Non nous ne sommes pas transparentes

Le laboratoire pour l'égalité lance aujourd'hui une (nouvelle ) campagne de sensibilisation aux inégalités hommes/femmes. Pour en savoir plus c'est sur les Nouvelles News.

Apparemment elle s'adresse d'abord aux hommes, un clip montre des situations que (hormis celle du lourdingue qui s'assoit sur les genoux de sa collègue) la plupart des femmes vivent au quotidien, sans même y prêter garde quelquefois. Elles n'en gardent que le sentiment d'être moins importantes ou un peu transparentes.

Ce clip sera largement diffusé (cinéma,télé)

C'est exactement ce type de comportements inconscients que j'ai essayé de décrypter dans mon livre.

Et vous messieurs, pensez vous accorder plus d’intérêt à vos collègues masculins, et pas seulement lorsqu'il s'agit de parler foot ?


J'aimerais bien connaitre l'avis de mes  camarades de blogs , au hasard parmi ceux qui sont sensibilisés au sujet Juan,   Arnaudl'hérétiqueMarcRimbus

Egalement des visuels dont voici 2 exemples

Commentaires

1. Le 17/01/2012, 00:53 par Schmorgluck

J'exerce dans une profession hélas trop peu féminisée : le développement informatique.
Tout ce que je peux dire à ce sujet, c'est qu'il m'est arrivé d'exercer dans des boîtes où l'usage était de faire la bise aux femmes, ce qui me mettait assez mal à l'aise. Je fais la bise à mes amis et parents des deux sexes, mais en milieu de travail, j'estime qu'une poignée de main est la forme de salutation adéquate, sans distinction de sexe. Je n'ai jamais osé forcer le sujet, trop timide, et puis j'étais précaire.

2. Le 17/01/2012, 03:53 par ollivier25

oui...et en même temps je trouve cela par trop caricatural ...je ne me retrouve pas du tout dans ce clip ... alors soit je suis déjà féministe (non, quand meme pas !) soit le clip a lui même quelques années de retard ...

3. Le 17/01/2012, 04:21 par Bombay Magic

Le problème est réel mais je trouve ce clip un peu caricatural (plus que du sexisme, j'y vois surtout un manque de manières dans les grandes largeurs, bousculer, prendre une tasse des mains, c'est de l'impolitesse telle que j'en vois heureusement très rarement). Du coup, je me demande s'il ne va pas faire contre-emploi, les hommes regardant ce clip vont peut-être au contraire se dédouaner, "ce clip ce n'est pas moi, ces types sont surtout de complets malotrus".
En revanche, oui sur l'affiche RTT. Oui il y a plafond de verre, oui il y a une différence de salaire toute chose égale par ailleurs de, mais surtout, il me semble que la zone rouge des inégalités restent les taches ménagère.

4. Le 17/01/2012, 04:47 par Bombay Magic

J'ajoute le commentaire de mon homme (au dessus du plafond de verre, il n'en a pas beaucoup, des collègues femmes à son niveau) à qui je viens de montrer le film: "c'est un peu exagéré, de manière volontaire, je pense" ... sous entendu, mais c'est pas faux. Visiblement, ça le touche, et je ne m'y attendais pas.

5. Le 17/01/2012, 07:47 par Zigazou

Je rejoins le premier commentaire de Bombay Magic sur la vidéo, cela relève d’avantage pour moi de l’impolitesse et du sans-gêne que du sexisme. Je ne suis peut-être pas représentatif car dans le service dans lequel je me trouve, il y a des femmes au-dessous ou au-dessus de moi au niveau des responsabilités ou des salaires (c’est plus au niveau de la typologie des postes que nous sommes dans une répartition genrée) et je n’assiste pas à ce type de comportement.

6. Le 17/01/2012, 09:04 par pat

Je trouve ce clip totalement nul, je n'y retrouvepas ce que je vois dans la vie de tous les jours envers les femmes en particulier. Par contre des attitudes qui rappellent ça existent sans distinction de sexe: des personnes qui ne voient que celui ou celle qui a le pouvoir ou présente un intérêt et tournent le dos ou s'assoient (au figuré) sur tous les autres... C'est une campagne contre les rustres en général, pas contre le sexisme qu'il faut faire.

7. Le 17/01/2012, 12:28 par Berenice

Justement moi je trouve que l'impolitesse lorsqu'elle vise exclusivement les femmes c'est du sexisme. Ben oui, ces braves messieurs sont capables de politesse lorsqu'ils interagissent avec des hommes, mais deviennent des rustres avec les femmes. Un traitement différent en fonction du sexe, c'est ça le sexisme.

8. Le 17/01/2012, 12:37 par pat

Et justement Berenice, il se trouve que là ou je vis je trouve que les hommes sont tres generalement plus attentionné envers les femmes en particulier au travail, et je répète que les attitudes qu'on dénonce dans ce clip de manière un peu appuyée je les vois envers des hommes plus souvent qu'envers des femmes . Toute muflerie n'est pas dirigée contre un seul sexe.

9. Le 17/01/2012, 18:12 par Thierry

Ce film n'est pas mauvais : seulement il ne parle pas d'inégalité, il parle de rapports de domination. L'homme va systématiquement "par dessus" la femme.
Dans mes salles de classe, j'ai remarqué que les jeunes filles qui prenaient la parole étaient systématiquement "coupées" par un de leurs camarades masculins. Ca n'a l'air de rien, mais c'est un signe insidieux de domination, à la limite de la brimade quotidienne.

10. Le 17/01/2012, 22:07 par la sorciere

Moi je rêve de savoir un jour qui se cache derrière pat, le type qui n'est jamais d'accord et qui vient régulièrement le dire ^^ Je suis sûre que si Olympe finissait en disant "je me demande en quoi Pat ne va pas être d'accord", le premier commentaire sera celui de Pat qui dira "pas du tout ! Je suis d'accord avec tout !"

Bon, pour le coup je suis d'accord avec Pat... Cette vidéo est tellement caricaturale qu'effectivement on se dit qu'une campagne contre les rustres serait plus à propos.
Malgré tout, même si je suis régulièrement en désaccord avec les postes d'Olympe, ça m'apporte toujours une réflexion et un questionnement. Et finalement, que ce qu'elle dénonce relève du sexisme ou non, c'est enrichissant de se poser la question.

Bref : pas emballée par ce que tu nous a présenté aujourd'hui, mais contente que tu présente régulièrement des infos Olympe :)

11. Le 18/01/2012, 00:18 par l'hérétique

Il y a certaines choses qui me font penser à des situations réelles, d'autres qui m'apparaissent plus caricaturales.
Les acteurs endossent le rôle de mufles purs et simples dans cette vidéo.
En revanche, l'habitude de tenter de tirer la couverture à soi...
Plus généralement, je ne suis pas très convaincu par la vidéo.
Tu sais, au fond, c'est bien plus en amont que les inégalités trouvent leur origine. L'interprétation que l'on donne du rôle d'Éve dans la Genèse, par exemple, ou encore le rôle de Pandore dans les mythes grecs.
Si tu veux que je te dise le fond de ma pensée, je pense qu'une série du type les Cordier juge et flic (professions inhabituelles pour des femmes), fait plus pour la promotion de la femme que ce genre de clip qui se veut coup de poing mais ne convaincra que ceux qui sont déjà convaincus.
Il reste un fond patriarcal dans notre société qu'il demeure très difficile de dessouder.
Un clip qui présenterait des femmes en situation de réussite dans plusieurs métiers (banquière, présidente de la République, PDG, rectrice d'une académie, chercheuse et cetera) serait plus pertinente.
Bref, quelque chose de moins "revendicatif" et de plus "positif".

12. Le 18/01/2012, 00:30 par Bigmama

Si, l'hérétique, il y en a, des banquières!
http://www.youtube.com/watch?v=qDjE...
Mais dans le clip, que des hommes à la Bourse... Ça devait être "banquière" pour la rime...!

13. Le 18/01/2012, 09:18 par kaki

Cette vidéo montre combien il est difficile de (dé)montrer le sexisme ordinaire et quotidien que vivent les femmes...

La plupart du temps le sexisme s'exprime par des petites choses, quotidiennes, insidieuses, usantes. Il est difficile de montrer cela sur une vidéo de même pas une minute!

Le but de cette vidéo est d'ouvrir les yeux aux personnes qui la regarde: vous en connaissez des gens (hommes ou femmes) qui se reconnaissent sexistes? Moi non, et pourtant...
De plus, il est certain que nous portons en chacun de nous les germes du sexisme ordinaire contre lesquels il faut lutter avec lucidité.

S'il est difficile de montrer ce sexisme quotidien et ordinaire, le parti est pris dans la vidéo de montrer des faits plus choquants, de manière assez vindicative. Si je me reconnais dans la plupart de ces faits, je ne me reconnais pas dans le traitement agressif de la mise en scène. Je crains que peu d'hommes et de femmes puissent s'identifier à ce qui est mis en lumière. En effet, ce n'est pas le fait exposé en lui même qui est sexiste (coupage de parole...) mais sa répétition récurrente très spécifiquement envers les femmes.
Quant à l'homme qui s'assoie physiquement sur la femme, le fait est trop agressif pour être accepté et donc convaincant.

En bref, l'initiative est formidable mais très complexe. Le choix des faits aurait pu être meilleur et leur traitement visuel moins "agressif" pour rendre l'entreprise productrice.

En revanche, les deux affiches sont très bien senties!!