L'arbre qui cache la forêt

Bien sûr il y a eu cette conférence de presse et cette photo (sur laquelle il y aurait d'ailleurs beaucoup à dire) empruntée à CC,
dimanche soir il y a même eu pendant un bon moment sur le plateau de TF1 plus de femmes que d'hommes, sans compter les journalistes.



Et voila  que mes contradicteurs habituels y voient  "un démenti cinglant" à l'intitulé même de mon blog. D'après eux il ne me reste plus qu'à le fermer.

Evidemment je ne peux que me réjouir de voir les choses progresser et des femmes à la tête de partis politiques. Mais je ne vois pas comment je pourrais en conclure que le plafond de verre est brisé et que les femmes font désormais jeu égal avec les hommes .

Pour ce qui concerne les Présidents de région le statu quo est total : 2 femmes seront Présidentes, qui l'étaient déja, Ségolène Royal en Poitou-Charentes et Marie-Guite Dufay en Franche-Comté. C'était prévisible puisque le PS n'avait investi que 3 femmes têtes de listes (avec la situation que l'on sait en Languedoc-Roussilon). Je remarque au passage qu'au départ 1 femme était pressentie en Corse, mais elle a du être emportée par la fusion avec d'autres partis dès le 1er tour .

Concernant les vice présidences je me suis montrée pessimiste dans le précédent billet puisqu'en réalité la Loi n° 2007-128 du 31 janvier 2007 tendant à promouvoir l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats et fonctions électives, étend l'obligation de parité lors de la désignation des exécutifs régionaux.  Ainsi, à la différence des précédents conseils il y aura autant de vice présidentes que de vice présidents.

En fait, ce qui m'a le plus frappée ce sont les images sur le site de France 3, retraçant les  négociations pour la fusion des listes entre les 2 tours. Parceque même lorsqu'il y a sur les photos des candidats entourant les têtes de listes, on ne voit souvent que des hommes. Or, je le rappelle, en seconde place se trouvent obligatoirement des femmes. Mais où étaient-elles donc lors du reportage ?

En Champagne Ardennes

En Haute Normandie ,




En Bourgogne


Pays de Loire (cette photo est prise à l'annonce des résultats du second tour)

Commentaires

1. Le 23/03/2010, 09:38 par laetitia

éloquent - merci pour votre vigilance et votre engagement, le combat politique pour l'égalité reste d'une brûlante actualité!

2. Le 23/03/2010, 13:58 par Suzanne

Ah, en Bretagne aussi, nous avions une femme candidate. Une paotr (pote en breton) à N.Sarkozy. Ex préfète à poigne.

Eh bien... Je n'ai pas voté pour elle.

3. Le 23/03/2010, 16:02 par Antisthene

Comme je suis fatigué de répéter toujours les mêmes arguments évidents, je vais me contenter de te citer :

"la Loi n° 2007-128 du 31 janvier 2007 tendant à promouvoir l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats et fonctions électives, étend l'obligation de parité lors de la désignation des exécutifs régionaux. Ainsi, à la différence des précédents conseils il y aura autant de vice présidentes que de vice-présidents"

Comment peut-on parler de "plafond de verre" dans une société qui édicte des lois pareilles, c'est-à-dire qui court-circuite le vote des assemblées pour imposer la désignation à des postes en fonction du sexe ! C'est à mourir de rire !

4. Le 23/03/2010, 16:08 par Gabrielle

bon, je sais bien qu'il ne faut pas nourrir les trolls...

c'est malgré les lois que le plafond de verre et les écarts salariaux perdurent...c'est encore plus grave que si aucune loi n'existait, en fait.

5. Le 23/03/2010, 21:25 par Antisthene

Pourquoi les méchants hommes font-ils des lois qui brisent le plafond de verre, alors, prétendez-vous, qu'ils mettent autant d'énergie à le forger et à l'entretenir ? Ca, ça serait super-intéressant à savoir !

Le troll primaire

6. Le 24/03/2010, 12:01 par RiGeL

@antisthene

pour rappel :
Le samedi 20 mars 2010, 15:45 par Antisthene
OK, trois mois à ne rien dire si tu publies cette photo qui est un démenti cinglant à l'intitulé même de ton blog.

Mais alors il faudra ensuite fermer le blog, qui n'a plus de raison d'être.

Ben alors ???

7. Le 24/03/2010, 17:45 par laetitia

Ceux qui s’opposent aux lois sur la parité feignent d’oublier que la loi fonde le droit et la justice. Les élèves comprennent très bien que l’obligation scolaire fondée par la loi de Jules Ferry en 1882 est la garante de leur droit à l’éducation, quels que soient leur origine sociale ou leur sexe.
Lire : "Mixité, égalité, démocratie : retour aux fondamentaux selon Jules Ferry (discours sur l’égalité de l’éducation du 10 avril 1870)" sur http://www.saintpierre-express.fr/ (... avec un petit clin d'oeil à votre blog !-)

8. Le 25/03/2010, 17:11 par Ajuga

"à mourir de rire"

dommage que tu ne passes pas à l'acte. Parce que t'as un côté provoque très fatigant, du coup je suis obligé de sauter tes textes systématiquement, ça me fatigue les yeux.

9. Le 25/03/2010, 20:57 par Antisthène

Ce qui te "provoque" et te fatigue, ce sont les arguments rationnels, tout simplement. Au lieu de "sauter" mes textes, réfute-les, pulvérise-les. C'est si fifficile de raisonner un peu ?