Notre sexe et nous

Je ne sais plus ou donner de la tête et du clavier.

Je me demande d'ailleurs si mon blog présente encore une utilité tant les sujets féministes se multiplient aujourd'hui et sont repris de tous cotés, ce qui était loin d'être le cas il y a 3 ans.

Pas seulement suite à l'affaire DSK même si elle a évidemment constitué un accélérateur important. Grace probablement aux associations féministes qui font preuve d'un beau dynamiseme et arrivent à se rendre plus visibles. 

nous venons donc de voir passer :

- la campagne pour la diffusion des compétitions sportives féminines à la télé

- la campagne contre le viol conjugal

- le clip du lobby européen contre la prostitution (à voir absolument si vous l'avez pas encore vu, il ne peut laisser indifférent)

et aujourd'hui celle d'Osez le féminisme sur le clitoris. Elle était prévue au printemps et a été reculée pour ne pas se télescoper avec l'affaire DSK. Personnellement, mais je sais c'est facile de critiquer , il me semble qu'elle aurait pu être gardée au chaud pour l'hiver. Parceque je suis un peu en overdose de propos sur le sexe entre DSK, la campagne sur le viol conjugal, contre la prostitution et maintenant le clitoris

En ce moment j'ai l'impression qu'être une femme c'est d'abord avoir un sexe. Alors je sais que c'est important, qu'il se joue beaucoup de choses dans les relations sexuelles et l'approche du corps, mais du coup ça fait beaucoup . 

Et ce n'est pas l'affiche qui va me faire dire le contraire puisqu'on n'y voit justement .... qu'un sexe.

Au moins il y a des poils.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

1. Le 21/06/2011, 18:24 par Leboableu

Et on ne parle pas de la marche des salopes de Montréal, qui ont défilé presque "à poil", elles aussi ;-)!

2. Le 21/06/2011, 18:28 par beatrice

tout-à-fait d'accord avec olympe, ça ne tombe pas bien cette campagne. on a tellement parlé de sexe avec DSK, qu'on a envie de passer à autre chose, plus politique...

3. Le 22/06/2011, 08:54 par pat

je dois être un demeuré car je ne comprends pas le sens de cette campagne mais je la trouve vraiment très limite.

4. Le 22/06/2011, 10:57 par Mooglosaurus

@Leboableu: la marche des salopes n'a fait que commencer au Canada, elle a lieu partout: Washington, Bombay, Berlin, Londres, LA,...

@Olympe: oui ton blog a un intérêt et un intérêt énorme! Il est modéré, il démontre que le féminisme c'est de l'humanisme et que toute féministe n'est pas chienne de garde ou n'est pas extrémiste détesteuse d'hommes. Ton blog fait réfléchir et propose des arguments que tout le monde peut comprendre. Tu es une de ces rares féministes calmes et persévérantes.

Oui il y a beaucoup de sexe dans les infos en ce moment mais un bon cri très fort peut faire du bien aussi. Espérons juste que tous ces sujets laissent un certain impact.

5. Le 22/06/2011, 13:26 par des fraises

C'est peut-être là que le combat des femmes rejoint un peu celui des homos. Car quand on entend (souvent) que la sexualité des homos doit rester dans la sphère privée ou "ils font ce qu'ils veulent de leur cul", le pédé de base que je suis se sent si souvent réduit à son sexe.
Et je continue de souvenir la cause féministe qui hélas a encore de beaux jours devant elle.

6. Le 22/06/2011, 13:27 par des fraises

* soutenir et non souvenir

7. Le 22/06/2011, 13:55 par michelle

@Mooglosaurus: bravo pour ces mots. Je suis tout à fait d'accord avec vous. Je crois que c'est ce que nous aimons toutes et tous chez Olympe: elle n'est pas une extrémiste, elle est modérée, a une ouverture d'esprit qu'on ne trouve pas chez certaines féministes bornées et de mauvaise foi et ce sont toutes ces qualités qui font son succès et j'espère qu'il durera longtemps.
Quant à la campagne "Osez le clito", disons, un peu too much, pas nécéssaire, à mon avis, ce genre de provoc. Je parle du dessin, bien évidemment!
Too offensive, diraient les anglais....

8. Le 22/06/2011, 17:15 par mariel75

osez le clito, ça me fait penser à un accroche de magazine feminin, entre le régime pour l'été, le must-have de la fringue et le conseil sexo du mois: osez le clito!
J'en ai un peu marre qu'on me parle de sexe, de plaisir, d'orgasme. je trouve ça tres masculin comme ton, comme façon de faire. Ca me dérange. je veux qu'on foute la paix à mon sexe!

9. Le 22/06/2011, 20:08 par Adrak

Bonjour Olympe, pour vous changer les idées, voici un sujet qui me parait primordial : le statut des travailleurs domestiques (qui sont surtout des femmes). Un traité vient enfin d'être signé au BIT qui marque la reconnaissance de ce travail en tant que tel et va permettre d'instaurer des normes de travail décent, au moins dans les pays qui vont continuer dans cette voie (l'Inde et le Brésil par ex). Le droit à un jour hebdomadaire de repos, à un congé de maternité, etc sont affirmés alors qu'ils étaient souvent zappés quand l'employé est logé sur son lieu de travail, étant ainsi corvéable à merci.
http://www.ilo.org/ilc/ILCSessions/...

10. Le 22/06/2011, 22:01 par olympe

leboableu, ni des féministes ukrainiennes !
beatrice :)
pat, l'idée c'est de montrer que le clitoris n'est pas qu'un petit bouton, et de décomplexer le plaisir féminin au cas où
des fraises, là il faut qu'on en cause devant une bière
Michelle, Moglosorausmerci. l'idée n'est pas non plus de critiquer les mouvements féministes. en réalité je ne me sens pas modérée mais j'essaye 1/ de réfléchir avec mon cerveau à moi qui fait que je ne suis pas d'accord avec certaines positions intangibles, 2/ d'être réaliste ce qu'on me reproche beaucoup
Adrak, les nouvelles news en ont parlé
Mariel, je suis d'accord le terme osez c'est comme indigné ça signifie surtout marketing

11. Le 23/06/2011, 17:28 par RIVIERE

à @ - 3. Le mercredi 22 juin 2011, 08:54 par pat

Non, vous n'êtes pas du tout un demeuré, en tant que femme je déplore cette campagne qui relève à mon sens de la bêtise la plus crasse...et n'a rien à voir avec le féminisme... En plus qui paie ??? cet argent ne pourrait-il pas servir à autre chose ???

12. Le 24/06/2011, 19:02 par pat

Merci Riviere.

J'ai dans l'idée qu'une campagne "osez la pipe" serait encore plus mal perçue et que le bénéfice que je pourrais en espérer ne vaut pas les coups que je pourrais prendre.

13. Le 25/06/2011, 23:00 par Mélisande

Je ne sais pas ce que je pense de cette image à la vue de tous, enfants inclus, mais ce qui est abherrant, c'est que moi qui ne suis pas spécialement coincée, je n'ai appris qu'à presque 30 ans que le clitoris ne se limite pas au bourgeon de quelques millimètres!