La campagne pour les élections législatives se prépare, les investitures se négocient .

La loi sur la parité oblige les partis à présenter un nombre égal de candidats de chaque sexe, sous peine de pénalités. En 2009 l'UMP a ainsi payé plus de 4 millions d'Euros et le PS 500 000€.

Pas de communication de l'UMP pour qui la parité n'a jamais été un sujet. 

Le PS a par contre inscrit dans sa convention une stricte égalité au niveau des candidatures, en précisant qu'il vise 50% d'élues aux législatives. En effet, pour une assemblée paritaire, il ne suffit pas de présenter des femmes encore faut il qu'elles puissent être élues.

Il est encore tôt pour se prononcer mais quelques indices laissent penser que c'est loin d'être simple.

En Ile de France par exemple, il y aurait un problème et des militantes ont interpellé les instances nationales du PS . D'après elles, les circonscriptions réservées aux femmes seraient surtout celles qui sont réputées plus favorables à la droite. 

Comme le montre le graphique ci-dessous la difficulté n'est pas tant de trouver des femmes candidates contrairement à ce que répètent certains caciques, mais bien de leur proposer des circonscriptions gagnables.

(Ayons une pensée émue pour les téméraires qui se sont lancées en 78, en période d'euphorie féministe.)

Mais l'Assemblée nationale, dont la structure sociale est très homogène, n'est pas seulement composée d'hommes à 81,5%, elle est aussi composée de vieux.

Comme le montre ce graphique (issu de cet excellent blog"Les crises.fr"). Depuis 1981 l'age des députés augmente, en même temps qu'ils s'accrochent à leurs postes. (pour aller plus loin )

en complétant avec les chiffres du cumul des mandats, le tableau de la situation est complet. On peut voir que la vie politique est conçue différemment dans les autres grands pays où exercer un mandat n'est pas considéré comme une carrière à vie.

 

Tout ça pour dire que les élections ne se jouent pas seulement dans quelques mois. C'est dès maintenant que vous pouvez faire savoir ce que vous attendez de vos élu(e)s. En le  disant aux partis si vous les côtoyez, ou en l'exprimant sur les réseaux sociaux.

Rendez-vous sur Hellocoton !