C'est sur twitter que quelqu'un a signalé cette image, elle fait partie d'une série de cartes que le PCF et le Front de gauche proposent d'envoyer au président de la république sur le thème "Touche pas à ma retraite"

Est elle sexiste ? Après tout l'aspiration a une sexualité libre et joyeuse était bien l'une des antiennes de la génération 68, celle justement qui a aujourd'hui l'âge de la retraite,  et elle a pu profiter aussi bien aux femmes qu'aux hommes.

Les avis étaient donc partagés. Un examen plus attentif de l'ensemble des cartes apporte à mon avis des réponses.

1er constat. Ces vignettes sont androcentrées. 

C'est à dire qu'elles donnent surtout à voir le point de vue des hommes. En effet, la quasi totalité des retraités mis en scène sont des hommes.

Pour des partis qui insistent dans leurs revendications sur les faibles retraites des femmes ce n'est pas hypercohérent.

On laissera le bénéfice du doute à ces personnages

Pour constater que les 2 seules retraitées sont celles-ci. De parfaits stéréotypes où je ne m'y connais pas.

2 eme Constat. Aucune des femmes présentées n'est montrée dans une activité professionnelle.

A la différence des hommes, qui sont plutôt des travailleurs manuels (cohérent avec la vision du monde de ces partis) les femmes ne font rien d'autre que se montrer... ou la vaisselle.

On peut remarquer que pour cette dernière la retraite c'est moins folichon que pour le monsieur dont "la vie commence à 60 ans".

3eme constant. Il est difficile de représenter des femmes âgées

ça ne pose de problème à personne de représenter des hommes âgés, mais des femmes âgées ce n'est pas assez glamour. Donc 2 solutions pour les dessinateurs : insérer des jeunes femmes (il n'y a aucun jeune homme sur les images)

où glamouriser quand même, avec évidemment un effet invers parceque si la calvitie des hommes est parfaitment assumée la cellulite des femmes ne l'est pas . Le fait que ce soit justement celle-là qui porte un étendard "place aux jeunes" rajoute une note humoristique, le spectateur étant amené à penser que "oui, il serait temps !"

 

Alors je vous laisse décider si le dessin de Wolinski est sexiste ou pas.