Les femmes savent mieux garer leurs voitures que les hommes

Le gérant britannique de parkings NCP a filmé pendant un mois quelque 2 500 conducteurs en train de se garer dans 700 de ses établissements et l'analyse qui s'en est suivie montre que les femmes sont meilleures que les hommes.

- Les femmes trouvent plus facilement une place, car elles conduisent plus lentement, alors que les hommes vont trop vite et ratent les places disponibles.

- Elles sont aussi meilleures pour se positionner devant la place et effectuer la manœuvre.

- 39% des femmes se garent en marche arrière bien soigneusement, comme le recommandent les auto-écoles, contre seulement 28% des hommes.

- A l'arrivée, 52% d'entre elles sont garées exactement au centre de la place de parking, contre seulement un quart des hommes.

- Le seul domaine dans lequel les hommes font mieux est le temps mis pour se garer: 16 secondes en moyenne pour les hommes contre 21 secondes pour les femmes.


Une fois de plus ce sont les commentaires suscités par ces résultats qui sont particulièrement intéressant à relever. 
Le stéréotype selon lequel les femmes conduisent moins bien que les hommes est particulièrement tenace, il fait même partie de ceux que j'ai utilisé en exemple dans mon livre. Tout le monde le sait "femme au volant, mort au tournant" et il a fallu, pour qu'on soit convaincu du contraire que les compagnies d'assurance, qui utilisent des statistiques fiables et précises plutôt que des doigts mouillés pour fixer leurs tarifs, proposent des contrats plus avantageux aux conductrices puisqu'elles occasionnent beaucoup moins de dégâts.
Malgré cela le moniteur d'auto-école , qui a mis au point le test, s'est, déclaré «surpris» par les résultats, «les hommes étant généralement meilleurs lors des leçons de conduite». «Mais il semble que les femmes ont mieux retenu la leçon», a-t-il reconnu lors d'une émission de télévision . D'un coté donc il dispose d'une étude chiffré et indiscutable puisque fondée sur des enregistrements vidéos, de l'autre des conclusions qu'il tire de son expérience quotidienne. D'après celle-ci les hommes seraient meilleurs.
Sa conclusion est influencée par 2 phénomènes :
  1. notre vision de la réalité est déformée par nos croyances. Il pense que les hommes réussissent mieux les créneaux, et au final il se souvient davantage des hommes qui ont réussi et des femmes qui ont raté. Normal, c'est conforme à sa vision du monde.
  2. ce que les Américains appellent "la menace du stéréotype", nous avons toutes connues ça : nous savons faire un créneau, mais il suffit que notre conjoint ou un passant nous regardent d'un air goguenard pour que nous le rations et soyons obligée de nous y reprendre à plusieurs fois. Le jugment de l'autre, perçu comme négatif à priori a augmenté notre niveau de stress et rendu nos gestes moins sûrs.
Et pour ceux qui ont vraiment du mal à s'y faire, il reste un argument :  elles se garent mieux parce qu’elles sont plus scolaires !
Et bien sûr ce n'est pas un compliment ! Mieux vaut faire n'importe quoi.

Commentaires

1. Le 07/02/2012, 10:38 par olympe

Les assureurs s'y connaissent en stats (c'est même un peu la base de leur métier), figurez vous qu'ils font leurs calculs à kilométrage parcouru équivalent ! Trop fort non ?
sinon j'ai déja fait des billets sur l'utilisation de la voiture http://blog.plafonddeverre.fr/post/...

2. Le 07/02/2012, 11:19 par angeszilla

Ah, que ne ferait-on pas pour faire coller la réalité mathématiquement mesurée à nos aspirations...

Un peu dans le même genre quand j'ai pris ma première leçon de conduite de moto, question de mon moniteur "Tu fais ça pour suivre ton mari ?', Réponse de ma part : "Non, j'ai toujours voulu une moto gros cube et mon mari a peur en moto".

Mais je suis sûre que j'ai été un peu trop scolaire :))))))

3. Le 07/02/2012, 13:22 par Yacou

Han bn ce b1

4. Le 07/02/2012, 14:22 par PurpleNessa

Pour avoir participé à des séminaires avec conduite de plusieurs véhicules avec moniteur, ces derniers étaient unanimes : les femmes réussissent mieux dans l'ensemble, car nous écoutons scrupuleusement leurs consignes.
Alors que les hommes, se croyant d'emblée des "as du volant" font comme ils le sentent, et parfois réussissent, et souvent se plantent, car il s'agit de véhicules peu communs et de manoeuvres que l'on fait uniquement sur circuit !
J'étais bien contente quand j'ai entendu ça, parce que ça leur a mis un coup dans la fierté, et par des pros du volant ! Et TOC !

5. Le 07/02/2012, 17:55 par natoussia

Le manque de confiance en soi est aussi un grand ennemi de l'apprenti conducteur et, malheureusement, un défaut largement partagé par les femmes.
J'ai loupé mon permis deux fois, parce qu'à chaque passage, j'étais simplement morte de trouille, tétanisée à l'idée de faire une connerie. Résultats : lors de mes deux passages, j'ai fait des conneries graves. Est-ce que ça a un rapport avec ma féminité ? J'en sais rien. Mais, au doigt mouillé, mes amies comprennent très bien mon problème, alors que mes amis sont assez étonnés que je réagisse si violemment pour "un simple examen".

6. Le 07/02/2012, 20:40 par nothing

Pour confirmer ce que dit le comm n°5, j'ai l'occasion dans ma profession d'enseigner à des adultes (individuellement et en groupe), et les femmes réussissent mieux à rejoindre les objectifs fixés, car elles sont plus "modestes" face à la situation d'apprentissage. Modeste dans le bon sens du terme : ne pas croire qu'on maîtrise et devient un pro en deux semaines, et donc ne pas baisser les bras à la moindre contrariété, au moindre "échec".
Olympe, j'adore la dernière phrase de ce post !

7. Le 07/02/2012, 21:31 par La Gréta

Le stress est un gros problème chez les femmes ... Mais encore, on excelle : Ouahouh ! Non, je rigole.
Toujours est il que je trouve bien que cet homme ait quand même publié son étude même si, à la base, il semble qu'il voulait démontrer que les hommes conduisaient mieux que les femmes. Bref, et autre chose, la patience paye vraiment !

8. Le 07/02/2012, 22:55 par Bigmama

Ce qui m'interpelle, c'est ce moniteur d'auto-école qui s'est déclaré «surpris» par les résultats, «les hommes étant généralement meilleurs lors des leçons de conduite».

Visiblement, être meilleur signifie se garer rapidement?

Il faut sans doute avoir été "élevée en fille" pour penser qu'être "meilleur-e" c'est se garer bien au milieu, afin de ne pas gêner les voisins de parking...

Penser au bien-être des autres, pfffffff... C'est bien une idée de fille ;-)

9. Le 09/02/2012, 00:38 par Rachel

J'ai visité une mine de minerai de fer il y a quelques années. Et quand la guide nous montrait l'atelier d'entretien des machines (tracteurs et tractopelles en tous genres) elle a lancé une boutade au groupe: "Mesdames, voulez-vous devenir conductrices d'engin?". Ce n'était en fait qu'une semi-boutade car en fait la société minière recherche activement des femmes conductrices vu que les frais d'entretien diminuent de facon impressionante quand les femmes conduisent ces grosses machines dans les tunnels étroits... :)

10. Le 16/02/2012, 00:41 par Schmorgluck

À mon avis, les femmes sont meilleures conductrices que les hommes, en moyenne, parce qu'elles doutent plus de leurs compétences (peut-être parce qu'une voiture est une machine, et qu'il y a des barrières culturelles entre les femmes et les machines)
.
Je suis un homme très conscient du fait que je ne peux me considérer comme un bon conducteur que dans la mesure où je ne me prends jamais pour un conducteur habile. Beaucoup de mecs oublient l'essentiel du code de la route dès qu'ils n'ont plus leur A, par pure stupidité machiste.

C'est vraiment une question d'éducation aux fondamentaux. Gros boulot en perspective.

11. Le 16/02/2012, 00:48 par Schmorgluck

@Bigmama
Je suis fier de dire que lors de mon examen de conduite, j'ai du m'y reprendre à quatre fois pour le créneau. Mais comme j'ai procédé à tous les contrôles à chaque fois que c'était nécessaire, l'examinateur n'a rien trouvé à y redire.

En fait, je crois que mon rapport à la bagnole est simple : je conduis comme une femme. Et j'en suis fier.