epididymes.jpgJe rappelle pour ceux que ça intéresse que l'épididyme est "une partie du système reproducteur de l'homme. C'est un petit organe accolé au testicule contenant un tube glandulaire pelotonné transportant les spermatozoïdes" . Le prix est décerné chaque mois à un média ou une manifestation ayant dépassé le taux admissible de testostérone.

Ce mois ci il est attribué à France Inter et à son prix du livre.

J'ai passé beaucoup de temps dans ma voiture hier, et je sais donc tout sur le sujet.

Je sais aussi, mais ça c'est une autre histoire, tout ce qu'il y avait à savoir sur le crash de l' A330 et la paresse intellectuelle des journalistes qui ont non seulement réussi à occuper des heures sans aucune info mais aussi à relayer de façon plus qu'insistante le grand numéro compassionnel de notre président à 7 jours des élections. Je précise à ce sujet que je n'écoute que France inter (ou france info quand je n'ai pas beaucoup de temps) et que je me suis demandée si autant d'inepties pouvaient être excusées par la létargie dans laquelle nous a tous plongés ce long week-end ensoleillé, y compris les journalistes, qui ont après tout bien le droit eux aussi de se laisser un peu aller, ou par une impulsion venue de la nouvelle direction de radio france. Je suis un peu inquiète quand même.

Pour en revenir au prix du livre inter, j'ai appris avec "Le téléphone sonne" que les femmes lisaient beaucoup plus que les hommes et surtout beaucoup plus de romans. Et qu'en conséquence, fort logiquement la radio reçoit bien davantage de candidatures féminines pour la participation au jury qui est, comme vous le savez, composé d'auditeurs. Le règlement prévoit cependant que le jury doit être paritaire.

Jusque là tout va bien, même si on se demande pourquoi c'est toujours quand il y a plus de femmes quelque part qu'on prête une attention particulière à la parité (rappelez vous l'exemple que nous avait donné Alain Minc).

Mais force est de constater que les mêmes précautions n'ont pas été prises pour le choix des œuvres : 10 romans en lice, 9 écrits par des hommes.

Les femmes liraient et n'écriraient pas ? Je ne sais pas comment ont été sélectionnés ces romans, je sais que c'est une femme, Eva Bettan, qui a France Inter, dirige cette opération. Il est seulement indiqué que "le 35ème LIVRE INTER sera choisi parmi les romans édités, sortis en librairie entre septembre 2008 et mars 2009."

Je me suis livrée aux petites stats habituelles. Depuis 1975 le prix du livre inter a été attribué à 27 hommes et 8 femmes, c'est quand même beaucoup mieux que le Goncourt.