps» de l'annonce, puisque c'est comme cela que l'on dit, on voit aussi que certains massages ont lieu en soirée ou en week-end, et que c'est au domicile des clients. Pour «clients», je ne trouve pas de féminin, du reste.

2. Le 23/08/2010, 21:46 par Shane

"être sensitive" c'est pas français non ? J'ai l'impression en lisant l'annonce que c'est le nom de l'"équipe de masseuses" ?
Mais ça ne dit toujours pas en quoi un homme ne pourrait pas "masser pour apporter du bien-être" ni ne justifie la demandes de photos, au pluriel en plus !
Cette annonce est limite louche !

3. Le 23/08/2010, 22:34 par RoadRunner

Ce n'est pas "limite", c'est de la prostitution déguisée.
Sur le site letudiant.fr :
http://www.letudiant.fr/loisirsvie-...
"Fin 2007, Eva Clouet, étudiante en master 2, mettait en lumière ce phénomène dans son essai intitulé « La prostitution étudiante à l’heure des nouvelles technologies de communication », aux éditions Max Milo. La jeune femme se basait ainsi sur des témoignages et des rencontres avec des étudiant(e)s qui se prostituaient. Ce livre a d’ailleurs été publié en même temps et chez le même éditeur que le témoignage poignant d’une étudiante sur son expérience de prostitution occasionnelle intitulé « Mes chères études » de Laura D.
« Hommes mûrs cherchent masseuse occasionnelle »
C'est souvent derrière leur écran que les étudiantes trouvent leurs rendez-vous. Les sites d'annonces fourmillent en effet d'hommes qui cherchent tour à tour une « masseuse occasionnelle » ou une jeune fille pour « faire le ménage en tenue sexy ». Quant aux garçons, cette prostitution se rapprocherait de celle de la rue avec plusieurs passes par semaine.
[...]
Un phénomène donc plus qu’inquiétant qui met en lumière la précarité de nombreux étudiants : rappelons qu’ils sont 100 000 à vivre en dessous du seuil de pauvreté, 20 % des étudiants cumulent emploi et études et 1,5 % des étudiants sont en situation de pauvreté grave et durable..."

4. Le 24/08/2010, 09:10 par ajuga

Tiens, je viens de leur envoyer un mail, histoire de voir ce qu'ils en font. Dommage qu'ils ne soient pas inondés de ce genre de courrier, peut-être que ça les arrêteraient ?

5. Le 24/08/2010, 09:12 par ajuga

Je ne connais pas Capcampus, mais qu'il accepte de passer une annonce d'embauche pour ce qui semble bien être de la prostitution pas vraiment déguisée me parait non pas louche mais scandaleux.

6. Le 24/08/2010, 11:49 par mike hammer papatam andropov

Bonjour les lois du libéralisme...
Tu seras pute ou chômeur, mon fils.

7. Le 24/08/2010, 11:52 par falton

Cà ne m'inspire qu'une chose, c'est à la fin du film "La doublure" quand Richard Berry explique qu'il a promis a sa compagne de l'époque tout ce qu'elle voulait afin d'avoir une dernière nuit "magnifique" avec elle, juste avant de la plaquer.
Daniel Auteuil lui répond alors un truc du genre:
"C'est immonde"
Et Richard Berry répond alors avec un froid et un cynisme admirable (et un petit sourire en coin vicieux mémorable):
"Oui" (ou "Je sais", me rappelle)

Cà permet en tout cas de parler du problème de niveau de vie des étudiants... Une annonce de ce type demandant une impérativement une (jeune) femme, c'est illégal me semble-t-il?

8. Le 24/08/2010, 12:57 par Rrrriot

C'est vraiment des débiles chez Capcampus, s'ils ne se rendent pas comptent qu'il s'agit de prostitution déguisée (où alors ils s'en moquent, et c'est pire).

Outre l'aspect écœurant de cette annonce, et la situation dramatique de ces étudiant-e-s contraint-e-s à se prostituer pour survivre, la loi interdit strictement de mettre des critères discriminatoires dans des annonces d'emploi. Ex, on n'a pas le droit de mettre "moins de tel âge" ou "plus de tel âge", on n'a pas le droit de mettre "Recherche Homme" ou "Recherche Femme" (même si on sait bien hélas que cela n'empêche pas la discrimination).

Sinon, par rapport à la prostitution et au sexisme, quand on voit que Zahia D. a été presque "starifiée" (couvertures de Paris Match, de VSD etc....) comme si le fait qu'une femme mineure puis majeure se prostitue puisse être perçu comme enviable et / ou louable, ça en dit long sur la façon dont on continue à percevoir la place de la femme... Si Zahia avait été un homme, bizarrement, ça ne se serait sans doute pas passé comme ça....

9. Le 24/08/2010, 19:09 par olympe

je ne pense pas qu'on puisse en déduire qu'il s'agit de propostitution. par contre la précision du sexe est effectivement illégale sauf si elle est justifiée par la profession (ex : acteur, actrice) ce qui n'est évidemment pas le cas pour des massages.
ce qui est étonnant c'est qu'un site comme celui ci publie pareilles annonces.
Fabie, parceque le asculin l'emporte peut être ? les clients peuvent être hommes ou femmes

Shane "sensitif qui transmet des sensations" (en parlant d'un nerf)

Mike hammer.... non pas fils : fille. cette annonce ne concerne que les filles

Roadrunner, mais peut être que là il s'agit vraiment de massages et rien d'autres

Ajuga, tiens nous au courant de leur réponse.

falton, oui c'est illégal

Rrrriot en fait l'annonce vient d'être enlevée

10. Le 25/08/2010, 12:57 par Bettina

Merci de témoigner sur ce problème.
Il faut une réaction nationale sur ce problème car les étudiant(e)s pauvres se prostituent, qu'ils soient d'ailleurs filles ou garçons je crois. C'est ce système qui est en cause en plus du patriarcat dominant.
Ils se croisent et se confortent pour ce genre de choses...
Mais attention, il existe aussi des mères-maquerelles qui "vendent" leurs filles en leur conseillant d'aller faire les boum de médecine! j'exagère à peine...