Les violences sexuelles ne sont pas des persécutions

“Chaque fois qu’une femme sera martyrisée dans le monde, cette femme devra être reconnue comme citoyenne française et la France sera à ses côtés. Il faut mettre les droits de l’homme au service des droits de la femme dans le monde.” (Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence, le 7 avril 2007)

Lire la suite sur le blog de JM Manach

Commentaires

1. Le 29/12/2009, 16:19 par fanchon

voilà ce qui m'énerve : il faut être martyrisée pour être être considérée comme citoyenne ?
Il y aura peut-être moins de martyres quand les femmes auront droit d'abord à l'égalité politique, au droit d'être respectées : donc de faire respecter tous leurs droits.
La route paraît encore longue !
Toutes ensemble, signons ! http://www.ellesaussi.orge

2. Le 29/12/2009, 16:20 par fanchon

voilà ce qui m'énerve : il faut être martyrisée pour être être considérée comme citoyenne ?
Il y aura peut-être moins de martyres quand les femmes auront droit d'abord à l'égalité politique, au droit d'être respectées : donc de faire respecter tous leurs droits.
La route paraît encore longue !
Toutes ensemble, signons ! http://www.ellesaussi.orge

3. Le 29/12/2009, 16:21 par polluxe

Mouais... on pourra voir la photo avant ? :-))

4. Le 29/12/2009, 18:12 par olympe

Fanchon, pour une fois que je parle des femmes d'autres pays, ce qui est rare...
Polluxe, je ne comprends pas du tout ce que tu veux dire

5. Le 29/12/2009, 18:26 par Lledelwin

édifiant

6. Le 29/12/2009, 19:00 par polluxe

Pourrait-on voir la photo de la femme martyrisée en question avant de l'accepter comme citoyenne française ? :-)

7. Le 29/12/2009, 19:48 par babelouest

Si c'est comme pour les français en général emprisonnés à l'étranger..... on peut être tranquille !

8. Le 29/12/2009, 21:12 par mon chien aussi

C'est absolument dégueulasse. Pour avoir vu, y a pas longtemps, un reportage sur le travail admirable de Eve Ensler dans la république du Congo, je peux dire (et c'est horrible de le dire) que le viol n'est pas le plus haut niveau dans l'échelle des atrocités qu'on fait subir aux femmes dans cette région abandonnée à des soudards ivres, drogués et ayant perdu tout sentiment de dignité.
L'être humain est une belle saloperie parfois.
Ceci dit, Sarko dit connerie sur connerie. Et j'ignorais que les droits de l'Homme étaient réservés aux hommes. Il aurait mieux fait de la boucler, une fois de plus.

9. Le 30/12/2009, 20:15 par Lledelwin

Didier Goux > on peut supposer que, dans un grand élan mélo axé sur "notre héritage légendaire et humaniste à nous, patrie des droits de l'homme !", il a voulu mixer la fierté toute patriotique d'avoir offert au monde la Déclaration à des notions paternalistes plus que progressistes de lutte contre les méchants qui font du mal aux femmes, ces pauvres créatures menacées par des vilains et des ayatola, histoire de ratisser large, y comprit dans l'électorat de gauche. En escomptant sans doute qu'après son élection, personne ne viendrait vérifier si, dans les faits, les femmes qui sont victimes ou qui risque d'être victimes de violence en raison de leur sexe sont accueillies à bras ouverts ou refoutu dans un charter.

10. Le 01/01/2010, 14:56 par fanchon

Ce devait être la fatigue du bout de l'an, si je n'ai pas été claire. Toutes mes excuses, Olympe.
En réalité le mec qui nous gouverne depuis presque 3 ans m'énerve. Le principe étant posé en général, je précise :
parler de l'inégalité femme/homme pour certains, ça fait moderne. Mais ils n'en parlent que sous l'angle des violences qu'elles (certaines) subissent (voir par exemple ce qu'est devenu le site du ministère de Morano, ou ceux des préfectures, sur les Droits des femmes.)

Je prétends que l'inégalité se trouve dans de nombreux domaines ; le plus dramatique est bien sûr le chapitre des violences, et je ne le dénie pas comme a fait E.Badinter. Mais les violences, l'inégalité des salaires, la défense de ton patronyme (car il y a tout de même ton papa derrière...), etc tout cela ressortit du Droit.
Et rien ne protège mieux le Droit que la Loi (euh... depuis 2007 ?). Et qui fait la LOI, qui en contrôle le vote et l'application ?
Voilà pourquoi il faut la parité en politique - et non pas couronnes et compassion élyséennes aux Martyres !

Ai-je été plus claire ? (j'ai dormi depuis l'année dernière...) Pardon si c'est long.