On parle encore du physique des femmes politiques

"En toutes circonstances, même les plus officielles, les hommes on les écoute; les femmes, on les regarde", nous dit Brigitte Grésy (Petit traité contre le sexisme ordinaire) et elles se trouvent en permanence jugées sur leur physique.

ça complique certainement la vie des femmes politiques qui sont tantôt trop jolies pour être honnêtes tantôt pas assez pour apparaitre comme des femmes féminines.

2 exemples récents:

- les voeux de Martine Aubry . Libération qui en rend compte se croit obligé d'apporter cette précision sur sa présentation " pimpante et rose aux joues",

et surtout, cette phrase d'Eric Besson à Martine Le Pen à l'occasion du débat (édifiant) sur France 2 (à 1H22) ce soir. Je ne veux pas parler du fond, mais Eric Besson, à court d'arguments face à une Marine Le Pen pugnace, n'a rien trouvé d'autre que ces mots d'un sexisme primaire "vous êtes jeune, (elle a tout juste 10 ans de moins que lui et n'est pas à 42 ans un perdreau de l'année) vous avez un physique avenant et j'ai l'impression de voir la représentante d'un monde en train de disparaitre".

Elle a un "physique avenant", cela ne sous entendrait il pas par exemple qu'elle pourrait facilement trouver un conjoint et qu'elle serait plus à sa place ainsi "casée" ? ou pire encore, qu'en d'autres circonstances il la trouverait "avenante" et à son goût ?

On ne l'imagine pas, si Vincent Peillon avait été présent comme c'était prévu qu'il le renvoie dans ses buts avec ce genre de phrase "vous avez un physique avenant..." (alors qu'il est pourtant plutôt pas mal Vincent Peillon).

Avis aux commentateurs : inutile de parler du fond de ce débat ici, un tas d'autres blogs le font et loin de moi l'idée de défendre les propos de Marine Le Pen, ni d'ailleurs ceux d'Eric Besson .

Et que ceux qui vont me dire que ce sont des choses qu'on dit aussi aux hommes apportent des exemples.

Il y a en a effectivement, mais ils sont rares :
- on raille la taille de Nicolas Sarkozy
- Martine Aubry avait relégué Benoit Hamon sur la liste des européennes en invoquant le fait que de toute façon il plaisait aux femmes. Et si ça a fait du bruit à l'époquec'est que ce n'est pas courant.
- les liftings répétés de Silvio Berlusconi

Edit : Des blogueuses font d'autres observations Luciamel, Joe

Commentaires

1. Le 15/01/2010, 00:41 par le chafouin

Je ne suis pas de ton avis. Il a dit ça pour opposer ce qu'elle parait être et ce qu'elle est selon lui.

2. Le 15/01/2010, 00:46 par olympe

une bonne façon de savoir si des propos sont sexistes est de les imaginer tenus à propos d'une personne de l'autre sexe. il n'aurait pas dit ça à un homme " vous êtes avenant..."

3. Le 15/01/2010, 00:56 par le chafouin

Je comprends mal cette façon de voir les choses. Tout à l'heure j'ai tenu la porte à une demoiselle, je ne l'aurais pas fait pour un homme. Je vois pas le problème...

4. Le 15/01/2010, 01:03 par Dorian

Au fond du fond je pense que tu as raison on regarde les unes et on écoute les autres... mais néanmoins je pense aussi que tu te trompes dans certaines limites...
Je m'explique, prenons l'exemple de l'habit politique... du côté de l'homme costume cravate aucune différence pratiquement, avec des couleurs allant du gris au bleu foncé... follement excitant non ?
Et en face tu as une variété incomparable... Donc ma question est crois-tu qu'on regarderais Rachida Dati si elle portait et toutes les femmes politique le même tailleur jupe droite allant du bleu pétrole au gris tabac...
Et de la même manière te souviens tu du scandale provoqué par Lang qui avait osé le col mao sans cravate il y a quelques années ? et le marronnier constitué par l'arrivé du député en tenue d'ouvrier chaque année...
Effectivement on regarde les unes et on écoute les autres mais encore faut-il poser la question précisément... c'est ce que j'ai essayé de faire même si tout ça est finalement très bordélique ,-) !

5. Le 15/01/2010, 01:56 par Zoé

J'ai regardé le débat et ça m'a aussi frappé... d'autant plus que Besson s'est passablement emberlificoté en voulant expliquer la raison de sa phrase. Je pense qu'il s'est rendu compte tout de suite de sa "maladresse". Après, il aurait sans doute dit "jeune et intelligent" ou "jeune et sympathique" à un Besancenot...
Par contre, à force de lire des posts dans lesquels tu dénonces ce genre de choses, je me demande à quoi ça sert. Non pas vraiment à quoi sert de dénoncer, mais de savoir ce qu'on dénonce exactement. Que Besson ou Elkabbach soient machos? ou bien que tout le monde est macho?
Je m'explique: à chaque fois, il s'agit de dénoncer un homme. Comme si ce n'était pas intégré dans chez les femmes aussi. Je veux dire qu'il serait peut-être bien de dénoncer des femmes qui ont ce genre de comportement vis-à-vis d'autres femmes. Ça montrerait que tout le monde doit changer, et pas seulement "ces salauds de mecs machos".
Par exemple, pas plus tard qu'il y a quelques posts, quelqu'une écrivait en commentaire que les féministes mal habillées et pas rasées, c'était pas féminin. Je ne juge pas cette quelqu'une, chacune ses avis. Mais c'est plutôt ce paradoxe: malgré qu'on dénonce le fait d'attirer l'attention sur le physique des femmes, la plupart (y compris les "féministes") continue d'y attacher une grande importance, et donc de se bichonner, de se maquiller, de mettre de belles tenues. Et ce faisant, y accorde une importance qui dit clairement: Regardez-moi, "je suis une femme, belle et attirante". Ce qui ne veut pas dire que cela soit un argument dans un débat politique, mais ça contribue à véhiculer l'image. Et je pense qu'une Dati qui se promène en Dior et grands décolletés fait autant de tort qu'un Besson qui dit à Le Pen qu'elle est jeune et avenante.
Ce sujet mériterait d'être approfondi pour arriver à se défaire de ce "double bind", mais je pense qu'il serait souhaitable pour tous de pouvoir se dégager d'un simple duel femmes-hommes qui ne profite qu'à une chose: propager les idées fausses que les féministes ont la haine des hommes d'une part, qu'elles n'y sont pour rien dans leur "image" que seuls les hommes véhiculeraient d'autre part.

6. Le 15/01/2010, 02:12 par olympe

Zoé, l'objectif de mon blog a assez peu varié depuis le début, même si il s'est élargi. Il s'agit pour moi de faire apparaitre ces micro comportements auxquels nous ne prêtons pas attention au quotidien mais qui construisent efficacement les inégalités.
Evidemment des habitue(e)s comme toi remarquent que je finis par répéter toujours un peu les mêmes choses, mais ça fait au final assez peu de mondes. donc je continue.

Et je suis tout à fait d'accord avec le fait que les femmes ont aussi leur part de responsabilité, il me semble faire des billets réguliers là dessus, le dernier devait concerner le ménage , possible que j'en fasse moins quand même.

Sinon pour ce qui est de Dati elle devrait pouvoir s'habiller comme elle veut on s'en fiche. de ce point de vue je trouve que ce sont les hommes qui sont à plaindre n'ayant pas d'autre choix que le costume cravates été comme hiver, ce qui évite effectivement qu'on parle de leur tenue mais ne doit pas être d'un confort terrible (les chaussettes par temps de canicule ça m'a toujours fait pitié)

7. Le 15/01/2010, 02:15 par dame Lepion

Zoé, je suis aussi pour notre autocritique. Balayer devant sa porte n'est pas une tâche féminine avilissante. Cela dit, Besson aurait dû s'abstenir de tenir un propos sur le physique de son interlocutrice visant au final à la discréditer en déplaçant le sujet du débat. Ce n'est pas une habileté, c'est une fourberie. C'est finalement un tacle déloyal et Olympe a raison de le dénoncer.

8. Le 15/01/2010, 08:33 par ladywaterlo

Je suis surprise par le choix du sujet, c'est effectivement navrant de parler ainsi à une femme qu'elle qu'elle soit. Mais j'attendais que tu parles de tout autre chose, j'ai failli écrire sur le sujet et je me suis dit, que tu le ferais bien mieux que moi, avec une vraie audience , j'ai donc attendu ton billet.

Rayhana (comédienne d'origine algérienne) a été agressée et aspergée d'essence par un homme qui a tenté d'allumer le feu avec une cigarette pour l'immoler sans y arriver à Paris, lundi soir.

Cette agression semble liée à sa première pièce écrite en français actuellement à l'affiche à la Maison des Métallos. Ce texte féministe met en scène neuf femmes algériennes dans un hammam qui se laissent à parler librement de leur vie respective.

La question est entière de la liberté de parole des femmes en France et du risque que certaines d'entre elles prennent simplement pour s'exprimer.

9. Le 15/01/2010, 12:00 par Océane

Pardon pour le doublon !!!!

10. Le 15/01/2010, 12:02 par Océane

La remarque de Besson tombait complètement à plat franchement ! et puis quellle idée de parler aussi de la "double ration de Madame Le Pen". je crois qu'il fait encore partie de ces hommes qui ont besoin d'occuper le terrain verbalement et de marquer leur territoire par des traits d'humours vulgaire et des remarques inadéquates.

Ils étaient aussi vulgaire l'un que l'autre au dinal !

11. Le 15/01/2010, 12:02 par Océane

La remarque de Besson tombait complètement à plat franchement ! et puis quellle idée de parler aussi de la "double ration de Madame Le Pen". je crois qu'il fait encore partie de ces hommes qui ont besoin d'occuper le terrain verbalement et de marquer leur territoire par des traits d'humours vulgaire et des remarques inadéquates.

Ils étaient aussi vulgaire l'un que l'autre au final !

12. Le 15/01/2010, 15:13 par MIP

Bonjour Olympe, je commente peu mais te lis souvent. Voilà qui est dit ;)
Je réagis à ce billet car j'ai dit exactement la même chose à qui voulait bien m'entendre mercredi soir à la soirée Tweest où j'ai entendu 2 ou 3 fois des types dire un truc du style "Nathalie (KM) et Sandrine (Belier) sont charmantes" ...
On s'en fout non ?

13. Le 15/01/2010, 15:46 par olympe

Ladywaterlo, oui mais je ne vois pas ce que je peux rajouter. c'est une info que tout le monde a puisqu'elle est dans tous les journaux (et je suppose à la télé),
à la rigueur je peux relayer l'appel au rassemblement de NPNS mais je l'ai appris à la radio alors mes lecteurs en savent peut être plus que moi.
A mon avis ce qui est intéressant c'est de voir comment cette affaire évolue : va t elle être traitée rapidement et prioritairement par la police ou comme un simple fait divers ? qui a vraiment commis ces gestes etc..
je trouve plus utile d'être vigilante et d'en parler éventuellement quand les grands médias ne s'y intéresseront plus

Damelepion, un tacle déloyal c'est exactement le terme qui convient

Océane, oui le "double ration" n'était franchement classe non plus, mais il aurait pu le dire d'un homme

MIP, j'ai préféré ne pas parler de twitter, mais tu as raison et je sais par exemple tout sur le maquillage de martine aubry grace à twitter et absolument rien de ce qu'elle a dit. quand j'y suis j'essaye de faire remarquer

14. Le 15/01/2010, 19:22 par Emma

"Mais c'est plutôt ce paradoxe: malgré qu'on dénonce le fait d'attirer l'attention sur le physique des femmes, la plupart (y compris les "féministes") continue d'y attacher une grande importance, et donc de se bichonner, de se maquiller, de mettre de belles tenues."
Pas d'accord du tout, de nombreux hommes sont très soigneux de leur apparence et notamment en politique, or il ne vient pas à l'idée de commenter sur leur physique. Ton propos revient à dire que les femmes sont responsables, sur ce point du sort qui leur est fait, et que pour changer la vision sur les femmes, il faudrait que celles-ci changent d'apparence. Il est tout à fait légitime de vouloir être à son avantage, sans pour autant que notre physique soit utilisé comme argument rabaissant dans le cadre professionnel.
Je suis exigeante et je refuse de m'habiller comme un sac pour pouvoir être jugée sur mes seules compétences. Ca me fait penser aux filles voilées qui disent qu'ainsi elles ne sont ni importunées ni jugées sur leur physique. Au lieu de demander aux hommes du respect, de leur demander de changer de vision, voilà que l'on nous demande nous d'en pendre la responsabilité.
Et n'allez pas me dire que ça n'est pas possible. Ca l'est pour moi et nombre de mes connaissances : nous sommes habillées de façon seyante, en talons parfois, maquillées pour certaines, et sans pour autant subir de remarques sur notre physique. J'ai des collègues mecs mignons, soignés, qui se mettent en valeur et ça ne me viendrait pas à l'idée de faire des réflexions sur leur charme et leur mise, et combien leur pantalon leur va à ravir, surtout vu de dos...

Quant à mettre des guillemets à féministe pour les filles un tant soit peu sexy, et donc à ne pas les considérer comme de vraies féministes, lire ça en 2010, c'est un peu déprimant ;-)
Perso je me sens aussi légitime dans mon féminisme en minishort qu'en treillis ;-)

15. Le 15/01/2010, 22:40 par ladywaterlo

Olympe je comprends un peu mieux mais je trouve tellement dérisoire cette atteinte à la dignité de Marine Le Pen par rapport à celle faite à la vie de Rayhana, cette femme défend la cause des femmes au risque de sa vie, en France.

Les remarques stupides ou maladroites c'est vraiment pas grand chose à côté, enfin, je trouve.

16. Le 15/01/2010, 22:43 par Aude Nectar

On va dire qu'une femme reste plus agréable à regarder qu'un homme, et suscite plus de commentaires sur son physique...

17. Le 15/01/2010, 22:55 par olympe

ladywaterlo en tout cas c'est ma conception du blogage. je ne vois pas l'intérêt de recopier ce qu'on lit partout sur le net

Aude, mais celle qui font de la politique ce n'est pas pour qu'on les regarde mais pour qu'on les écoute.

18. Le 16/01/2010, 01:40 par Zoé

Emma, je pense que tu n'as pas compris la signification des guillemets à féministes. Ils voulaient juste dire que tout le monde ne se considère pas comme tel, et que d'autres considèrent que certaines n'en sont pas. Et que finalement, peu importe le fait de se dire ou pas féministe... ce qui importe ce sont les actes.
Pour le reste, je suis évidemment d'accord avec toi, ce que je voulais dire c'est que, dans une société genrée et hétérosexuelle dans sa grande majorité, les relations hommes femmes sont le plus souvent teintées de séduction. Et que cette "séduction" ne va pas, malheureusement, sans les dommages collatéraux que sont la réduction de l'une ou l'autre (homme ou femme) à cet être séducteur. Et que le critère majeur de séduction reste le physique et l'aspect extérieur, qui est directement jugeable. C'est plutôt ça que je mettais en exergue, en pensant au fait que la beauté et le fait d'être bien habillés restaient des arguments de séduction, et donc de relation et de jugement entre hommes et femmes.
C'est tout. Après, ça m'est évidemment égal la façon dont chacune ou chacun s'habille ou se maquille. Et ce n'est évidemment pas un critère pour juger ce que chacun pense ou est. Je faisais surtout référence à un commentaire disant qu'une femme non maquillée et non épilée n'était pas féminine... Ce qui est, selon moi, un peu absurdel.

19. Le 16/01/2010, 08:12 par Made

J'aime bien Martine Le Pen ...Tout est dit !!!

Surtout lorsqu'elle ressemble à Régine.

20. Le 16/01/2010, 11:38 par Emma

"On va dire qu'une femme reste plus agréable à regarder qu'un homme, et suscite plus de commentaires sur son physique..." ????
Ca reste à prouver, voilà encore un cliché bien sexiste.
Zoé OK, mais je pense que l'on peut être bien habllée sans pour autant rentrer dans une relation de séduction, la séduction c'est surtout une question d'attitude. Et même habillée de façon avantageuse, il faut se sentir 100 % légitimes pour exiger de faire cesser toute tentative de relation basée sur la séduction dans pe cadre par exemple du travail. Quant à la beauté, on ne va pas punir les jolies femmes non, et leur demander de s'enlaidir pour être crédibles ;-)
Sinon 100 % d'accord avec toi sur la pseudo non féminité des femme non maquillées...

21. Le 16/01/2010, 16:27 par Karine

Un article qui parle des féministes, la peste s'en prend dans les dents, vraiment à lire
http://www.lepost.fr/article/2010/0...

22. Le 16/01/2010, 16:40 par doudette

Il est bien évident qu'en politique, le physique des femmes est un point que les hommes politiques relèvent souvent... Et ce n'est pas qu'une histoire de garde-robe, comme on me l'a dit un jour ("oui, mais tu as vu, une fille, ca s'habille pas comme un homme, lui c'est "juste" costume-cravate"). C'est également le fruit d'une éducation. C'est sûr qu'à force d'avoir des papas pour apprendre aux petits garçons à flatter les femmes, on ne va pas beaucoup faire avancer le schmilblick.

Dans ce genre de situation (et ca m'arrive parfois au bureau où, parce que je suis la seule femme dans la pièce, on s'attend à ce que je serve le café), j'ai juste envie de grogner.

Je n'aime pas Marine le Pen, d'abord ses idées, ensuite sa vulgarité, mais, eussé-je été dans sa situation que j'eus pincé très fort le nez de Monsieur Besson pour lui apprendre à respirer avant de sortir des inepties.

23. Le 16/01/2010, 21:56 par hoshiko

Je pense que Besson n'aurait pas fait cette réflexion à un homme, parce qu'ils sont tous les 2 des hommes...
Et ça n'est pas que du sexisme, c'est aussi une preuve de l'hétérocentrisme de notre société (qui soit dit en passant ne nous vient que du 19e siècle).
Un homme qui parle du physique d'une femme, c'est normal ("il est hétéro, les hormones, tout ça").
Une femme qui parle du physique d'une femme, c'est bien vu ("elle n'est jalouse" voire "elles vont coucher ensemble et moi, homme, je pourrais participer").
Une femme qui parle du physique d'un homme, genre Martine Aubry/Benoît Hamon, c'est plutôt bien ("elle a des couilles/elle est libérée").
Un homme qui parle du physique d'un homme, c'est impossible ("s'il le trouve beau, c'est qu'il homo").

Notez que l'hétérocentrisme est masculin dans notre société où une femme n'a pas à avoir de réflexion sur la "norme" sexuelle de la société dont elle n'est qu'un sous-citoyen (voire un sous-homme: voir le fait qu'une femme qui fait des trucs "de mec" est valorisé alors que l'inverse est plus que mal vu, foot versus maquillage par exemple).
C'est donc un sous-produit du sexisme.

24. Le 17/01/2010, 13:39 par Bob

> Je réagis à ce billet car j'ai dit exactement la même chose à qui voulait bien m'entendre mercredi soir à la soirée Tweest où j'ai entendu 2 ou 3 fois des types dire un truc du style "Nathalie (KM) et Sandrine (Belier) sont charmantes" ...

Il est vrai que je trouve la remarque de M. Besson envers Mme Le Pen déplacée dans un tel débat public, mais que deux trois types disent dans une conversation privée (pas devant un micro) déclarer trouver NKM charmante je ne vois pas le mal.
Et en politique plus qu'ailleurs, tout est affaire de séduction, NKM doit donc être assez efficace dans ce domaine.

25. Le 17/01/2010, 16:43 par marsupilamima

à propos de rayhana, vu un commentaire sur médiapart, genre "prudent" attendons d'en savoir plus, où ce monsieur donnait en exemple l'agression simulée du RER. Mais personne j'en suis certaine n'aurait mis en doute la parole d'un homme.
Sinon, pour en revenir à ce billet, il y a eu il y a qques années, un long docu sur les femmes politiques qui faisait déjà remarquer la même chose. Preuve que c'est tjrs pareil. Autre exemple, il y a eu des reportages sur les changements de coiffure d'hillary clinton , peu sur les cheveux d'hommes politiques. Pourtant.....

26. Le 17/01/2010, 22:59 par Audrey

Sur France 3 ce soir, un reportage parlait des élections Présidentielles en Ukraine.
La Premiere Ministre en charge, aussi candidate a ces élections a été surnomée "la madone" par la voix off masculine du reporter. Cela doit certainement dû à la blondeur de ses cheveux et à l'élancé de sa silouette, cela est si "passionaria".
Je n'aurais pas été choquée si ladite voix off avait qualifié son adversaire de.... "jeune taureau fougueux" dira-t-on.
Et ben non, lui, on l'a appelé par son nom durant toute la longueur du reportage.

J'vous jure......

27. Le 18/01/2010, 13:12 par jeffanne

Ah, ah et Nicolas - de chez partageons mes aneries - qui m'envoie là !!!
Serait-ce pour être jugée sur mon physique...

Pas très sérieux mon com n'est-ce-pas Olympe ?