"On l'a rarement vu autrement qu'avec un costume foncé ; de bonne coupe bien évidemment". C'est l' un de ses soutiens pendant les primaires de 2006 qui le dit. D'autres font aussi la remarque "C'est l'un des points forts de Dominique, il ne change pas. Il a adopté depuis longtemps un look rigoureux et sans fantaisie et il s'y tient." c'est vrai que ses cravates sont trop larges et ne sont pas du tout à la mode mais elles vont bien avec sa carrure imposante" confie un autre. C'est effectivement ainsi qu'il a toujours été et compte tenu de ses scores actuels dans les sondage on ne voit pas pourquoi DSK prendrait des risques. "Tout au plus peut on remarquer qu'il sourit plus souvent, ça lui donne un peu d'humanité" observe amusé un ancien membre de son cabinet.

Quoi ?  ça ne vous intéresse pas ?

C'est juste que j'essaie de transposer cet extrait du Parisien à propos de Ségolène Royal. 

« Terminé les paillettes de Dominique Besnehard, Royal fait maintenant dans la simplicité » : c’est le député Pascal Terrasse, l’un de ses soutiens lors de la campagne, qui le dit. Et ses anciens conseillers, éloignés d’elle depuis, se sont aussi fait la remarque. « Elle a remisé les tenues baba cool en espérant se représidentialiser », confie l’un deux. Inauguré fin août à La Rochelle, son nouveau look mise sur la sobriété du noir et blanc : de l’émission « A vous de juger » sur France 2 le 9 septembre à un passage sur la chaîne info LCI avant-hier, le tailleur strict est désormais de rigueur. « La beauté sauvageonne a laissé place à une austérité qui rassure », observe, amusé, un ancien membre de son cabinet.