Mais qui garde les enfants ?

C'est Papilles qui me l'a signalé sur twitter (vous pouvez remarquer que twitter est une source d'information inépuisable). Et FullHdready s'est spontanément proposé pour catcher la vidéo (c'est à dire extraire la partie pertinente, un nouveau mot que je viens d'apprendre).

si vous ne lisez pas la vidéo elle est ICI 

William Leymergie est un garçon charmant, même si je n'ai pas souvent l'occasion de regarder télé matin. Je suppose que ses propos ce matin était plutôt une forme de sollicitude.

Mais pour lui une femme journaliste qui a passé son mois entre l'Allemagne, Moscou ou les USA devra le payer d'une façon ou d'une autre.

"a force un jour vous allez ouvrir la porte de la maison et votre enfant va vous dire bonjour madame"

Pas culpabilisant du tout !

J'offre un verre au Montmartre des blogueuses à celui ou celle qui me dégote les mêmes propos adressés à un journaliste homme.

Commentaires

1. Le 11/12/2010, 11:11 par isabelle germain

ben lui aussi on pourrait lui dire "les femmes elles t'emmerdent" (http://url.exen.fr/33922/) . Bon Olympe tu ne prends pas bcp de risque de te ruiner en offrant un verre à ceux qui te trouvent les mêmes propos pour des hommes....

2. Le 11/12/2010, 12:01 par olympe

ah mais je peux en offrir plusieurs si un seul ce n'est pas suffisant, ou alors du champ

3. Le 11/12/2010, 14:33 par Kalista

J'ai entendu la même chose au boulot à propos d'un mec qui est toujours en déplacement. "Ton fils va finir par t'appeler monsieur !" C'était dit sur le ton de la plaisanterie, sans désir de culpabiliser, et le gars l'a très bien pris car il est fier d'être en position de voyager beaucoup. Tous trouvent juste que c'est dommage que ce type ne voie pas son fils souvent.
Dans la même équipe, une femme est partie travailler en Hollande en laissant ses deux enfants adolescents derrière elle, générant l'incompréhension. C'est vrai que c'est étonnant pour un parent, père comme mère, de laisser ses enfants comme ça, mais la différence de traitement est flagrante.

4. Le 11/12/2010, 15:29 par polluxe

Isabelle a raison... Tu vas pas te ruiner... C'est déjà ça... :-)

5. Le 11/12/2010, 19:24 par lg

Je l'ai, c'est ici:

http://www.youtube.com/watch?v=7Oqw...

Pour un William en fin de vie, il y a des dizaines de jeunes qui arrivent. Ils n'oseraient jamais dire ça, ils ne le penseraient même pas.. Enfin j'espère :)

6. Le 11/12/2010, 20:15 par Alice

Pas à un journaliste mais à un euro-député danois sur la télé danoise DR1 ou DR2 je ne me rappelle plus. La journaliste avait invité un nouvel élu et son épouse. Elle lui a demandé comment il allait faire avec, je cite: "4 enfants que vous bordez tous les soirs dans leur lit d'habitude".
Et ensuite de demander à son épouse comment s'est passée cette élection. Celle-ci a répondu qu'ils en avaient beaucoup discuté et qu'elle avait décidé de lui permettre de se présenter. Elle n'a peut-être pas utiliser le mot "permettre" mais ça avait le même sens.

7. Le 12/12/2010, 16:43 par florence

William Leymergie devrait se méfier de la nouvelle génération.
Un jour il va ouvrir la porte de sa maison et son enfant va lui dire bonjour vieux con.

8. Le 12/12/2010, 17:00 par Héloïse

William Leymergie est, me semble-t-il, assez coutumier de ce genre de remarque misogyne. Il a de plus, paraît-il, très mauvais caractère d'après celles et ceux qui travaillent avec. Bizarre qu'il n'ait jamais reçu l'épididyme d'or !

Vous avez remarqué qu'en lui faisant la remarque, il lui pointe le majeur ? Encore un peu, il lui fait un fuck ...

9. Le 12/12/2010, 17:00 par Héloïse

William Leymergie est, me semble-t-il, assez coutumier de ce genre de remarque misogyne. Il a de plus, paraît-il, très mauvais caractère d'après celles et ceux qui travaillent avec. Bizarre qu'il n'ait jamais reçu l'épididyme d'or !

Vous avez remarqué qu'en lui faisant la remarque, il lui pointe le majeur ? Encore un peu, il lui fait un fuck ...

10. Le 12/12/2010, 18:13 par laurent

y'a même pas à chercher, de tels propos n'existent pas à destination d'un homme. Si vous le permettez, je glisse un lien vers un article de mon blog où vous retrouverez Dali Touré, jeune (16 ans) auteure très dynamique qui en est à son deuxième roman et qui fait tout, y compris son site internet, toute seule. http://www.blogdelaurent.fr/2010/12...