L'épididyme d'Or de mars décerné à Yves Calvi

epididymes.jpgJe rappelle pour ceux que ça intéresse que l'épididyme est "une partie du système reproducteur de l'homme. C'est un petit organe accolé au testicule contenant un tube glandulaire pelotonné transportant les spermatozoïdes" . Le prix est décerné chaque mois à un média ou une manifestation ayant dépassé le taux admissible de testostérone.

J'avais pensé l'attribuer à l'émission Partageons nos idées de BFMTV. Le 21 mars il s'agissait de savoir si "nous sommes tous devenus journalistes grâce à Internet". Sur le plateau 3 représentants de la presse internet Benoit Raphael du Post, Jacques Rosselin de Vendredi-info et Nicolas Vanbremeersch alias Versac. Pour donner leur avis, derrière leur webcam, 6 blogueurs.

L'image n'est pas d'une grande qualité, mais vous pouvez le vérifier en regardant l'émission il n'y a que des hommes, alors que les blogueurs sont à 54% des femmes.

partageons_nos_idees.JPG

Finalment BFMTV devra se contenter de l'épididyme d'argent, parce que ces derniers jours mes amies blogueuses féministes du rose dans le gris et Fanchon ont vivement réagi à une émission animée sur France 2 par Yves Calvi. Sur un thème qui concerne tout le monde : la crise, n'ont été invités à prendre la parole que des hommes. L’animateur était entouré de : Patrick Devedjian, Pierre Moscovici, Christophe Aguitton, Alexis Brezet, François Lenglet, Frédéric Bedin. Autant d'hommes qui étaient aux manettes avant que la crise n'advienne. Et pour le 2e débat, « Violences : face aux bandes », Xavier Lemoine, François Pupponi, Alain Bauer, Gérard Mauger, Bruno Beschizza et Rost.

yves_calvi_mots_croises.JPG

Ce qui m'étonnera toujours c'est que personne, ni l'animateur, ni l'équipe qui a préparé l'émission avec lui, ni les invités ne remarque l'anomalie qui consiste à parler du monde sans se soucier de l'avis des femmes. Le monde leur appartient et ils estiment le représenter à eux seuls. Ils ne sont pourtant que la moitié de l'humanité.

Comme le dit Fanchon, une émission hémiplégique.

C'est Jektoo qui m'a offert cette belle image pour symboliser le prix.

Commentaires

1. Le 02/04/2009, 14:28 par frieda l'écuyère

Je m'en remets pas, de la belle image :)
Et des moins belles images toutes grises non plus, d'ailleurs.

2. Le 02/04/2009, 15:40 par Seb de CaRéagit

Moué, je ne suis pas fan de ce genre de concours. Personne ne te dis que des femmes n'ont pas été invitées et ont décliné l'invitation par occupation ou autre ? Surtout que cette émission est plutôt ouverte au analyses féminines qu'elles soient journalistiques ou politiques. (dans les émissions précédentes).

3. Le 02/04/2009, 16:49 par olympe

seb, possible qu'il soit plus difficile de convaincre des femmes mais la constitution du plateau est de sa responsabilité et il n'y a pas de doutes sur le fait que si les journalistes prétaient attention à cela au lieu d'aller à la facilité en invitant toujours les memes ils trouveraient des femmes aussi interessantes que cette brochette dont on sait déja ce qu'ils pensent

4. Le 02/04/2009, 17:30 par macdougal

Très bon choix, pas évident vu que les candidats se pressent pour ce prix. Qu'ils ne soient pas trop déçus , leur tour viendra.

5. Le 02/04/2009, 17:50 par NV

Ah, chère Olympe. C'est que nous avons cherché, et invité. Mais de femmes, n'avons point trouvé. D'où la dure décision : faut-il annuler l'émission pasrce que nous n'avons que des hommes en webcam ? Et en plateau ? Ou faut-il prêter le flanc à la critique, et espérer l'épididyme de bronze la prochaine fois, jusqu'à celui de plomb, d'argile, et plus d'épididyme du tout ?

La vérité, c'est que oui, nous avons un mal fou à trouver des femmes. Vraiment. Qu'on me donne donc des solutions, je les prends avec plaisir....

6. Le 02/04/2009, 18:13 par olympe

Nicolas, je pense effectivement que l'émission de BFMTW et celle de la 2 ne sont pas dans la même logique. en tant que blogueuse je suis la première à ne pas vouloir passer à la télé pour cause d'anonymat (mais pas de problème pour la radio ou la presse).
on retrouve je suppose le même phénomène qui fait que les femmes n'étaient pas (je dis n'étaient car ça a un peu bougé) dans le top wikio : elles ne se sentent pas suffisamment légitimes pour exprimer leur opinion à la télé. mais pourquoi ne se sentent elles pas légitimes ? questions d'éducation mais aussi de façon dont on leur laisse la parole.

en tout cas merci , je prends en compte l'info et j'en ferais un prochain billet.

7. Le 02/04/2009, 18:31 par Virginie

olympe, peut-être que l'anonymat n'est-il plus de mise vue votre notoriété sur la blogosphère !?
Ainsi vous pourriez donner une meilleure audience aux femmes !

8. Le 02/04/2009, 18:40 par olympe

virginie.oui c'est une question que je me pose en ce moment. mais d'une part quand je vois comment les choses se passent sur le net, comment google est une chose inhumaine (je veux dire sans humains derrière ), comment se font les buzz j'avoue avoir un peu peur.
d'autre part j'ai le sentiment que ça ne faciliterait pas ma vie professionnelle , mais c'est peut être faux.

et pour quels avantages ?

9. Le 02/04/2009, 18:50 par Romane

A quand un épididyme pour Taddeï?

10. Le 02/04/2009, 19:36 par Stedransky

Merci Olympe pour le prix de ce mois-ci qui récompense les médias et qui soulève en même tant une question cruciale : qu'est-ce qui empêche donc les femmes à se mettre sur le devant de la scène ? C'est une constatation que je fais trop souvent dans mon milieu professionnel, et pourtant, comme prof, j'en ai des collègues femmes !

11. Le 02/04/2009, 21:26 par Marta

Faites-vous savoir aux heureux gagnants qu'ils ont été primés ?

12. Le 02/04/2009, 22:04 par Juan

Merci Olympe pour ta vigilance. certains la trouverons obsessionnelle. Je sais de quoi je parle. Mais cette vigilance est indispensable. la pédagogie est l'art de la répétition. A coups de massue et d'arguments.

13. Le 02/04/2009, 22:06 par Irène Delse

Curieux qu'on nous dise encore qu'une émission de télé a cherché, mais pas trouvé, des blogueuses voulant bien passer à la télé. Surtout qu'avec les webcam, on n'a pas besoin de rester sur Paris, on peut avoir virtuellement sur le plateau des gens qui sont à l'autre bout de la France, voire dans les DOM...

Et quand à l'anonymat, ah... Pourquoi ne pas flouter leur image dans la fenêtre où s'affiche le flux de la webcam? Ou remplacer l'image par un logo?

14. Le 02/04/2009, 22:58 par Virginie

suffit de mettre une lumière pourrie çà suffit

15. Le 03/04/2009, 10:26 par Kamizole

Je ne suis pas journaliste. Je me contente de réagir à l'actualité. Je n'ai pas non plus envie d'être médiatisée, tant pour conserver mon anonymat (relatif en tous cas à Montmorency) et ma tranquillité. De surcroît, la médiatisation est souvent un piège, il suffit de voir comment certains intellos - et pas les meilleurs ! - deviennent des ego sur pattes.

Mais l'éternel argument (idem d'ailleur la grosse connerie d'André 23 sur les jupes !) qu'ils ne trouvent pas de femmes... Excuse bidon s'il en est - en solognot on dit : bonne décanche pour pareille mauvaise excuse !

La vérité est qu'ils ne cherchent surtout pas et sont bien contents de rester entre eux.

Pourtant, la présence en bonne place d'Olympe et d'Agnès du Monolecte sur le classement Wikio qui me réjouit bien évidemment, devrait les inciter à chercher des femmes qui ont quelque chose à dire...

Je n'ai pas fait de décompte mais sur ma blogosphère mensuelle, il doit y avoir autant de blogs de femmes que d'hommes, sans oublier ceux qui "sévissent" en couple !

Si l'intelligence et le talent ne tenaient qu'à une simple question d'hormones, il me semble que cela se vérifierait...

16. Le 03/04/2009, 11:07 par polluxe

"La vérité est qu'ils ne cherchent surtout pas et sont bien contents de rester entre eux."

Pourquoi remettre en doute ce qu'a dit NV ?
Je pense en effet qu'ils cherchent mais que peu de blogueuses acceptent.

Exemple : à l'occasion de la journée de la femme on m'avait proposé de participer à cette émission de BFM ; d'abord tentée, j'ai laissée tomber car il fallait une webcam et comme je n'en avais pas il fallait qu'ils viennent chez moi l'installer ; de plus entre les essais techniques et l'émission elle-même cela prenait une bonne parti du samedi. Je n'ai pas eu le courage de surmonter ces obstacles ni de franchir le pas et de voir ma tête à l'écran...

Voilà pourquoi je pense que NV est sincère.

On ne peut pas se plaindre en permanence et ne pas aller de l'avant pour que cela change.
La position victimaire n'est pas la bonne.

17. Le 03/04/2009, 11:51 par mebahel

En ce qui concerne Calvi, si je ne regarde pas forcément les émissions du soir (dodo!) je zyeute fréquemment "C dans l'air" où il officie.
Et depuis le temps que je la vois, je peux confirmer que les plateaux sont quasi toujours masculins, excepté pour des sujets typically fâm (le 8 mars, la conso, le care...) et que lorsqu'une femme est présente son temps de parole est moindre que celui des zhoms.
En clair: Mr Calvi fonctionne comme plein d'autres journalistes, la question est de savoir si c'est conscient ou pas.

Quant à l'argument: 'les femmes ne sont pas dispo quand on les invite' ou bien 'on n'en trouve pas dans le domaine qu'on vise' à mon avis c'est un peu un faux pbme: suffit de chercher un peu, vraiment.

Par ailleurs, il faut tenir compte du fait que lorsqu'on sait qu'on aura peu de temps de parole, ou qu'on se sent, à la base, non légitime dans un débat public (ben oui, cf les pratiques conversationnelles http://www.lmsi.net/spip.php?articl... ainsi que le témoignage ci dessus de polluxe), on n'a pas forcément la démarche/l'envie/le courage d'aller sur un plateau télé.

On en revient tjs à "dites le avec des femmes" enquête de l 'AFJ.

18. Le 03/04/2009, 12:09 par NV

Merci polluxe. Oui, je suis sincère : on galère pour trouver des femmes, désolé.

Pourquoi ? Ca tient un peu à la façon dont on procède. POur chaque émission, nous cherchons des personnes qui se sont exprimées en ligne sur le sujet abordé. L'emploi un jour, le journalisme en ligne un autre, le téléphone mobile, la crise financière ce samedi. Et nous trouvons en général 60 à 80% d'hommes dans l'échantillon initial. Ensuite, il y a la contrainte de l'émission : être disponible le samedi après-midi pour régler la webcam, etc.

Le résultat ? On a le plus souvent des hommes célibataires. Je vais me dispenser de toute analyse socio de comptoir, mais les femmes que nous contactons, souvent, ont autre chose à faire que de se rendre disponibles le samedi après-midi. Ca suppose un mode de vie particulier, sédentaire, non actif le week-end, ou très motivé par le fait de passer dans une émission.

Majoritaires en tout cas, les hommes, c'est sûr (on a, sur une trentaine d'émissions, eu quasiment à chaque fois entre 2 et 3 femmes sur 6 participants). Et il ne s'agit pas de chercher "des blogueuses" pour le plaisir de trouver des blogueuses, mais de chercher des gens qui ont quelque chose à dire sur un sujet particulier. Trouvez-moi des blogueuses qui ont dit beaucoup de choses sur la crise financière (ouf, on en a normalement deux pour samedi, si tout va bien).

Alors, le discours victimaire, merci. Le "ils ne cherchent pas, ces gros machos", merci. C'est un petit peu facile. Et évidemment pas à mettre sur le même plan (des inetrnautes concernés sur une émission de la chaine du canal 15 de la TNT) que l'émission de Calvi (une représentation des élites sur un plateau).

Enfin, j'ajouterai que l'équipe qui s'occupe de l'émission est composée de femmes, qui ont tout à fait à coeur cette problématique. Elles aimeraient bien trouver plus de leurs congénères en ligne...

19. Le 03/04/2009, 13:39 par polluxe

En effet je pense qu'il faut faire la différence sur le sujet entre BFM et les émissions de Calvi. En fait il ne faut pas se fier au résultat, ce qu'on voit à l'écran mais s'intéresser aussi au comment.

Sinon de façon plus large ou plus humoristique, n'oublions pas que les femmes ont aussi de la testostérone ;-)

20. Le 03/04/2009, 16:36 par floreal

Les "pratiques conversationnelles", on les trouve aussi sur infokiosque, ici:

http://infokiosques.net/imprimersan...

Pas besoin d'aller sur imsi net.

21. Le 03/04/2009, 17:23 par mebahel

Ha merci floreal, c'était l'url initiale et que j'avais perdue !Et que je préfère !

"Trouvez-moi des blogueuses qui ont dit beaucoup de choses sur la crise financière " ben tiens ça me rappelle un post précédent: les femmes parlent de politique autrement.

"mais les femmes que nous contactons, souvent, ont autre chose à faire que de se rendre disponibles le samedi après-midi." => j'aurais dû penser à le dire, mais c'est évident.
Tant que nos modèles socio culturels resteront ce qu'ils sont, les femmes auront du mal à penser l'action publique comme n'étant pas au détriment des services qu'elles sont censées rendre à leur famille.
Voir plus de femmes dans les media pour parler en tant qu'expertes (tiens, un autre post d'Oympe ca non?) dans un domaine public, ça ne peut qu'aider.
En fait, une démarche volontaire/insistante/affirmative des media ce serait pas si mal....

"Alors, le discours victimaire, merci."
Et le discours qui impute une position de victime aux féministes, merci aussi.

22. Le 03/04/2009, 17:34 par isabelle

A la décharge du monsieur de BFM, je fais mon mea culpa aussi : je n'ai pas pris le temps de comprendre comment me servir d'une webcam... Pour un peu, je me décernerait l'ovaire d'or.
Calvi mérite son epididyme : les femmes susceptibles de se rendre dans son émission savent se rendre disponible. Il faut juste les inviter, leur donner un temps de parole comparable à celui des hommes, ne pas laisser les hommes les couvrir de leur grosse voix... Bref, les inviter et les respecter.

23. Le 03/04/2009, 17:54 par Virginie

Pour ma part, j'ai été sollicité 3 fois, j'ai dit oui 3 fois, çà m'a fait faire 1 heure de trajet pour y aller, mais c'est tellement chouette d'avoir un temps d'expression si petit soit-il. Au moins j'ai pu dire ce que j'avais sur le cœur. C'était à chaque fois en direct. Comme je n'ai pas de oueb-came, je viens à chaque fois sur place. On indique seulement mon prénom. Quant à me reconnaitre, avec l'éclairage qui est moyen, faut être fort !

24. Le 05/04/2009, 14:24 par jolb56

J'ai déjà saisi le médiateur du service public à ce sujet. Ripostes et C dans l'air sont des émissions qui oublient systématiquement que les femmes existent et qu'elles sont capables de penser puisqu'elles ont un cerveau ! Serge Moati et Yves Calvi font vraiment trés fort, et cela fait des années que ça dure. Il faudrait qu'on exige des statistiques genrées des invité-e-s de ces émissions. J'ai aussi écrit à ce sujet à mon hebdo télé et ma lettre a été publiée, mais c'était il y a plus d'un an. Je suppose qu'il faut recommencer tous les ans .......

25. Le 05/04/2009, 18:42 par jolb56

Ripostes : 5 avril . G20, OTAN : le nouvel ordre mondial ? PAS UNE FEMME parmi les intervenants .......... trop sérieux pour des cerveaux de blondes ?