Journée maman travaille : les pères

La table ronde au cours de laquelle je suis intervenue avait pour thème "Les pères victimes des stéréotypes au travail".
Interviews de quelques protagonistes.
Comme vous pouvez le constater il y a consensus sur la nécessité de modifier notre vision du présentéisme et sur les stéréotypes. 
François Fatoux et moi même parlons de la même étude, celle de l'ORSE sur l'image des pères dans la publicité.
Pour toutes les autres tables rondes de cette journée très riche c'est sur le blog Maman travaille

Commentaires

1. Le 26/02/2012, 12:54 par chiara

je fais un hors sujet, pour signaler un article sur lequel je suis tombée hier, dans le Figaro (en suivant une actu yahoo). Article sur l'avortement au Royaume Uni :
http://www.lefigaro.fr/internationa...
Je suis profondément gênée par cet article, qui joue à la fois sur le rejet de l'avortement (il n'y a qu'à voir les commentaires des fans de "Marine") et sur la défense des filles (puisque dans le cas d'avortement lié au sexe du fœtus ce sont les filles qui sont visées en priorité); Et je m'interroge aussi sur la méthode qui consiste à piéger des médecins, et aussi sur le fait que dans ce pays les femmes doivent justifier leur choix devant un tiers.

2. Le 28/02/2012, 08:30 par lg

Hum les stéréotypes ont la vie dure car ils sont validés quotidiennement .. Quel est le pourcentage de machines résultants dans le rétrécissement ou la coloration de vêtements on été lancées par des hommes?

dans l'autre sens..
95% des personnes qui mettent du gazole dans une voiture à essence sont des femmes! J'en ai fait l'expérience (2 fois).

Pourtant il n'y a pas de fatalité.. il suffit d'un peu d'éducation (deux ou trois minutes dans chaque cas voiture/machine).

Mais combien d'hommes acceptent d'apprendre les bases du fonctionnement d'une voiture à leur femmes? et combien de femmes veulent vraiment en savoir plus sur l'automobile?, et inversement en ce qui concerne la machine à laver le linge?.

Cette situation, qui évolue tellement lentement est elle vraiment due à la publicité?

~~

en ce qui concerne les propos concernant le travail après 18h! Chaque entreprise a ses propres rythmes et souvent on ne reste pas après 18h "pour être bien vu du patron", mais on reste parce qu'on sait que c'est à cette heure là que les décisions importantes sont prises. Quand le téléphone se calme, quand les meetings sont passés, autour d'un café ou d'un verre d'eau, c'est à ce moment là que les conversations les plus informelles mais les plus importantes prennent place.

3. Le 29/02/2012, 21:12 par Bigmama

Tiens, encore à propos de pub je suis tombée sur ça...
http://www.vivelapub.fr/quand-la-pu...
Les pubs Dolce et Gabbana, ainsi que Natan, sont particulièrement révoltantes.
Quel dommage que cet article vraiment bien documenté ait choisi pour titre: "Quand la publicité déchaîne les féministes"...!