La boite de Pandore ouverte par l'affaire DSK

La boite de Pandore a été ouverte et rien n'y personne ne pourra y faire rentrer à nouveau ce qui en est sorti depuis le 14 mai. Que restera-t-il des cette affaire quelle qu'en soit l'issue ?

L'éclaboussement du PS

J'ai pas mal entendue dans des conversations de la vraie vie ( je veux dire pas sur le net) à peu près ceci : "je retiens que le PS avait l'intention de désigner pour candidat quelqu'un qui est un obsédé du sexe alors qu'ils le savaient tous. Même si il n'a pas violé, je ne veux pas d'un Président qui ne pense qu'à ça et qui en plus ne respecte pas les femmes et je ne veux pas d'un parti qui cautionne ça". Y compris de la part de personnes qui votent habituellement à gauche.

Bien entendu le fait que certains caciques n'aient pas, pour le défendre, hésité à minimiser le viol, n'arrange rien.

Si il est innocenté sa posture de victime pourra peut être opérer des virement chez certains.

Mais quand j'entends aujourd'hui que certains se demandent si le retour de DSK dans la campagne est possible je leur conseillerais d'aller poser la question sur les marchés. Même  innocenté, son image de "queutard" est définitive et si les français ont toujours été plutôt fiers d'avoir des présidents capables de démontrer leur "virilité" la ligne jaune a été franchie.

Nicolas Sarkozy l'a bien compris qui joue dans le même temps l'image du mari amoureux et attentionné.

Le machisme des hommes politiques et des éditocrates

et la collusion qui existe entre eux.

Soudainement de nombreuses femmes politiques ou journalistes ont trouvé des tribunes pour se plaindre des propos machistes de leurs collègues. Un machisme archaïque auquel personne ne s'interessait jusque là.

Un ministre a démissionné accusé de harcèlement sexuel , ça n'aurait peut être pas fait la Une des journaux  en avril et on a tous entendu "qu'il n'y avait pas mort d'hommes" ou que ce n'était que du troussage de domestique. On sait désormais ce qu'ils pensent vraiment des femmes et de tous ceux qui n'appartiennent pas à leur caste et avec quelle arrogance ils défendent leur position dominante. 

Certains pourront toujours dire que les féministes ont exagéré mais au final personne n'a nié la réalité de ce machisme ambiant et ça c'est plutôt une avancée. 

La peur des hommes,

Ce qui me frappe le plus, m'interroge le plus c'est cette inquiétude qu'expriment les hommes d'être accusés à tort de viol. Même dans mon entourage je l'ai entendu.

Evidemment ça existe mais quand je lis sur un blog que je trouvais jusqu'à présent plutôt censé (même si je ne suis que rarement d'accord avec) cette phrase: "toutes ces légions de femmes qui invoquent le viol à tort et à travers,  soit parce qu’elles ne se souviennent pas pourquoi elles se retrouvent dans le lit d’un homme, soit parce qu’elles veulent se dédouaner de leurs responsabilités soit, ce qui est le plus grave, pour se débarrasser de quelqu’un?" il me semble qu'on est davantage dans le fantasme que dans un raisonnement objectif. Mais cela dit quelque chose sur les relations hommes/femmes qui mériterait d'être creusé.

On estime à 10% seulement le nombre de femmes qui portent plainte suite à un viol et même si 10% des plaintes étaient le fait d'affabulatrices  (en fait nul ne le sait ) cela justifie-t-il que la paroles des 99% qui ont vraiment été violées soit mise en doute ? 

De façon générale il apparaît qu'on manque de données fiables sur le viol. Osez le féminisme avance le chiffre de 75 000 viols par an, mais qu'en est il vraiment ? quelle probabilité avons nous chacune de subir un viol au cours de notre vie ? (elle est très importante apparemment ) combien de fausses plaintes ? combien de condamnations ? à quelles peines ?

Si DSK est innocenté on aura en réalité la démonstration, non pas que les féministes exagèrent en dénonçant la façon dont on a parlé de la plaignante, mais plutôt la démonstration qu'un homme accusé à tort va, si la justice fait son travail, faire valoir son innocence. Le risque pour une femme qui porte plainte de voir toute sa vie privée fouillée et exposée est lui certain. Et si elle ne fait pas partie d'une horde d'affabulatrice on peut imaginer ce que ça représente pour elle.

La vraie question est  celle de savoir pourquoi la majorité des femmes violées ne portent pas plainte. Et cette affaire est en train de nous donner la réponse.

Commentaires

1. Le 02/07/2011, 17:03 par anthropopotame

Je cite : "Si DSK est innocenté on aura en réalité la démonstration, non pas que les féministes exagèrent en dénonçant la façon dont on a parlé de la plaignante, mais plutôt la démonstration qu'un homme accusé à tort va, si la justice fait son travail, s'en sortir."

Il faudrait qu'on s'entende sur la signication du verbe "s'en sortir". Il a fait de la prison, sa carrière politique est plus ou moins brisée...
Pas une ligne de mea culpa pour toutes ces envolées sur le thème du "il faut faire un exemple", du "une femme qui travaille - et célibataire de surcroît - ne saurait mentir"? Je cite de mémoire ce que j'ai lu de ci de là au moment de l'arrestation de DSK, car le propre de Twitter et tant d'autres sites est d'accorder un miséricordieux oubli aux bêtises proférées...

2. Le 02/07/2011, 17:11 par olympe

ce n'est pas faux, sa carrière est brisée. mais il a pris un risque, puisque la relation sexuelle n'est pas contestée. Il avait lui-même évoqué quelques semaines plus tôt la possibilité d'un piège et il avait été échaudé par les ennuis qu'il avait eu au FMI. on ne peut donc pas dire qu'il ait fait ce qu'il fallait pour sa carrière.
Pour la prison OK c'est regrettable si il est innocent, mais on a vu des situations pires qui n'ont pas fait l'objet d'autant de compassion.

pour ce qui est de savoir qui ment, je n'ai jamais rien dit là dessus j'attends l'acte 3 et les suivants.

3. Le 02/07/2011, 17:51 par pat

en fait sa vie politique est fichue, sa famille éclaboussée par le scandale car il y aura toujours de la fumée avec ou sans feu, et encore c'était un notable mais quand c'est un banal quidam, pas de rebond possible.
Idem pour la femme de ménage elle est grillée partout.
Chapeau l'hyper médiatisation

4. Le 02/07/2011, 18:02 par Mme Plop

"on ne peut donc pas dire qu'il ait fait ce qu'il fallait pour sa carrière."

Je suis du même avis. Ce type était l'un des plus puissants du monde, probable futur-président français et il reçoit une felation d'une... femme de chambre d'hotel... juste avant de prendre l'avion in extremis pour rentrer chez lui ? WTF

L'erreur est humaine mais enfin, s'il est arrivé là ou il en est, il doit avec quelques cellules grises... Non ?

Je suis et resterai probablement longtemps sceptique sur l'affaire...
Plop,

5. Le 02/07/2011, 18:02 par olympe

anthropotame, finalement j'ai modifié mon texte

6. Le 02/07/2011, 18:35 par courgette masquée

On ne parle jamais des hommes violés....
Viol génétique par extorsion de grossesse et bébé seule
Viol matrimonial par obtention d'un mariage grâce à un viol génétique
Viol parental par IVG unilatérale sans consentement du père
Viol familial par captation des enfants (95% des gardes accordées aux mères)

On entend beaucoup les féministes se préoccuper du droit des femmes mais que faites vous de celui des hommes, serions nous indigne de compassion, d'égalité...
Vous prônez la parité dans le travail, en politique..., mais on ne vous entend jamais sur la parité familiale que vous vous réservez pour vous seules.

J'aurai de la peine pour les femmes le jour ou leur fraternité à l'égard des hommes se manifestera.

7. Le 02/07/2011, 20:01 par pat

"serions nous indigne de compassion, d'égalité." pour avoir osé soulever ce sujet sur un autre forum, je peux affirmer que oui.

8. Le 02/07/2011, 21:48 par Simone

DSK traine beaucoup de casseroles : plusieurs fois il s'est trouvé obligé de démissionner. Il s'en est toujours sorti. Au cas particulier il prend le chemin de la liberté, mais ça ne veut pas dire qu'il est exempt d'un acte répréhensible. Cette affaire nous a révélé bien des choses sur son comportement. Même si je comprends qu'il est heureux de sortir "en ville" le plan de communication mis en place avec sa femme me parait au point. Leurs sorties au restaurant manquent de discrétion, et je n'apprécie guère cet affichage ostensible, l'affaire n'étant pas complètement close. Ils vont finir par nous faire croire que rien ne parvient à les atteindre ... tellement ils s'estiment au dessus des autres.

9. Le 02/07/2011, 22:35 par Zoé

"Viol génétique par extorsion de grossesse et bébé seule": les hommes n'ont qu'à pas laisser trainer leurs petites graines partout... si vous ne voulez pas qu'on "vous vole" vos spermatozoides, vous n'avez qu'à utiliser des préservatifs, c'est pas pour les chiens..
"Viol matrimonial par obtention d'un mariage grâce à un viol génétique": idem. Si la femme était assez bonne que pour que vous mettiez votre sperme en elle, elle est assez bonne pour qu'on se marie avec elle.
"Viol parental par IVG unilatérale sans consentement du père": ce qui est donné est donné. Une fois dans le corps de la femme, elle fait ce qu'elle veut... d'autant plus que ce n'est pas vous qui vous tapez 9 mois de grossesse...
"Viol familial par captation des enfants (95% des gardes accordées aux mères)": 50% des hommes ne se présentent pas devant le juge lors de l'attribution de la garde, dans la plupart des autres cas, la décision est prise de commun accord...

faut quand même arrêter de déconner non?

10. Le 02/07/2011, 22:46 par olympe

je crois que je vais modérer si les coms continuent sur ce ton.
courgette masquée inutile de chercher la compassion avec des propos pareils . Le terme viol a un sens précis et vous l'employez n'importe comment. si vous souhaitez maitriser votre fécondité c'est simple revendiquez une contraception digne de ce nom plutôt que de venir pleurnicher dans nos jupes. On ne me fera pas croire qu'en 2011 la pilule pour hommes n'est pas possible. Si les labos ne la cherchent pas c'est qu'ils ne voient pas de marché.
pour ce qui est de la famille je rappelle que les femmes assurent 80% des taches domestiques (qui comprennent ce qui relève des enfants) si vous voulez que les juges vous fassent confiance démontrez au moins que vous pouvez effectuer 50%
fiodor, je supprime les commentaires insultants

11. Le 02/07/2011, 22:58 par fiodor

Vous avez supprimé mon message qui n'avait rien d'insultant...(consultez votre dictionnaire)....je vous en remercie néanmoins....vous confirmez mes propos..parce que vous vous n'êtes pas insultant peut etre???HAHahahhah décidément....vous etes tres rigolo....hahhahahah

12. Le 02/07/2011, 23:09 par olympe

rigolote, parceque je suis une fille. et pour infos je ne gagne pas d'argent avec ce blog

13. Le 02/07/2011, 23:12 par Mélisande

Ce que je retiens, c'est qu'on a intérêt à être irréprochable quand on porte plainte pour viol! Perso je vois tout à fait quels éléments de ma vie personnelle pourraient être soulevés contre moi pour prouver ma mauvaise foi (même si l'argent reçu sur son compte et sa visite à un trafiquant dans une prison pour discuter de l'avantage financier qu'elle pourra tirer du procès, c'est pas du joli). Par contre, l'attaquer sur ses mensonges pour obtenir le droit d'asile, c'est monstrueux quand on connait la situation de ces gens et la difficulté d'obtenir la Green card.
Mais en bref, on a d'un côté une femme qui a menti lors de sa demande d'asile, reçoit de l'argent louche, fréquente des dealers et a caché le fait qu'elle a nettoyé d'autres chambres avant de signaler l'agression. De l'autre, un homme qui est connu pour être un harceleur, a dépassé les limites avec Tristane Banon et Piroska Nagy, fréquente des prostituées, a été mis en examen par Eva Joly dans l'affaire Elf...
Ben moi je dis, si c'est parole contre parole, DSK n'est pas plus crédible que Nafissouta Diallo, alors si on s'en tenait aux preuves matérielles? A l'adn, aux hématomes vaginaux, à la déchirure de tendon à l'épaule, aux griffures sur le torse de DSK!

14. Le 02/07/2011, 23:13 par fiodor

Rigolote certes...pour l'argent c'était juste de la provocation pour voir si vous répondiez...je suis donc comblé sur ce point...pour le reste je trouve juste que vos propos sont un peu excessifs et surtout précipités.....mais j'épouse la cause des femmes..évidemment...je condamne juste les excès car je reste persuadé qu'ils desservent votre cause...je vous souhaite une excellente soirée...

15. Le 02/07/2011, 23:44 par Vincent M.

Ce qui est difficilement supportable dans toutes ces prises de positions, c'est les a priori des uns et des autres qui plongent tête la première dans un temps médiatique sans recul.
L'a priori culpabilité de DSK parce que c'est un queutard invétéré sont d'une douteuse condamnation morale de l'émancipation sexuelle lorsqu'elle s'exprime dans un contexte consenti dépourvu d'abus de position dominante.
Les positions féministes qui font valoir l'abjecte position de l'a priori innocence de DSK sont des positions justes. Non pas parcequ'elles sont féministes et se réfèrent à une histoire de l'oppression des femmes, mais lorsqu'elles discutent l'a priori que "un homme de cette qualité, de cette intelligence ne peut qu'avoir été victime d'un traquenard". Penser l'innocence de DSK quand on n'était pas avec lui à ce moment là est un déni de confiance dans la justice, est un abus de confiance dans l'aura et l'apparence. Nul individu ne peut se vanter de se connaître totalement lui-même pour affirmer que jamais el se compromettra en des circonstances qu'ils ne mesurent pas. Il faut apprendre autour de nous que douter des siens n'est pas les trahir, c'est un réflex nécessaire pour pouvoir leur faire confiance. Celui qui ne doute jamais des siens perd sa liberté de penser. Ça n'empêche pas de les comprendre et de les aimer. Il faut être bizarrement romantique pour idéaliser fusionnellement l'autre en dehors d'un choc orgasmique...
Il est tout aussi injuste de légitimer des a priori féministes en se référant aux attitudes d'une majorité des hommes au travers des âges (fût elle grande). Oui une majorité d'homme assume mal leur paternité, est-ce que ça justifie, excuse les "bavures", les "dommages collatéraux" des autres (et il serait trop simple de rejeter cet état de fait sur qui que se soit, un homme SE construit dans/avec un monde complexe d'hommes, de femmes, de pouvoirS...)?
Si DSK est innocent qu'il soit blanchi, queutard ou pas : aimer le sexe ne doit sournoisement devenir un délit parce que certains le pratique abjectement.
Si Nassifatou Diallo a été abusée sexuellement, peu importe qu'elle est mentie pour entrer aux États-Unis, peu importe qu'elle est dis à un type en prison dans une affaire de stup' qu'elle allait se faire plein de sous avec cette affaire, qu'elle ait été nettoyer une autre chambre après (au moins on ne pourra pas lui reprocher de ne pas être consciencieuse dans son boulot...). Ceux qui n'ont pas été victime sont mal placés pour savoir comment on réagit à un traumatisme. Depuis quand quelqu'un devrait être expurgé d'une faute sous prétexte que sa victime n'est pas irréprochable... ailleurs.
Que nous soyons citoyennement attentif à ce que la justice et l'enquête se déroule sans a priori est la seule chose que nous devrions actuellement demander et attendre des médias. S'assurer qu'on enquête au nom de la véritera et qu'on jugera enquite équitablement.
L'avantage des féministes est d'avoir une gymnastique de l'esprit qui abolit une part de l'a priori consenti à la notoriété de l'un, mais il faut faire attention à ce que cette souplesse cérébrale ne produisent pas des courbatures qui installent un torticolis comme une façon rigide de pencher la tête de l'autre côté, et de ne voir qu'une victime angélique au nom des abus multigénérationnels d'un sexe sur un autre.
Un proverbe à la con pour conclure : "on éteint pas du feu avec du feu mais avec de l'eau"... ce qui autorise une autre métaphore tout aussi stupide: "En soufflant sur une braise on ravive la flamme, en soufflant sur une flamme on l'éteint"

16. Le 02/07/2011, 23:49 par Vincent M.

Un petit lien sur l'analyse "documentaire documentée" d'affordance.info.
Les mécanismes des excès médiatiques à l'heure des réseaux sociaux y sont repérés et analysés de manières assez pertinentes.
http://affordance.typepad.com/mon_w...

17. Le 03/07/2011, 00:22 par olivia

Cette affaire a permis dans le milieu politique de délier les langues et c'est très positif. En revanche, le retournement de situation et la réaction de la presse française (qui proclame déjà son innocence) me fait peur. Cette femme a fait des choses mal dans sa vie mais une agression sexuelle n'est pas liée à son passé. La preuve, une prostituée peut être violée par un homme qu'elle refuse comme client :/ Le sujet est donc très délicat et je pense que peu de personne ose allait devant le juge (malgré le traumatisme) car une victime de viol est toujours remise en question (sur son intégrité, son apparence physique, ses histoires amoureuses et sexuelles, ses intentions) contrairement à quelqu'un qui s'est fait "casser la gueule".
Olympe pour avoir une idée des statistiques, le plus simple est de questionner son entourage et faire une extrapolation... Les chiffres font peur

18. Le 03/07/2011, 02:51 par pat72

bravo pour cet exposé qui est d'une sagesse exemplaire.
en effet pour reprendre le titre c'est le merdier, toutefois avec le respect que je vous dois a vous meme et a toutes les reponsses a ce billet je vais donner un point de vue masculin.

j'ai été moi meme accusé de viol il y a quelque année par une jeune femme et apres une enquete rigoureuse et minutieuse de la brigade des moeurs ils ont prouvé que les accusations été fausses .
j'etais marié pere de 3 enfants et j'ai tout perdu dans cette affaire .

comme vous l'avez bien preciser il est resté des doute et j'ai du demenager sans compter la honte devant ces enfants
l'orsque j'ai été arreter.

pour ne rien arranger pour moi la meilleure amie de mon ex epouse
était une feministe radicale.alors la je ne vous explique meme
pas .tout y est passé . j'avais et j'ai toujours un immense respect
pour les mouvements qui defendent les inégalitée de tous genre mais
je dois reconnaitre comme tu le dit si bien que nous n'entendont pas
beaucoup les feministes en ce moment.

ce petit mot pour dire a celles qui défendraient un peu trop la plaignante qu'il ne faut pas reagir en fonction de sa condition feminine mais dans sa globalité parce qu'une fausse accusation detuit la vie d'un homme.

19. Le 03/07/2011, 04:18 par Octopus

"les femmes assurent 80% des taches domestiques"

à part une jeune voisine maniaque du ménage qui vire son mec pour le faire, je ne vois pas du tout cette sociologie autour de moi et j'ai la quarantaine bien tassé... déjà mes parents... enfin depuis les classes moyennes tout de même... je connais aussi des hommes au foyer de mon âge, et dont les épouses n'ont rien d'hommasses... soit dit en passant; dans la plupart des couples on se relaye...

d'où sorte ces 80 %? étant donné aussi que le célibat fait florès... il y a bien le maçon du coin, 30 piges et gros bide à la bière mais bon... ça représente qui et quoi ces 80%, aujourd'hui, par rapport à la population globale?

le viol n'est pas non plus l'apanage des hommes, des enfants se font violés par des couples par exemple et si subsiste des hommes battant il en est aussi de battus, sans doute en moindre nombre, je l'admets volontiers, c'est la sociologie d'un monde patriarcal... ça remonte à Eve, on sait bien, Lilith c'était la prohibition de l'inceste...

Quant à DSK, yes he kahn... on est puni par où l'on pêche, idem pour N.Diallo.

20. Le 03/07/2011, 09:02 par pat

Octopus, oui la femme fait 80 % des taches ménagères comme dans mon ex couple, mon ex disait qu'elle faisait 80% alors que je pense que j'en faisais 60% très honnêtement.
Bien sur il fallait déduire de mon temps le temps consacré aux enfants, les courses , et pas mal de travail consacré au foyer mais pas strictement ménager....alors bien sur on y arrive a plus de 50 % . quant au fait qu'elle repassait les draps et les petites culottes, je pense que ce n'est pas du travail ménager mais une certaine maniaquerie.
Maintenant tout va bien dans ma famille je fais 100 % et personne ne peut le contester je vis seul. Non le chat vient de raler il conteste il dit qu'il en fait plus que sa part.

21. Le 03/07/2011, 12:27 par Olympe

N'ayant pas l'habitude d'affirmer sans preuve voici les sources qui confirment que, que ça vous plaise ou non, 80% des taches menageressont réalisées par les femmes http://blog.plafonddeverre.fr/post/...
Ce sont des stars pas des cas particuliers

22. Le 03/07/2011, 13:07 par elo80

Biensûr il faut qu'on écoute les femmes victimes de viols mais il faut aussi enquêter et ne pas foncer en disant c'est certain, elle ne peut que dire vrai.
- J'ai connu alors que j'étais au collège, une fille qui a accusé son père de viol alors que c'était bidon
- Ma maman en tant qu'enseignante a eu deux affaires dans son école: un instit accusé d'attouchements par 3 gamines, le mec a été trainé dans la boue, mis à pied etc avant qu'elles finissent pas se rétracter / une gamine de 6ans qui s'est griffé volontairement le visage et donné des coups puis est allée se plaindre à sa mère que son instit l'avait balancée violemment contre le radiateur (heureusement qu'il y avait des témoins lorsque la gamine a été mise au coin parce qu'avec ce genre de comportement, la carrière est fichue).
- Pour une histoire de garde (maman décédée), la grand mère maternelle a fait dire à ses petits enfants que le père faisait des attouchements sur les enfants. Une fois grands les enfants ont expliqués que c'était faux.

Et des histoires comme ça les tribunaux en sont pleins. Oui il faut écouter la parole des victimes: enfants, des femmes et des hommes mais se rappeler que chaque être humain est capable de mentir.

Ce qui me gêne profondément c'est que cette dame a déjà inventé une histoire de viol, qu'elle a jouée jusqu'à en pleurer plusieurs fois avant d'admettre que c'était faux.

23. Le 03/07/2011, 13:07 par elo80

Biensûr il faut qu'on écoute les femmes victimes de viols mais il faut aussi enquêter et ne pas foncer en disant c'est certain, elle ne peut que dire vrai.
- J'ai connu alors que j'étais au collège, une fille qui a accusé son père de viol alors que c'était bidon
- Ma maman en tant qu'enseignante a eu deux affaires dans son école: un instit accusé d'attouchements par 3 gamines, le mec a été trainé dans la boue, mis à pied etc avant qu'elles finissent pas se rétracter / une gamine de 6ans qui s'est griffé volontairement le visage et donné des coups puis est allée se plaindre à sa mère que son instit l'avait balancée violemment contre le radiateur (heureusement qu'il y avait des témoins lorsque la gamine a été mise au coin parce qu'avec ce genre de comportement, la carrière est fichue).
- Pour une histoire de garde (maman décédée), la grand mère maternelle a fait dire à ses petits enfants que le père faisait des attouchements sur les enfants. Une fois grands les enfants ont expliqués que c'était faux.

Et des histoires comme ça les tribunaux en sont pleins. Oui il faut écouter la parole des victimes: enfants, des femmes et des hommes mais se rappeler que chaque être humain est capable de mentir.

Ce qui me gêne profondément c'est que cette dame a déjà inventé une histoire de viol, qu'elle a jouée jusqu'à en pleurer plusieurs fois avant d'admettre que c'était faux.

24. Le 03/07/2011, 13:17 par michelle

Très juste, votre billet, Olympe. Ce qui me sidère, ce sont les déclarations des hommes politiques français qui tout à coup scandent en choeur l'innocence de DSK ainsi que des commentaires sur certains blogs. C'est fou la rapidité avec laquelle certains retournent leur veste. Je crois qu'il est essentiel de se rappeler que DSK est loin d'être innocenté même si la crédibilité de la plaignante a drastiquement diminué surtout aux yeux de la justice américaine, hélas!Il ne faut pas oublier que des preuves existent et notamment la luxure de l'épaule qui n'existerait en principe pas dans un rapport consentant. De plus, qui peut se vanter de n'avoir rien à se reprocher?

25. Le 03/07/2011, 14:04 par Mohican

des preuves existent et notamment la luxure de l'épaule qui n'existerait en principe pas dans un rapport consentant.

Ah, celle-là elle est collector !!
Pas de luxure dans un rapport consentant ?
Il y a des lapsus très très révélateurs et très très drôles : on rit à s'en décrocher la mâchoire, voir ici :

http://www.gerard-collin.ovh.org/lu...

26. Le 03/07/2011, 14:32 par michelle

@mohican, vous semblez aimer jouer avec les mots...Bravo, vous êtes très fort!!!

27. Le 03/07/2011, 14:48 par Here

Merci pour ce billet, Olympe !

@anthropopotame : à quel titre les féministes devraient-elles faire leur mea culpa ? Elles n'ont fait que dénoncer les propos et attitudes machistes suscitées par l'affaire, rien d'autre ! Et elles ont eu mille fois raison (et elles ont raison une fois de plus de prendre position quant aux propos machistes survenus après les dernières révélations).

28. Le 03/07/2011, 17:19 par Octopus

ah évidemment si la sociologie médiatique à moustache est dans vos favoris... quant à l'INED : chez nous pas de repassage, chez mes beaux parents c’est effectivement madame, monsieur lui plante les clous, refait la toiture, le carrelage… à la demande de madame ; pour les repas ils partagent et pour la vaisselle aussi, et depuis que monsieur est à la retraite, lève-tôt, il prépare le p’tit dèj tous les matins pour que madame puisse dormir un peu plus; un gros macho de 66 ans.
Chez nous c’est moi le cuistot et un bon cuistot laisse tjrs la cuisine propre… pour la vaisselle du repas c’est souvent bibi qui se la coltine, aspirateur idem, courses aussi, j’ai plus de temps libre, pour les comptes, personne ne les fait, nous ne sommes pas des apothicaires…
les invitations ?! une tâche ménagère ?! Sympa pour les potes ! Bravo le sondage de l’INED, que ça plaise ou pas…
Les instituts de sondage et le reste au panier, observez votre entourage. Et dans les tâches pourquoi pas les tâches dévolues à l’homme : poubelles, bricolage en tout genre, charges lourdes à porter ? Pour ma part, je sais coudre, repriser des chaussettes même si cela ne se fait plus… et combien de sondages prennent en compte les tâches assurées par les enfants ?! C’est le pays des enfants rois les sondages. Et puisqu’il est question de politique, de candidature, je demande à ce qu’on se souvienne de tous les sondages foireux de tous les instituts pas foutus de tirer une observation socio juste, tant en 2002 que sur le TCE que pour la dernière élection US…
Et sur la démographie, il n’y a pas si longtemps sur Biblio Médicis : 3 millions de naissances n’ont pas eu lieu dit un analyste politique de la démographie russe, un affidé des sondages… y’a-t-il eu un vaste génocide intra utérin ? Non, le démographe s’est planté, voilà tout ; mais non, on ne veut pas le savoir, alors on paiera des études supplémentaires, qui ne mèneront nulle part ; faut peut-être mettre la culture du chiffre en veilleuse non ?

@Pat… oui, pour le meilleur et pour le pire… que disait le contrat… mais quand le pire se présente… faut être au moins Anne Sinclair pour ne pas détaler. Ci-gît Alimelle.

29. Le 03/07/2011, 23:22 par Clem

Très bon article Olympe, merci. Il éclaire bien les raisons pour laquelle peu de femmes décident de porter plainte pour viol, chacun de leurs faits et gestes passés pouvant être utilisé contre elles. Merci aussi à la courgette masquée pour ce magnifique exemple de double contrainte imposée aux femmes : si on tombe enceinte, on manipule les hommes, si on avorte, on manipule les hommes aussi... Ridicule et atterrant !

30. Le 04/07/2011, 09:14 par lechafouin

Chère Olympe

"On estime à 10% seulement le nombre de femmes qui portent plainte suite à un viol et même si 10% des plaintes étaient le fait d'affabulatrices (en fait nul ne le sait ) cela justifie-t-il que la paroles des 99% qui ont vraiment été violées soit mise en doute ?"

Je n'ai pas dit que cela le justifiait, mais que ça l'expliquait en partie - en fait, j'ai écrit mon billet bien trop vite, il caricature un peu ma pensée. Ce que je voulais dire, c'est que là où on nous affirme avec assurance depuis des semaines que l'on met en doute la parole des femmes de manière scandaleuse. Oui, mais le problème, c'est que certaines d'entre elles mentent. Et que les conséquences, pour ceux qui sont accusés, peuvent être dramatiques.

Alors je ne nie pas que le nombre de victimes qui se taisent soit bien plus important. Mais que peut-on faire? Doit-on ne douter d'aucune déclaration? Mais dans ce cas, que fait-on des personnes suspectées? On les met systématiquement en prison, pour éviter que des viols soient impunis?

Il me semble que ce n'est pas ainsi que fonctionne notre justice...

31. Le 08/07/2011, 18:32 par la sorcière du logis

Oui il y a des plaintes qui se retournent contre la victime parce qu'elle n'est pas parfaite (tiens, il me semblait que personne n'était parfait, mais bon...) mais il y a aussi des plaintes qui ne sont jamais déposées parce que l'agent REFUSE de la prendre. Et ça c'est illégal. J'ai fait un test dans mon entourage (via facebook). J'ai demandé bien et haut et bien fort qui avait été victime de violence sexuelle et n'avait pas été reçu avec respect par la police et j'ai raconté ma propre expérience. En moins de 12h, trois personnes m'ont raconté leur histoire. Les flics ne sont pas formés. Déposer une plainte c'est le parcours du combattant en france.

32. Le 08/07/2011, 18:38 par ajuga

C'est l'énorme problème du témoignage, surtout dans les procédures américaines.
Maitre Eolas cite un excellent article sur l'ensemble de la procédure contre DSK. En particulier le fait qu'en termes de témoignages, une condamnation au pénal suppose qu'il n'y ai AUCUN doute ! donc la fiabilité du témoignage est capitale. En revanche au civil, on peut se retrouver condamné, car on n'en demande pas autant (Il y a d'ailleurs d'autres affaires aux USA où une personne gagne en pénal et perd au civil).

http://dinersroom.eu/6209/reasonabl...

33. Le 08/07/2011, 19:46 par pat

Oui déposer une plainte de nos jours est particulièrement difficile dans un commissariat . Il faut pour que cela aboutisse déposer plainte directement aupres du procureur....
Par contre subir une fausse accusation c'est aussi une vraie galère et il y en a beaucoup plus que vous n'imaginez. J'en suis a ma deuxieme. Il y a intérêt a être parfaitement propre et a avoir des preuves tres convaincantes de son innocence sinon vous serez innocenté après avoir tout perdu...