Illustration d'un billet précédent. 

Non je ne défends pas Marine Le Pen, mais que Libération publie ces propos d'un écrivain (en rubrique politique comme vous pouvez le voir)  me laisse penser que le sexisme a encore de beau jour devant lui dans ce pays. 

la suite, qui n'est pas visible sur le site sans abonnement, est : en espérant qu'elle vous demande de lui donner des baffes avant de jouir pour pouvoir se mettre un instant dans la peau d'un sans papier macho et irrascible.

est-ce qu'ils  pensent redonner ses lettres de noblesse à la politique de cette façon ?