Quand Georges LEWI, que je ne connaissais pas, m'a contactée pour que j'écrive la préface de son livre, j'ai dit oui tout de suite.

Je m'en suis bien voulu quelques semaines plus tard devant ma page blanche mon écran d'ordinateur vide .

Puis je m'y suis mise et j'ai adoré écrire ce texte.

Emma Bovary, c'est cette personne qui rêvait d'être une autre, qui espérait se fabriquer une  vie différente. Georges Lewi retrouve ces mêmes rêves chez ceux qui grâce au web et aux réseaux sociaux ont désormais accès, où qu'ils soient, à l'ensemble de la planète.

Dans cet essai il détaille leurs comportements, leurs valeurs, leurs moteurs et cherchent quelques clés pour deviner ce qu'ils deviendront.

A lire pour ceux qui considèrent, comme c'est mon cas,  que le net est désormais au coeur de nos sociétés.

Influencia en parle