Marie Claire sans retouches



"...sur l’épiderme parfait d’un mannequin, on aperçoit des effets de matière auxquels nous ne sommes plus habitués – une texture plus marquée, une granulation plus présente, quelques traces de duvet ou de cheveux follets, des veines bleues sous la peau .

Plusieurs impressions intéressantes en découlent. La première est que la manie du lissage imposée par les annonceurs et les retoucheurs a bel et bien créé une nouvelle norme visuelle, à laquelle nous nous sommes insensiblement habitués. Déroger à la convention se voit et paraît bizarre..."

C'est à lire ici

Commentaires

1. Le 22/03/2010, 16:42 par mtislav

Sans son sourire tordu et la mention "Julia Roberts", on peine à la reconnaître.

2. Le 22/03/2010, 20:29 par emanu124

Y'en a marre des extraterrestres photoshopées..

3. Le 22/03/2010, 21:58 par Malicia

Dove avait fait un film très parlant sur la question.

http://www.pourtouteslesbeautes.com...

4. Le 23/03/2010, 09:12 par ali

Je ne suis pas sur que parce qu'on voit un peu de duvet, ou pas, sur la photo, ce soit plus ou moins sexiste. La mode à toujours été le joug des femmes et le sera après le numérique, à mon avis. Avant Photoshop, les femmes des magazines, déjà très sophistiquées, avaient autant de pouvoir.
Si on regarde bien, cette manie de tout gommer à envahi tout notre univers, pas seulement celui des images... c'est le monde "moderne".