C'est sur twitter que j'ai vu passer cet organigramme, récent. Je suis même allée vérifier que ce n'était pas un fake tellement il me semblait incroyable. Mais il est bien réel comme vous pouvez le voir ici

Rappel : La SNCF est un EPIC, c'est à dire un établissement public à caractère industriel et commercial et c'est une personne morale de droit public ayant pour but la gestion d'une activité de service public. Donc l'Etat a quand même quelque chose à dire et ça serait bien qu'il le dise.

Je me demande si Raphael Enthoven dirait de ces réunions que : (j'ai changé quelques mots pour adapter la citation à ce contexte)
"ce serait pécher par optimisme (ou par cécité volontaire) que d’imaginer qu’on laisse l’esprit de division derrière soi quand on sort des réunions non-mixtes : il est faux de prétendre que la non-mixité n’imprègne pas fondamentalement la vision du monde et de la société de ceux qui y recourent, et qu’elle ne peut pas favoriser la tentation d’un repli communautaire. Comment croire qu’il n’y a aucun lien de causalité entre l’isolement des hommes de toute présence féminines dans des réunions du CODIR et la diffusion de discours simplificateurs sur les compétences des femmes ou le maintien des égalités de salaires? "