J'ai eu il y a quelques jours un échanges de commentaires avec Gularu, charmant  bloggueur, que je trouvai un peu sexiste.

Réponse du jeune homme

"le sexisme est un concept que je trouve dépassé pour ma génération"

Malheureusement je me vois dans l'obligation de lui enlever ses illusions.  Les inégalités entre les garçons et les filles perdurent quoi qu'il en pense.

Exemple du jour l'étude que vient de sortir la Conférence des grandes écoles sur l'insertion des jeunes diplômés.

L’enquête révèle que « les jeunes hommes sortis en 2008 d’une grande école gagnent 10 % de plus que leurs camarades féminines en janvier 2009 ». Toujours selon l’enquête « les hommes de la promotion 2008 perçoivent un salaire brut avec primes de 3 058 euros par mois contre 2 772 euros pour les femmes.

Au bout de deux ans d’activité, l’écart de rémunération se creuse encore : les hommes diplômés de 2007 perçoivent aujourd’hui un salaire 12 % plus élevé que les femmes (3 192 euros par mois contre 2 846 euros). Les jeunes femmes diplômées de grandes écoles connaissent davantage le chômage : 17 % sont en recherche d’emploi contre 12 % des jeunes hommes. Elles occupent également plus souvent des emplois précaires (72 % de CDI contre 83 % chez les hommes) et obtiennent moins fréquemment le statut de cadre et ses avantages.