Les magazines Québécois sont curieux, ils ont  organisé pour la seconde fois une journée sans maquillage . 

C'était hier.

Pas si curieux que ça en y réfléchissant, parceque :

- c'est l'occasion pour le ELLE Québec d'expliquer comment briller sans maquillage, car ce n'est pas une journée sans rien sur la figure faut pas exagérer. Conseil aux lectrices  de super magiques crèmes pour ne pas avoir l'air trop fadasses (sous entendu : évidemment sans maquillage on est fadasse).

- de demander l'avis des hommes, puisqu'on fait tout ça pour leur plaire. Et il ne s'en trouve pas un pour dire "je m'en fiche"

- d'interroger des femmes connues sur leur rapport au maquillage, et là il faut reconnaitre que ce diaporama est saisissant

une page facebook est consacrée à l'évènement, il y a quelques voix pour dire "de toute façon je ne me maquille pas souvent" 

Bref, au final j'ai surtout le sentiment qu'une journée sans maquillage c'est d'abord une injonction à se maquiller les 364 autres ! 

Je me demande si ce n'est pas ça le vrai message : une journée sans maquillage c'est bien mais il ne faudrait pas en abuser sous peine de sortir de la norme.

Rendez-vous sur Hellocoton !