Les Etats généraux de la femme : L'OREAL applique la loi

Mme Valérie Aveline DRH de l'OReal a présenté les actions mises en place par le groupe pour favoriser l'égalité hommes/femmes.

Une attention particulière est portée aux parents (et pas seulement aux mères elle a insisté là dessus) pour qu'ils puissent concilier vie familiale et vie privée selon leurs désirs. L'Oréal fait partie des entreprises qui ont signé la charte de la parentalité.

Et tout est fait pour que le congé maternité ne contribue pas à accentuer les inégalités . 

La dernière mesure a déclenché les applaudissements de la salle et a ensuite été largement encensée par la représentante de ELLE qui l'a qualifiée de vertueuse. L'Oréal garantit aux femmes, l'année de leur congé maternité une progression de rémunération automatiquement égale à la moyenne des augmentations individuelles de leurs collègues. Ce qui n'exclut pas une augmentation individuelle en fonction de leurs performance.

Elle est donc en bonne place au menu de la 5eme proposition.  Sauf que ...

Sauf que c'est juste que l'Oréal applique la loi et l'article L1225-26 du Code du travail. Cet article date de 2006 et faisait partie de ce qu'on a appelé la loi Ameline.

J'en suis restée songeuse. Je suppose que les entreprises appliquent la loi mais qui informe les gens de leurs droits ? Significatif en tout cas d'une certaine façon de fonctionner : accumuler des textes plutôt que de veiller à l'application de ceux qui existent.

Et je ne suis pas certaine que tous les Comités d'entreprises mettent beaucoup d'énergie à analyser le rapport sur l'égalité hommes/femmes (obligatoire dans les grandes entreprises) et à exiger des mesures. 

EDIT : on me dit qu'il n'est plus fait mention de cette proposition sur le site de ELLE.  Mais elle est bien en toutes lettres dans le livre blanc et en page 191 du ELLE de cette semaine 

Commentaires

1. Le 09/05/2010, 20:28 par KaBugeja

Il est effectivement essentiel d'informer les femmes (comme tous les salariés) de leurs droits : j'ai fait un petit sondage autour de moi, y compris auprès de femmes ayant pris un congé maternité depuis 2006, aucune n'était au courant de ce droit. Et bien sûr, aucune n'a eu d'augmentation l'année de son congé maternité. C'est d'ailleurs plutôt pas d'augmentation ni l'année avant le départ en congé mat "tu comprends, tu vas partir" ni l'année après "tu comprends, tu viens de revenir". Ou comment perdre 2 ans pour 3 mois et demi d'absence...

2. Le 09/05/2010, 22:28 par olympe

la prescription en matière de salaire qui était auparavant de 30 ans est de 5 ans maintenant

3. Le 10/05/2010, 09:30 par RiGeL

J'ai deux ou trois collègues qui risquent d'apprécier que je leur communique l'info. Dans notre entreprise, une grossesse est immédiatement synonyme d'absence d'augmentation pendant l'année de la grossesse. J'ai toujours trouvé ça absolument lamentable, mais j'ignorais qu'il existait une loi, et elles aussi, de toute évidence.

Un grand merci pour cette info

4. Le 10/05/2010, 10:04 par Shane

Merci pour ces comptes-rendus !

5. Le 10/05/2010, 17:18 par KaBugeja

Une difficulté cependant dans les PME : il est très difficile de savoir s'il y a eu des augmentations, donc a fortiori de connaître le taux d'augmentation moyenne. Pour rappel : dans les entreprises de moins de 11 salariés, il n'y a pas de délégué du personnel. Et c'est souvent là qu'un congé maternité est le plus mal vu...

6. Le 11/05/2010, 20:52 par Coralie Marie

En tout cas, cette journée de clôture des Etats généraux de la Femme était vraiment exaltante !

7. Le 12/05/2010, 12:18 par vuluvku

Je n'arrive toujours pas a comprendre comment au 21ème siècle on en soit encore a parler égalité hommes femmes en termes de salaire dans les entreprises.
Ou il y a un réel manque de volonté, ou quelquechose me dépasse, on ne peut pas régler ca une fois pour toutes?
Je serais curieux de savoir comment ca se passe chez AREVA dont le président est une présidente.

8. Le 12/05/2010, 15:42 par emanu124

Et pourquoi pose-t-on toujours le problème en termes "d'aménager ou faciliter le temps des mères" ? Aller chercher les gosses à la crêche ou à l'école c'est pas dans le génome masculin ? Du coup tout repose TOUJOURS sur le dos des femmes. Je préfèrerais qu'on traite le problème sous l'angle "faciliter la vie des PARENTS"

9. Le 14/05/2010, 18:41 par Euterpe

C'est très bien que L'Oréal applique la loi, mais n'est-ce pas normal d'appliquer une loi...à la base...disons ? Mis à part que d'être hors-la-loi est, en France, un sport national et être respectueux des lois, une preuve d'héroisme. D'autre part comme l'Oréal vend tout ce qu'il faut pour faire de la femme une potiche en contribuant à massacrer la planète pour la fabrication de ses produits inutiles voire nuisibles, ceci compense cela et le progrès est, d'une certaine facon, annulé, malheureusement.
Voilà une boîte qui se repeint en violet (la couleur du féminisme en Allemagne) à défaut de se repeindre en vert !
Les cours de la bourse ont chuté pour le groupe ou quoi ?
En tout cas, ils cherchent à redorer leur blason, c'est sûr !

10. Le 18/05/2010, 09:06 par Une sorcière comme les autres

Non, Olympe, la prescription en matière de salaires n'a pas changé, c'est toujours cinq ans comme précédemment (salaires, loyers, tous les contrats à exécution successive).
Bien à vous, merci pour votre blog!

11. Le 18/05/2010, 09:19 par Une sorcière comme les autres

Non, Olympe, la prescription en matière de salaires n'a pas changé, c'est toujours cinq ans comme précédemment (salaires, loyers, tous les contrats à exécution successive).
Bien à vous, merci pour votre blog!

12. Le 27/05/2010, 11:38 par mouru

Pour moi, l´oréal est le leader de l´industrie des cosmétiques. Tous les produits sentent bon et soignent la peau ou les cheveux ou le visage...Moi, je n´utilise pas d´autre produit :)